Parachath Lekh lekha – « Pourquoi as-tu dit : Elle est ma sœur ! »

0
159

« Pharaon appela Avram et lui dit : Qu’est-ce que tu m’as fait ?

Pourquoi ne m’as-tu pas dit qu’elle est ta femme ? Pourquoi as-tu dit : Elle est ma sœur ! » (Berèchith 12, 18 et 19).N’aurait-il pas suffi à Pharaon de dire : « Pourquoi ne m’as-tu pas dit qu’elle est ta femme ? ».

Fallait-il qu’il ajoute : « Pourquoi as-tu dit : Elle est ma sœur ! » ?

Lorsqu’un homme veut se marier, il lui est recommandé de se renseigner sur les frères de celle qu’il veut épouser, car les enfants ressemblent habituellement aux frères de leur mère (Baba Bathra 110a).

Pharaon a ainsi voulu signifier à Abraham qu’il ne pouvait pas, en tant que monarque, épouser n’importe quelle femme. C’est pourquoi, voyant dans Abraham un personnage éminent auquel ressembleraient les enfants que lui donnerait sa sœur, celle-ci lui conviendrait comme épouse.

-o-o-o-o-o-o-o-o-

Haftarath parachath Lekh lekha – « De l’Orient… »

« Qui, de l’Orient, réveilla celui dont la justice accompagne les pas ? Il livra les nations devant lui, et lui soumit les rois ; il les livra à son épée comme de la poussière, et à son arc comme du chaume chassé par le vent » (Isaïe 41, 2).

Les Sages expliquent que celui qui est venu de l’Orient n’est autre que notre patriarche Abraham (Berèchith Rabba 43, 3), nous révélant ici le secret de son succès. En vérité, c’est Hachem qui porte la responsabilité de ce bouleversement total de tout un monde.

C’est Lui qui a inspiré cette âme solitaire, Abraham, à rejeter la pratique alors universellement acceptée du paganisme. C’est Lui qui a incité celui-ci à faire prendre conscience au monde entier de ses perversions. Mais Il l’a aussi protégé contre toute tentation des hommes de l’époque de contrecarrer son entreprise sacrée en même temps qu’impopulaire. Et Il a assisté miraculeusement Abraham dans sa guerre contre les quatre rois puissants, guerre qui a eu pour résultat de consacrer sa suzeraineté sur toutes les nations (Voir Rachi ad Berèchith 14, 17).                               

Jacques KOHN

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.