Tout sur les jeûnes dans la Torah et celui du 9 Av en particulier.Le jeûne du Yom Kipour est prescrit dans la Torah,
“Té-ânou Ete Nafchotékhém Beassor Lahodech……
Vous vous mortifierez le 10eme jour”.

La Torah cite le mot de Te-anou (mortifier) et non le mot Tsom (jeûne).

Le jeûne de Yom Kippour débute au coucher du soleil de la veille jusqu’ a la sortie des étoiles le lendemain. Yom Kippour est jeuné même le Chabat.

Les autres jeûnes !

Israël se détourne de sa responsabilité spirituelle, elle abandonne l’observance des lois de la Torah, le malheur, la destruction de Jérusalem, les chemins de l’exil, imposent des jours de jeûnes collectifs.

Dans l’espoir de comprendre la dimension de la perte spirituelle, et de revenir à Achem, dans un repentir sincère et entier une Techouva Chelema Beaava.

Sans la Techouva, le jeûne n’a aucun sens.

Le jeûne n’est pas un acte personnel, il est collectif, interpelle tout le peuple.

Ces jeûnes collectifs sont nommés par le prophète Zekharia 8/19 :

Ko Amar Achem Tsebaote Tsom Areviyi,Tsom Ahamichi,Vetsom Acheviyi Vetsom Aassiri Iye Lebet Yeouda Lessasson Oulssimha Oulmoadim Tovim VeaEmet Veachalom Eavou.

Achem annonce, par le prophète Zakary les 4 jeûnes: seront un jour, des célébrations joyeuses.

Tsom Areviyi = 17 Tamouz
Tsom Ahamichi = 9 Av
Tsom Acheviyi = jeûne de Guedalia 3 Tichre
Tsom Aassiri = 10 Tevet.

Le Rambam hakadoche cite:

Tout Israël jeûne ces 4 jours, en raison des malheurs qui ont frappés le peuple.

Le jeûne éveille à la Téchouva et fait mériter la reconstruction de Jérusalem.
Il nous invite à comprendre:

Yéch Yamim Chékol Israel Mitânim Baém Mipné Chéatsarote Chéyiréou Baém
Kédé Léôrer Alévavote Liftoah Darké Atéchouva Véyiyé Zé Zikarone Lémaâssénou Arayîm

Il y a des jours ou le peuple d’Israël jeûne pour ses malheurs. Le jeune réveille les coeurs et conduit à la voie de la Techouva(repentance) de nos exactions et nos mauvais actes.

Le souvenir de ces malheurs, fait changer nos comportements et nous nous amendons dans nos actes de tous les jours.

Le 8 Tévète Taânite Tsadikim :

En raison de l’événement malheureux de la première traduction de la Torah en une langue autre que l’hébreu.

Les Sages disent (Méguila 9a) “ L’obscurité s’installa pendant 3 jours sur le monde”

Cette traduction est une perte pédagogique, perte de la relation dans la transmission orale de maître a élève.

La lecture du texte Sacré par des non Juifs en dehors de toute relation orale donne des interprétations fantaisistes.

Parmi les ignorants de la diaspora, qui ignorait l’hébreu, et qui avait besoin de comprendre les textes de la Torah à partir de la langue qu’ils comprenaient.

Le roi Ptoleme rassemble 70 Sages, les isole et chose magnifique (Divine) ils firent la même traduction. Mais ce fut le début de la catastrophe, les inquisitions et les bûchers etc.

Les sages ont institue ce jeûne pour ramener à la vérité , lecture dans le texte , écriture d’origine, la lumière d’Acheme transmise a Moche Rabenou au Sinaï.

Le jeûne du 10 Tévète “Taanit Assara Bétévète”

Jérémie 52, 4…: Alors, dans la 9e année de son règne, le 10ème mois et le 10ème jour du mois, Nabuchodonozor roi de Babylone, marche avec son armée sur Jérusalem, ils campèrent sous ses murs et élevèrent des retranchements sur toute son enceinte”.

