Israël, par la voix de son ambassadeur adjoint à l’ONU, a déploré mercredi le silence du Conseil de sécurité face aux nouveaux tirs de roquettes tirés de Gaza sur le sud de son territoire.
« Nous n’avons pas encore eu un seul mot de condamnation du Conseil de sécurité », a dénoncé l’ambassadeur adjoint Haim Waxman dans une lettre adressée au secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, et au Conseil de sécurité.

« Il n’y a pas eu d’effort concerté de la communauté internationale pour mettre fin aux tirs de roquettes sur des villes israéliennes. Toutes les nations responsables ont pour devoir de condamner ces attaques sans équivoque et d’agir immédiatement pour empêcher la vague de terrorisme venue de Gaza », a ajouté l’ambassadeur adjoint.

Le 1er janvier dernier, une roquette et deux obus de mortier tirés de la bande de Gaza se sont abattus sur le sud d’Israël sans faire de blessé ni de dégâts majeurs, selon la police israélienne.

M. Waxman a expliqué qu’au cours du mois écoulé, plus de 40 roquettes et obus de mortiers ont été tirés depuis Gaza sur des villes israéliennes.

NEW YORK (Nations unies), 4 jan 2012 (AFP)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.