Valenton, le 30 octobre 2016. Le président de la Palestine, Mahmoub Abbas a souhaité octroyer la citoyenneté palestinienne à Françoise Baud, maire PCF de Valenton. LP/A.V.
Cela paie, décidément, en France, de défendre les terroristes arabes. En effet, la commune de Valenton se bat depuis des années pour «la reconnaissance de l’Etat de Palestine», et pour la libération de Marwan Barghouti, citoyen d’honneur de la ville. Pour récompenser ces efforts, sa maire, PCF, François Baud s’est enfin vu octroyer la citoyenneté d’honneur palestinienne. 

Ceci, nous indique Le Parisien, « En reconnaissance des actions et actes de solidarité menés par la ville et les Valentonnais pour une paix juste au Moyen-Orient ».

Son passeport palestinien lui a été remis à la Mission de Palestine en France. Et une cérémonie a même été organisée ce samedi à l’espace Mandela de la Ville (Nelson Mandela est régulièrement cité par les militants de la cause palestinienne…), en présence de l’ambassadeur de Palestine en France et des représentants de l’APJF (association de jumelage entre les camps de réfugiés et les villes françaises).

Pour que le message soit clair, l’information est également rapportée que cet « événement » aidera à lancer une campagne de solidarité pour la libération de Jamal Abu-Leil, principal artisan du jumelage Balata-Valenton.

L’équipe municipale de Valenton
Qui est Jamal Abu-Leil ?

Selon le site de la mairie de Valenton, la détention administrative de ce charmant monsieur

« vient d’être prolongée de 6 mois […] correspondant de l’AJPF, responsable du centre des enfants de Kalendia, du comité populaire du camp de réfugiés de Kalendia et responsable de l’office des réfugiés palestiniens. Cela fait maintenant 1 an que Jamal est retenu en détention administrative par Israël, comme les 750 Palestiniens dans le même cas. Jamal a entamé une grève de la faim qu’il a décidé de poursuivre en criant sa détermination. Depuis son transfert, nous n’avons plus de nouvelles et l’inquiétude grandit après le 20ème jour de grève de la faim. Montrons à Jamal qu’il n’est pas seul en envoyant une photo de vous avec l’affiche LIBERTÉ POUR JAMAL.Pour cela, imprimez l’affiche ci-jointe, ajouter le texte de votre choix, et prenez-vous en photo seul ou en groupe (pour les élu(e)s avec leurs écharpes). Envoyez-la en mentionnant vos noms et qualités par mail à l’adresse jamal_pal@hotmail.com. Mettez-là sur votre Facebook et la page de la ville de Valenton. Nous comptons sur vous pour relayer le message. »

En réalité,  Jamal Abu-Leil est un terroriste « palestinien », (v. SECURITY FORCES ARREST HEAD OF PALESTINIAN TANZIM IN KALANDIYA ) qui jouit de la même faveur incompréhensible d’une partie de nos édiles que celle accordée au pauvre martyr Marwan Barghouti.

Ce dernier bénéficie d’une indigne campagne en France qui ne connaît pas de répit. Il ne se passe pas de rassemblement pro-palestinien sans qu’il soit rappelé qu’il est inacceptable que cet homme qui a du sang sur les mains soit retenu en prison.

Aini, hier, lors du rassemblement organisé Place du Châtelet par le mouvement de boycott d’Israël, le B.D.S.

Ou encore il y a quelques semaines, à Aubervilliers, lors d’un rassemblement organisé et dirigé le 25 février par la maire de la Ville Meriem Derkaoui (PCF), ville qui ne cesse de réclamer que l’on accorde à ce terroriste la citoyenneté d’honneur, alors même que la justice l’a déboutée.

Rappelons que Marwan Barghouti est un terroriste arabe qui a du sang sur les mains et qui est considéré comme un héros et martyr par les pro palestiniens. Dieu merci il est en prison en Israël depuis 2004.

Ses faits n’ont pas empêché quelques villes françaises de vouloir le mettre à l’honneur ces dernières années. Stains, Ivry-sur-Seine, Valenton, Gennevilliers, La Courneuve, Pierrefitte-sur-Seine, La Verrière, Vitry-sur-Seine, notamment. S’agissant d’Aubervilliers, en 2015, Barghouti est déchu du titre de citoyen d’honneur. La justice a débouté ses supporters d’une nouvelle demande, grâce à des avocats comme Jérémie Boulay.

Aux motifs suivants : « il ressort des pièces versées au dossier que M. Marwan Barghouti est partie prenante dans le conflit israélo-palestinien et qu’il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité par la justice de l’Etat d’Israël pour des meurtres de civils israéliens… »

Mais comme manifestement sa nomination est devenue une priorité, voilà que ses fans sont à nouveau dans la rue pour réclamer que ce terroriste soit citoyen d’honneur. Les problèmes que connaît Aubervilliers importent peu a ces gens. Il faut récompenser cet assassin..

Ainsi donc, il faut s’attendre à voir déferler sur la France la même entreprise pour faire de Jamal Abu-Leil un martyr que celle qui est menée avec succès pour  Marwan Barghouti.

Dans ces conditions, nous sommes gentiment naïfs d’avoir espéré que ledit rassemblement du B.D.S. du 1er avril soit annulé.

Franny Fisher

4 Commentaires

  1. On n’a du mal a comprendre pourquoi les mêmes n’ont pas commencé par glorifier les tueurs terroristes algériens qui ont assassiné des milliers de civils et de militaires francais, pendant la guerre d’Algérie, ou au maroc ou en tunisie, finalement , ils n’étaient guerre differents de leurs frères palestiniens …? Pourquoi donc, deux poids de mesure…de même pour les ss et la gestapo avec lesquels des milliers de francais et francaises ont pactisés avant de devenir resistants la veille de l’entrée des chars alliés à paris….les communistes français allies du pacte germano sovietique, se sont ainsi trouvé de nouvelles gloire dans le monde arabe…ils.ne changeront jamais, cette gauche puante si prompte a collaboré avec les pires residus de l’humanité….

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.