C’est le début du siège de Jérusalem par Nabuchodonosor; “La ville subit le siège jusqu’à la 11ème année du règne de Sédécias. Le 4eme mois, le 9ème jour du mois, la famine sévit dans la ville et les gens du peuple manquèrent de pain”… .

Le texte des Prophètes nous décrit le drame, mais ils montrent comment la situation peut se rétablir.

Le Chabat précédant le jeûne, l’officiant annonce aux fidèles le jour de la semaine aura lieu le jeûne.

Ces 4 jeûnes sont obligatoires pour tout homme de plus de 13 ans et pour les femmes de plus de 12 ans. Sauf si on est malade, enceinte ou allaitant.

Le jeûne débute au lever du jour et jusqu’a la sortie des étoiles, s’il tombe un Chabat, il est dit “Nidhé” repoussé au Dimanche.

On ne mange plus après le lever du jour jusqu’à la sortie des étoiles du jour de jeûne.

On peut encore boire un café ou un thé, (modérément) entre l’aurore et le lever du soleil pour mieux tenir le jeûne. Il n’y a pas d’autres interdits pour ce jeûne.
Pour 9 Av le jeune commence au coucher du soleil la veille (8 Av)

Yehi Ratson, Achem accorde a chacun le mérite de vivre Beyahad en union, pour traverser à sec la fin du chemin de Gualout pour Erets Abraham Itshak Yaakov, terre de Kedoucha et d’Amour pour y vivre l’annonce de Machiah Tsidkenou BBA.

———————————————

L’institution des jeûnes

Zakary 9/19:
Ko Amar Achem Tsebaote Tsom Areviyi,Tsom Ahamichi,Vetsom Acheviyi Vetsom Aassiri Iye Lebet Yeouda Lessasson Oulssimha oulmoadim Tovim VeaEmet Veachalom Eavou.

Achem annonce, par la bouche du prophète Zakary :
Les jeunes seront changes en célébration joyeuse.
– Tsom Areviyi = 17 Tamouz
– Tsom Ahamichi = 9 Av
– Vetsom Acheviyi = le jeune de Guedalia 3 Tichre
– Vetsom Aassiri = 10 Tevet

Tssom Areviyi = 17 Tamouz, 5 évènements malheureux:

– Les tables de la loi se sont brisées.
– L’offrande du Korban Tamid (journalier) fut interrompue.
– Au 2em temple, brèche dans la muraille de Jérusalem.
– Apousstemous brule la Torah.
– Une statue est érigée dans l’enceinte du temple.

Tssom Ahamichi = 9 Av, 5 évènements tragiques:

– Le méfait des explorateurs condamne les Bne Israël à 40 années de désert.
– Destruction du 1er temple
– Destruction du 2eme temple
– La ville de Betar tombe aux mains des romains, des milliers de morts.
– Tornossrofouss fait labourer l’espace du temple et tout autour.

Vetssom Acheviyi = le jeune du3 Tichre

– Assassinat du gouverneur Guedalyia Ben Ahikam, avec lui tous les espoirs de la renaissance d’Israël.

Vetssom Aassiri = 10 Tevet

– Début du siège de Jérusalem par Nabuchodonosor.

Le Chabat qui précède le jeûne du 10 Tevet et du 17 Tamouz le ministre officiant rappel aux fidèles quel jour de la semaine est le jeûne.

Les propriétaires de débits de boissons et de nourriture ferment boutiques, sauf si le public qu’ils servent est dispensé de jeûner pour faiblesse physique ou maladie.

Les magasins d’alimentation ne sont pas inclus dans cet interdit.

Il est permis de cuisiner et de servir à manger aux enfants de moins de 13 ans pour les garçons et12 ans pour les filles. Il n’est pas permis de se rincer la bouche, ni de se brosser les dents.

(Dérogation dans cas très précis, faire très attention de ne pas absorber d’eau)

Il est toléré de fumer les jours de jeune public, sans oublier que la plus part des décisionnaires rappellent la nuisance du Tabac.

Si on a mange plus de 30grs de nourriture par inadvertance un jour de jeûne, on continue son jeûne mais on ne récite pas Anenou dans la Amida de Minha.

Si on a récité la bénédiction pour un aliment, un jour de jeûne, on goûte l’aliment et on pourra continuer son jeûne et réciter Anenou dans la Amida de Minha.

On peu célébrer un mariage le jour de jeûne du 10 Tevet – 3 Tichre – 17 Tamouz.

On attend la sortie des étoiles pour réciter les bénédictions nuptiales.

Usages et règles des ” Ben Ametsarim”

1) La période entre le 17 Tamouz et le 9 Av porte le nom de Ben Ametsarim, expression cite dans l’élégie Ekha 1/3:

Kol Rotfeya Yssigoua Ben Ametsarim…
Ses poursuivants l’ont trouvée dans l’étroitesse.

En souvenir de la destruction de Jérusalem et du Beith hamikdache, une période de restriction et d’affliction est instituée. Les hommes de bien (Hassidim), avant Minha, les jours ouvrables récitent le Tikoun Rahel, versets décrivant la tristesse d’Achem pour la désolation de Jérusalem.

Il est bien de réciter en cette période à la mi-nuit le Tikoun Hatsot.

Interdit d’écouter la musique, de danser.

2) Bien que toléré toute l’année d’écouter la musique (radio ou enregistrements), aux Ben Ametsarim, interdit d’écouter la musique sous quelque forme que ce sois. Permis d’écouter de la liturgie sans musique, accompagner la Tefilah Bemanguina (mélodie) les jours de semaines et Chabat. Même sans musique danser sera interdit.

3) Lors d’une Seoudât Mitssva (repas qui accompagne) Brit Milah, Pidyon Aben, Cheva Berakhot, Bar Mitssva, Sioum Massekhet (Fin d’étude de Guemara) permis d’écouter des chants religieux en l’honneur d’Achem, même accompagnes de musique. (Interdit aux Achkenazim)

4) Un musicien professionnel rémunère, travail jusqu’à Roche Hodeche Av.
(S’il risque de perdre son emploi permis même après Roche Hodeche Av)
La bénédiction Cheehianou aux 3 semaines.

5) On ne récite pas la bénédiction Cheehianou depuis le 17 Tammouz sur un vêtement neuf ou un fruit nouveau, on repousse jusqu’au 10 Av. On ne mange pas un fruit nouveau sans bénédiction de Cheehianou. Pour une Brit Mila, Pidyon Aben on récite la Bénédiction Cheehianouet il sera permis pour l’occasion de porter un vêtement neuf ou manger un fruit nouveau.

6) Il est permis de réciter la bénédiction Cheehianou sur un fruit nouveau, un vêtement neuf les Chabatot des 3 semaines, cependant pour un vêtement neuf on s’abstient après Roche Hodeche Av.

7) Un fruit nouveau, qui manquerait du marcher après le 9 Av, ou qui perdrait de son goût après une longue période de conservation au réfrigérateur, certains décisionnaires permettent de réciter Cheehianou et de le consommer Chabat des 3 semaines.

8) Pour un malade, une femme enceinte, ou un enfant qui ne comprend pas l’affliction de cette période, il est permis de manger un fruit nouveau (réciter Cheehianou avant)

9) Celui qui s’apprête à manger un fruit, après avoir récité la bénédiction et se rappel que ce fruit et nouveau pour lui, récite Birkat Cheehianou, goûte du fruit, par doute de réciter en vain le Nom d’Achem.

10) Celui qui mange un fruit nouveau sans la Bénédiction Cheehianou, en cette période, pensant qu’il faut le manger sans réciter Cheehianou, ou, se rappel que ce fruit est nouveau pour lui, ne mangera plus de ce fruit jusqu’après les 3 semaines, prendra un autre fruit nouveau autre que celui déjà manger et réciter la Berakha de Cheehianou, en pensant se rendre quitte du fruit déjà manger.

Vigilance aux 3 semaines :

11) On ne voyage pas seul, de la fin de la 4eme heure a la fin de la 9eme heure de la journée, éviter de s’exposer au soleil. En raison de l’austérité de la période, on ne réprimande pas les enfants. Mariages et fiançailles après Roche Hodeche Av

12) Pas de mariage entre 17 Tamouz et le 9 Av pour les Ashkenazim, pour les Sefardim plus de mariages depuis Roche Hodeche Av. Cependant, pour un jeune couple, en premières noces, tolère de célébrer le mariage avant Roche Hodeche Av. Il est conseille de repousser après les 3 semaines pour célébrer le mariage dans une période heureuse.

13) Des Fiançailles sont permises en cette période, même après Roche Hodeche Av, si premières fiançailles pour le couple. Il est permit d’accompagner les Fiançailles d’un repas (sans musique). Cependant, conseille de s’abstenir de toute fête ou manifestation joyeuse en cette période. Il est permit de faire des présentations, même après Roche Hodeche Av, de servir aux invites des friandises et une petite collation. Sans repas de fêtes ni danses ni musique.

Règles des restrictions depuis Roche Hodeche Av.

14) Michna Taanit 26/b: “משנכנס אב ממעטין בשמחה”.

Mechenikhnass Av Memeatim Bessimha
Avec le début du mois d’Av on restreint les actes de joie.

En cette période, tout Israël s’éloignera des différents juridiques jusqu’après le 10 Av.

15) Depuis Roche Hodeche Av jusqu’après le jeûne du 9 Av, on évite tout achat qui procure de la joie (meubles ou bijoux a l’occasion d’un mariage).
Un commerçant pourra acheter des fournitures en cette période.
Alakhiquement il est permis de faire des achats de toutes sortes, comme changer les effets de la maison Acheter des meubles – appareils ménagers etc.. Mais mieux repousser les achats après le 10 Av.

16) Tout travaux de construction ou d’embellissement de sa demeure sera interdits jusqu’au 10 Av. Toutefois des réparations ou même du gros œuvre pour consolider en partie ou agrandir sa maison, permis en cette période. (Maison d’habitation non secondaire).

17) Toutes ces restrictions sont au regard d’un mariage consommé. Pour un jeune couple qui prépare ses premières noces et pour qui le temps manque il est permis de s’affairer de tout ce qui est nécessaire au mariage même après Roche Hodeche Av.
Il est permis d’acheter si après le 9 Av il y a risque d’augmentation des prix.

18) Peindre ou enduire de chaux les murs de ses chambres est interdis, mais poser du papier aux murs est autorisé. Peindre, enduire de chaux les murs d’un lieu de prières est permis à cette période.
Un artisan qui pensait terminer des travaux de restauration ou d’embellissement pour Roche Hodeche Av et pour qui arrêter le chantier le contraint à une perte d’argent il lui est permis de terminer le chantier après Roche Hodeche Av (pas le 9 Av).

19) Faire bâtir, réparer, transformer, peindre ou enduire de chaux les murs de sa maison principale pour l’habiter, en Israël, est permis à cette période.
Acheter une maison en Israël rentre dans le cadre de la Mitsva Ichouv Erets Israël.

20) Il est permis de construire ou de consolider une Maake (balustrade), c’est accomplir une Mitssva (repousser le danger de chez soi).

21) Depuis Roche Hodeche Av ne pas acheter, confectionner, tricoter ou couper de nouveaux habits ou de nouvelles chaussures jusqu’au 10 Av.

22)Réparer chaussures ou vêtements permis en cette période. Cependant si l’achat de vêtements ou de chaussures neufs après le 10 Av (fin des soldes) cause une sortie d’argent supplémentaire, certains Rabins permettent d’acheter en cette période.
Comme expliqué ci-dessus, pour un mariage fait après le 10 Av, il est permis de faire des achats, de confection tout le nécessaire au mariage.

23) Il est interdit de porter de nouveaux habits ou de nouvelles chaussures depuis Roche Hodeche Av, toutefois acheter des chaussures de toile pour le 9 Av est permis, il est conseillé de les porter avant la semaine 9 Av, avant le jeûne.

24) Un atelier de confection de vêtements ou de chaussures ne pouvant débaucher ses employés pour cette période, continuera son activité après Roche Hodeche Av avec parcimonie et pudeur.

Se couper les cheveux la semaine du 9 Av.

25) Interdit de se couper les cheveux, de se raser la semaine du 9 Av (Ashkenazim depuis 17 Tamouz) à l’exception de la moustache qui dérange pour manger. (Interdit le 9 Av).

26) Les femmes sont exemptées de cette interdiction. (Ashkenaziotes comme les hommes interdit depuis le 17 Tamouz). Interdit de couper les cheveux aux enfants même de bas ages en cette période.

27) Le jeûne du 9 Av qui tombe Chabat est repousse à dimanche.
Pour les Sefardim, annule la notion de semaine du 9 Av. Permis de se couper les cheveux, de se raser. Cependant on ne se coupe pas les cheveux et on ne se rase pas veille de Chabat Hazoun. (Même règle pour le jeûne du 9 Av qui tombe dimanche).

28) Les étudiants Sefardim en Yechivotes Ashkenaziotes n’ont pas d’obligation à suivre les restrictions depuis le 17 Tamouz, s’ils acceptent la restriction, mieux formuler le Tnay Bli Neder.

29) Une Brit Mila en période des 3 semaines, permis au Papa au Sandak au Mohel de se raser et de se couper les cheveux pour l’occasion. (Interdit la semaine du 9 Av). Un jeune marié dans sa semaine de fête même règle qu’un Baal Abrit Mila. Une Brit Mila la semaine du 9 Av pas permis au Papa au Sandak au Mohel de se raser et de se couper les cheveux pour l’occasion. Cependant, si le 9 Av tombe Chabat et que le jeûne est repoussé à dimanche, pour une telle occasion, permis au Papa au Sandak au Mohel de se raser et de se couper les cheveux.

30) Se brosser les cheveux ou la barbe en cette période est permis.

31) Il est usage de ne pas se couper les ongles la semaine du 9 Av, mais permis de les couper le Chabat Hazon ou pour une femme, Mitssva Tevila.

Lessiver, porter des vêtements frais la semaine du 9 Av.

32) Interdit la semaine du 9 Av de faire toutes sortes de lessives, de vêtement de corps, de nappes ou serviettes de table. Ashkenazim depuis Roche Hodeche Av. Interdit de faire la lessive même si les vêtements sont portes après le 9 Av.

33) Toutefois il est accepte de faire une petite lessive de vêtements d’enfants de bas ages qui se salissent facilement. (Lessive de langes permis)

34) Interdit de porter la semaine du 9 Av, des vêtements fraîchement laves.
(Ashkenazim depuis le Roche Hodeche Av) Même laves avant Roche Hodeche Av.
Pour les régions de grandes chaleurs, les personnes délicates désireuses de changer les vêtements de corps, en cette période, il est conseille avant la semaine du 9 Av, de porter des vêtements quelques minutes et les mettre de cote pour les porter la semaine du 9 Av, ainsi déjà portes, les vêtements perdent l’appellation vêtement frais.
L’alternative est différente à réaliser en cas d’oubli les jours précédents le Chabat Hazone.

35) Le jeûne du 9 Av qui tombe Chabat est repousse à dimanche.
Pour les Sefardim, annule la notion de semaine du 9 Av.
Permis de faire toutes sortes de lessives, de porter des vêtements fraîchement laves. (Même règle pour le jeûne du 9 Av qui tombe dimanche).

36) Pour des raisons de Marate Yayine, on ne fait pas non plus la lessive la semaine du 9 Av d’un non juif. (L’artisan teinturier, pour des non juifs peut continuer son activité).

37) Interdit de donner à un non juif de faire une lessive la semaine du 9 Av (Ashkenazim depuis Roche Hodeche Av) même pour les porter après le 9 Av.

38) Brit Mila la semaine du 9 Av, le papa le Sandak et le Mohel portent les vêtements de Chabat, ainsi que la maman et la marraine.

