Une caméra de News 12 enregistre l’envoi de roquettes du Jihad sur l’hôpital de Gaza.

 

Alors que beaucoup cherchent à faire croire que l’affaire est pliée et qu’Israël serait responsable du pseudo-désastre hier soir sur le parking d’un hôpital qui aurait fait soi-disant 500 morts, voilà que les preuves s’amoncellent et démontrent de manière claire que le djihad est – sans conditionnel – l’auteur du tir de roquette qui sert à la manipulation mondiale.

Espérons que cette manipulation sera dénoncée, alors que beaucoup, ravis de la présentation mensongère des faits, se sont empressés avec délectation à condamner Israël.

Outre les preuves publiées par Tsahal, des documents exclusifs de la caméra « News 12 » placée à Netivot prouvent que le Jihad est derrière l’explosion de l’hôpital de Gaza – et non Israël.  Le ministre britannique des Affaires étrangères a déclaré : « Trop de personnes ont tiré des conclusions hâtives » 

Une information dramatique est parvenue grâce aux caméras de la chaîne « News 12 » placées hier soir dans la ville de Netivot qui ont prouvé que l’explosion à l’hôpital al-Mamadani au cœur de la ville de Gaza a été provoquée par un tir raté de roquettes du Jihad islamique – c’est ce que nous avons publié pour la première fois aujourd’hui (mercredi).

Selon la vidéo produite, plusieurs roquettes ont été lancées à 18h59 depuis la bande de Gaza vers des implantations israéliennes, très proches avec des concentrations de population. Après cela, vous voyez que le lancement d’une des roquettes échoue – et elle tombe sur l’hôpital de Gaza et provoque l’explosion.

 

Tsahal ces dernières heures via le porte-parole de Tsahal, le général de brigade Daniel Hagari, a présenté lors d’une conférence de presse une conversation qui a eu lieu entre des membres du Hamas au sujet de l’échec du lancement de roquettes du Jihad islamique. « Les fragments de la roquette sont des fragments produits localement, et non des éclats d’obus d’un missile (israélien) », a déclaré l’un, et l’autre a ajouté : « Ils l’ont probablement lancé depuis le cimetière derrière l’hôpital al-Mamadani ». Cet enregistrement identifie les lancements du jihad près de l’hôpital et des soignants qui témoignent qu’il ne s’agit pas d’une attaque aérienne.

Biden : « D’après ce que j’ai vu, Israël n’est pas responsable de l’explosion de l’hôpital de Gaza »

Plus tôt, le président américain Biden avait souligné dans une déclaration aux côtés de Netanyahu : « Nous devons nous rappeler que le monstre (Hamas) ne représente pas le peuple palestinien, qui lui souffre également. Je suis très préoccupé par l’attaque contre l’hôpital de Gaza et, d’après ce que j’ai vu, vous (Israël) ne l’avez pas fait. Mais beaucoup dans le monde n’en sont pas sûrs, il reste donc encore beaucoup de travail à faire. »

Le ministre britannique des Affaires étrangères, James Calverley, a également écrit : « Trop de personnes ont tiré des conclusions hâtives hier soir. Cela pourrait coûter des vies. Soyez prudent avec les faits. »

JForum.fr  & mako.co.il

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires