On ne peut que pleinement souscrire à cette initiative salutaire et vous prions instamment de prêter attention aux arguments développés ci-dessous par Maître Michel Calvo.

Le Hamas doit être traîné en Justice pour Crimes de Guerre!

Maître Michel Calvo, avocat international, chargé des poursuites contre Yasser Arafat et ses lieutenants, en France, au nom des victimes juives françaises du terrorisme, demande aux citoyens du monde de signer une pétition exigeant la comparution du Hamas pour crimes de guerre. Interview de l’initiateur.

Il mène son action pour que les dirigeants du Hamas soient traduits devant la Cour Péniale Internationale .

img
Le Hamas exécute régulièrement des Palestiniens sans autre forme de procès Photo Credit: Channel 2

Michel Calvo , avocat spécialisé dans les relations et le commerce international, qui est déjà en charge des poursuites intentées contre Yasser Arafat et ses principaux associés, en France, pour représenter les victimes juives françaises du terrorisme, travaille, actuellement, avec Endre Mozes , au lancement d’une pétition en ligne, exigeant que les dirigeants du Hamas soient traduits devant la Justice pour crimes de guerre .

M. Calvo insiste sur le fait qu’il a créé cette pétition pour répliquer à la demande d’une Commission d’enquête de l’ONU , suite à la dernière guerre à Gaza, « qui enquêtera sur les crimes qu’ Israël est supposé avoir commis . Le principal objectif de cette commission consiste à faire porter l’accusation uniquement sur Israël , dans l’arène internationale. Nulle part, il est dit que le Hamas est une organisation terroriste reconnue comme telle par les Etats-Unis et l’Union Européenne, qui commet régulièrement des crimes contre l’humanité ».

Les crimes de guerre commis par le Hamas, au cours de la dernière opération “Roc Inébranlable”/ “Bordure Protectrice” comprennent notamment, – mais ne se limitent pas à- :

– « tirer des milliers de roquettes de façon indiscriminée, sur des cibles civiles en Israël,

– faire partir ces roquettes depuis des bâtiments civils palestiniens , tels que des écoles, des hôpitaux, des immeubles résidentiels, des mosquées, des installations de l’UNRWA

– et d’utiliser ses propres civils comme boucliers humains »

“Il y a eu bien d’autres exactions contre la population palestinienne”, souligne t-il. « Ils ont exécuté des Palestiniens, sans qu’aucun jugement n’ait été rendu par un tribunal indépendant et cela constitue un crime de guerre. De la même façon, ses hommes armés ont tiré dans les jambes de membres du Fatah, afin de les empêcher de quitter les zones qui devaient être bombardés par Israël ».

Pour toutes ces raisons, Maître Calvo pense qu’il est essentiel qu’un nouveau tribunal soi instauré, avec l’objectif clair d’enquêter et, par la suite, de juger les dirigeants terroristes du Hamas pour crimes de guerre.

Cependant, cela ne pourra pas se produire sans un très large soutien de l’opinion publique . Il veut obtenir au moins un million de signatures .

Jusqu’à présent, il ne dispose que de 46,785 signatures. Quoi qu’il en soit, des citoyens originaires de 80 pays différents ont déjà signé, et la pétition existe en anglais, en français, en allemand, en espagnol, en hongrois, en néerlandais et en russe. Il espère également la faire traduire très bientôt en chinois et en japonais.

Michel Calvo s’inquiète du fait que, puisque le cessez-le-feu est entré en vigueur , les gens s’intéressent moins à cette pétition, parce que, dans l’immédiat, on ne constate plus d’attaques à la roquette.

Cependant, il tient à insister sur le fait que de tels sentiments sont trompeurs, parce que « Rosh Hashanah doit être le dernier jour de ce cessez-le-feu prévu pour durer un mois , que le Hamas est tenu de respecter. Il est très possible qu’ils tentent quelque chose au moment de Rosh Hashana, non seulement, le Hamas , mais aussi le Hezbollah . Il se peut qu’on connaisse à nouveau des temps difficiles dans un proche avenir, et mon sentiment est que nous devons absolument nous mobiliser ».

Selon Maître Calvo, il existe deux voies possibles qui peuvent conduire le Hamas devant la Cour Pénale Internationale pour crimes de guerre . Selon le premier scénario, un procureur peut lancer une investigation approfondie dans le cadre de l’Article 15 du Statut de Rome : « (d’après ces textes) il peut faire ce qui lui semble juste et lancer une enquête de sa propre initiative ». La deuxième possibilité serait que ce soit le Conseil de Sécurité de l’ONU qui oblige le procureur à lancer des poursuites pour crimes de guerre, dans le cadre du Chapitre 8 de la charte de l’ONU .

“Supposons que les Palestiniens soient acceptés dans le cadre du traité de Rome et qu’ils deviennent membres de facto de la CPI », fait remarquer M. Calvo. « A la suite de quoi, ils déposent des plaintes contre Israël. Dès lors, Israël aura parfaitement le droit de faire poursuivre le Hamas et d’autres organisations qui font partie de l’entité palestinienne. Par exemple, des gens qui font partie de l’appareil de l’AP ou des dirigeants qui ont ordonné, facilité, encouragé et aidé à commettre des attentats-suicide . De même, on peut tout-à-fait traduire le Hamas en Justice pour ses exactions, comme l’envoi de missiles sur des populations civiles ».

Excepté la CPI, Calvo précise que tout pays, y compris Israël, dispose aussi du droit de faire comparaître le Hamas pour crimes de guerre et qu’Israël aurait dû, depuis longtemps, prendre une telle mesure.

Par exemple, Mahmoud Abbas a déclaré, lors d’une interview sur la Télé officielle de l’AP, en février 2005 : « J’en appelle à la libération inconditionnelle des prisonniers palestiniens, du fait qu’ils n’ont fait qu’exécuter les ordres que l’AP leur a ordonné de perpétrer . Vous ordonnez à vos soldats de tuer et, de même, j’ordonne à mes fils, frères et à d’autres de se conformer aux devoirs de la résistance ».

Mahmoud Abbas a donc endossé la responsabilité de tous les attentats-suicide et de la violence déclenchée au cours de la Seconde Intifada. Par conséquent, Maître Calvo pense que le cercle dirigeant palestinien doit être tenu pour responsable et rendre des comptes pour toutes les actions commises en son nom et comparaître pour crimes de guerre devant un tribunal prévu à cet effet.

[Pour signer la pétition, veuillez, s’il vous plaît, cliquer ici! Article original

18 septembre 2014, 09:45AM | Rachel Avraham

[jerusalemonline.com

Article précédentUne infirmière turque ne veut plus soigner les décapiteurs de l’E.I
Article suivantLa coopération « discrète » de l’Europe avec le nucléaire israélien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.