39) Cirer les chaussures ou les sols de sa maison est permis la semaine du 9 Av

Se laver la semaine du 9 Av.

40) Pour les Sefardim ne pas se laver, prendre des bains, a l’eau chaude la semaine du 9 Av, mais à l’eau tiède et même avec du savon il est permis. Pour cela il est permis de se baigner en mer ou en piscine a cette période. (Interdit le 9Av)

Pour les Sefardim se laver, prendre des bains, a l’eau chaude et savon, avant la semaine du 9 Av, est permis a plus forte raison la veille de Chabat Hazone.
Si le 9 Av est Chabat on repousse le jeune à dimanche, et s’annule la notion semaine du 9 Av.

Il sera permis de se laver a l’eau chaude la semaine du 9 Av.
(Ashkenazim depuis le Roche Hodeche Av, dans le cas ou Roche Hodeche Av tombe vendredi permis par Kavod Chabat).
Toutefois pour les régions de grandes chaleurs, ou pour les personnes habituées a une douche quotidienne il est permis de se laver avec de l’eau tiède (même pour les Ashkenazim)

41) Les Hassidim et les gens de bien, habitues a la Tevila chaque jour ou les veilles de Chabat, permis la veille de Chabat Hazon et la semaine du 9 Av (interdit le 9 Av). Pour une femme, quelque soit la raison, permis d’utiliser l’eau chaude la semaine du 9 Av (interdit le 9 Av).

42) Une personne malade ou convalescente, il lui est permis de se laver à l’eau chaude la semaine du 9 Av (interdit le jour du 9 Av)

La viande après Roche Hodeche Av

43) Consommer de la viande après Roche Hodeche Av. (Ashkenazim depuis le 17 Tamouz)

Usage de ne pas manger de viande ou de volaille, fraîchement abattue, congelée, en conserve.

Un repas carné sans gras de viande et sans viande est permis. Cuire dans des ustensiles Bassary est permis. Chabat et Roche Hodeche la viande est permise.
Cependant on prépare des quantités justes pour les repas de Chabat ou de Roche Hodeche.

Un reste de repas carnés ou un reste de viande après Chabat et Roche Hodeche permis de le consommer, mieux le servir aux enfants qui ne comprennent pas le sens du deuil de cette période. Pour un malade, une femme enceinte, une femme qui allaite, il est permis de manger de la viande (si possible de volaille) après Roche Hodeche Av. Donner libre cours à son appétit de viande après Roche Hodeche Av met son Ame en grand danger. Lors d’une Seoudât Mitsva (repas qui accompagne) Brit Mila, Pidyon Aben, Cheva Berakhot, Bar Mitsva, fin d’étude de Guemara Sium Massekhet ; après Roche Hodeche Av, Il est permis de manger de la viande. Toutefois les intéresses et les proches sont de la Seouda.
Les restaurants et les distributeurs de viande exercent leur activité, même après le 1er Av.
Usage de ne pas boire de vin après Roche Hodeche Av. (Ashkenazim depuis le 17 Tamouz).
Si ce n’est Chabat (Kidouche et Avdala).
Les boissons alcoolisées sont permises à la consommation cette période (avec modération)

Usages relatifs au Chabat Hazone

44) Le Chabat qui précède le jeûne du 9 Av, nous faisons lecture du chapitre Hazon Ichayaou

Qui donne son nom a ce Chabat. Pour les Sepharadim, on ne retire rien du Kavod (respect) Chabat, il faut porter ses vêtements de Chabat, prendre un bain , suivit du Mikve (bain rituel), apporter a table viande et vin, si le jeûne du 9 Av est a l’issu de Chabat, la Seoudat Chelichi , prend la place de Seouda Mafsseke , (repas de veille de jeûne) il est permis de consommer viande et boire du vin et de s’y réjouir comme à la Table du Roi Salomon A”A.

On accompagne les repas de Chabat avec des Zemirot comme à l’accoutumer.
Il faut être attentif à finir Seouda Chelichit Beod Yom (en plein jour) quand le jeûne du 9 Av est à l’issu de Chabat Hazon.

A la Synagogue on ne change pas de Parokhet (rideau de l’arche sainte) on ne fait pas lecture (ou révision) des Kinotes (lamentations)
Usage de ne pas étudier Torah veille de 9 Av (l’étude procure de la joie), mais quand le 9 Av est à l’issu de Chabat Hazon, nombre de décisionnaires permettent d’étudier Torah.

Ce Chabat, Achem nous le transforme en début de la reconstruction de Jérusalem.

Chabat Hazone en raison de la lecture du texte de la Aftara Hazon Ichayaou Ben Amoss.
Ce Chabat nous ouvrons le 5eme livre de la Torah Sefer Devarim le Deteuronome.
A aussi le nom de Michne Torah (répétition) des règles et des lois contenues dans les 4 premiers livres de la Torah.

Usages de la veille du 9 Av.

1) On ne récite pas les suppliques le Minha (office de l’après-midi) veille du 9 Av qui a pourqualificatif Yom Moede (jour de fête).
Si le 9 Av est à l’issus du Chabat à Minha ne pas réciter Tsidkatekha.

2) Usage de réciter le Tikoun Hatssot, l’après-midi et la nuit veille du 9 Av.

3) Usage d’étudier les sujets relatifs au 9 Av et les règles de deuil.

4) On ne fait pas de promenade la veille du 9 Av (même Chabat).

5) À Seouda Mafsseket (repas de veille de jeûne) on ne mange pas de viande, volaille, ni boire du vin.

On ne prend pas à la Seouda Mafsseket 2 préparations (du même aliment cuisiné et cru).
Il est permis de manger du pain pour Seouda Mafsseket et de finir le repas avec un gâteau.
On ne prend pas pour Seouda Mafsseket un plat de lentilles et ensuite un oeuf dur.
Il est permis de manger plusieurs sortes de fromages à Seouda Mafsseket, a condition qui n’accompagnent pas un plat cuisine Halavi (lacté).

6) Usage de terminer la Seouda Mafsseketpar une bouchée de pain trempée dans de la cendre.

7) Usage de prendre la Seouda Mafsseketà même le sol (sur un tapis)
On ne se rassemble pas à plus de 2 personnes à Seouda Mafsseket pour éviter de faire le Zimoun.

8) Ces restrictions ne sont de loi que pour une veille de 9 Av en jour de Hol (semaine) si la veille du 9 Av est un Chabat, il n’y a aucun signe de deuil et tout le Kavod du Chabat est pleinement respecte.

Tsom Tichya Beav – jeûne du 9 Av
Yei Ratson Milifne Hakadoche Baroukh Ou Cheniré Beyamenou Binyane Beyeto

Mardi 9 Av 5771 – 9 Aout 2011
Taanit Tichya Beav
1943 ans de la destruction de Jérusalem

Pour la journée du 9 Av, chacun respecte les usages et les règles de sa communauté.

Les interdits du Taanit 9 Av prennent obligation au crépuscule du 8 Av (quelques minutes avant la Chkia).

* Cette année Lundi 8 Aout 2011 à partir de 19h30 (Israël)

– Ni boire – ni manger.
– Pas se laver ou se frictionner le corps.
– Ne pas chausser du cuir.
– Pas de lit conjugal la nuit du 8/9 Av.
– Les femmes enceintes ou qui allaitent doivent aussi jeûner.
– Une femme, dans les trente jours suivant l’accouchement, n’a pas l’obligation de jeûner.

Pour les personnes âgées, faibles ou malades, consulter un Rabin.
On pourra prendre certains médicaments le jour du 9 Av, avec très peu d’eau (moins de 8.9cl)

Parmi les interdits, sont inclus les loisirs. Interdit de se baigner, de se laver (le matin, avant la prière ou en sortant des toilettes, on se lave que les doigts.)
Interdit d’utiliser des cosmétiques pour le plaisir.
Interdit d’avoir des relations conjugales.
Interdit de porter des chaussures en cuir.
On étudie les textes relatifs au 9 Av et les règles du deuil, Lamentations, Job, Talmud Moed Katan,
Interdit d’étudier la Torah, car l’étude de la Torah rend joyeux.

Autres usages au 9 Av :
S’asseoir à moins de 30 cm du sol.
Après le Zman de Minha (mi- journée), on pourra s’asseoir sur une chaise.
Ne pas travailler ou faire un travail qui détourne l’attention de la tristesse de 9 Av.

Interdit de saluer le prochain et d’offrir des cadeaux.
L’incendie du Bet Amikdache s’est poursuivi le 10 Av, cependant après le jeûne, on peut reprendre toutes activités habituelles (à part, se couper les cheveux, lessiver)

Tefilot 9 Av

On éteint les lumières de la synagogue, on allume des bougies et on retire le rideau de l’arche sainte qui renferme les rouleaux de la Torah.
L’officiant dirige la prière à voix basse et sur un ton triste.
On lit, le soir et le matin, le livre de Eikha, les Lamentations de Jérémie sur la destruction de Jérusalem et du premier temple. Après les offices du soir et du matin, on récite les Kinot (élégies)

Le matin, on lit dans la Torah une section extraite du Deutéronome 4: 25-40
Prophétie concernant le mauvais comportement et l’exil futurs du peuple juif.
Lecture texte des Prophètes la Aftara (Jérémie 8 :13,9 :1-23) qui décrit la désolation de Tsion.

L’après midi, on lit dans la Torah une section extraite de l’Exode 32 :11-24
Puis la Aftara au prophète Isaïe 55-56.
Usage dans de nombreuses synagogues de porter Talit et Tefiline à Minha (symbole de gloire)
On récite Birkat KoAnim à Minha.
On insère dans la Amida « Aneinou »
Tefilat Arvit de sortie de jeune après 20h.06
Apres avoir fait Netilat Yadayim avec Keli sans bénédiction (en remplacement de celle du matin)
On casse le jeûne et récite la Bénédiction de la Lune.

Consacrer sa prière, son Amour d’Achem et mériter une consolation entière dans la reconstruction de Jérusalem pour le bonheur d’Israël Bebyat Machiah BeKarov.
Dans l’annonce très proche de la reconstruction de la maison d’Achem, les prodiges et les miracles de la sortie d’Egypte seront petits devants les miracles et les prodiges de notre Gueoula délivrance prochaine.
La bénédiction d’Achem accompagne les Bne Israël, par un seul et unique mérite, quand ils sont en toutes situations « Ke Ich Ehad Belev Ehad » un seul homme un seul cœur, aujourd’hui plus que jamais devant les évènements qui distancent les uns des autres retrouvons nos racines et devenons l’arbre fertile aux multiples fruits. Que ce mois soit très vite le Av Lahodachim le 1er des mois d’un temps de Berakha Ade Ade

Yei Ratson CheAkadoche Baroukh Hou Yaafokh Ahodeche Aze Letova VeLiBerakha

Achem nous accorde sa misericorde et change ce mois pour le bonheur de tous .

ע”ה Daniel Benady – Ramat Bet Chemech

Achem, très vite, transforme le deuil en jours joyeux qui annoncent la reconstruction de sa maison à Jérusalem Bebyat Melekh Amachiah Bimera Beyamenou.

LeMaane Achem Vichouato – Oubebirkat Lechana Aba Birouchalayim Benouya.

1 COMMENTAIRE

  1. Il y a des normes comment présenter un document, comment emmener notre dossier et sinon on est élimine immédiatement. Donc besoin d’un spécialiste de protocoles.
    Il y a aussi des éléments avec lesquelles on ne discute pas comme son Yetser hara, on peut pas le convaincre ,. Par contre en refusant de discuter avec lui , on se branche avec une lumière qui dépasse ses qualifications… C’est en haut que cela se joue , pas ici.
    vimeo.com/69615247
    breslev.fr/avraham-ifrah-Regardes-vers-le-Haut–,5451.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.