Black Lives Matter, avatar de BDS ? ©

1
248
More than one hundred activists braved scorching Brooklyn heat to rally at the Barclay's Center prior to marching through downtown Brooklyn to gather at Borough Hall. (Photo by Andy Katz/Pacific Press) *** Please Use Credit from Credit Field ***

Un nouveau mouvement est apparu appelé Black Lives Matter (les vies noires comptent)

Ce mouvement accuse Israël d’être un «Etat d’apartheid» coupable «de discriminations systématiques », y compris de « génocide … contre le peuple palestinien.”

La plate-forme porte des accusations exclusivement contre l’Etat juif.

Le document, publié en ligne lundi sur leur site comprend une rubrique de politique étrangère et d’investigations intitulée «Investir-Désinvestir.” Des parties importantes de la section sont consacrés à Israël et à ce que le groupe estime être un complot américano-israélien conjoint de terroriste mondiale, de militarisation et de guerre.

“Les États-Unis justifient les progrès de la guerre mondiale contre le terrorisme par le biais de son alliance avec Israël et par conséquent est complice dans le génocide des Palestiniens», dit le document. Les États-Unis, sont, ” un empire qui utilise la guerre pour étendre son territoire et son pouvoir. Les guerres américaines sont injustes, destructrices pour les communautés noires à l’échelle mondiale et n’accordent pas aux Noirs la sécurité au niveau local. “


salim_GettyImages-455164836.web__850_593
Le mouvement soutient le mouvement Boycott, Divest et sanctions (BDS), qui vise à paralyser Israël économiquement. Les listes de documents présentés comme des  « preuves » sont proposés aux lecteurs avec les noms de plusieurs grands groupes que BDS invite à boycotter.
De plus l’association propose des mesures pour lutter contre les projets de loi anti-BDS à l’étude dans plusieurs départements d’État. Comme recommandation politique, la plate-forme prône la fin de l’aide américaine à Israël.
Black Lives Matter dénonce aussi la barrière de sécurité qu’Israël a construit dans les années 2000 pour arrêter les kamikazes palestiniens. Pendant cette période, communément appelé la Deuxième Intifada les terroristes palestiniens ont assassinés environ un millier de civils israéliens dans des attaques terroristes. Après la construction de la clôture, les attaques ont chuté très nettement. Le document des Black Lives Matter dénonce la barrière de sécurité comme étant un “mur de l’apartheid.”
Un autre de leurs griefs est la création d’AFRICOM, un commandement militaire régional américain qui favorise des liens plus étroits entre les gouvernements africains, l’Union africaine, et l’armée des Etats-Unis 2006. “En réalité, cet effort a été conçu pour élargir le contrôle colonial de l’occident sur la région, ses habitants et leurs ressources. AFRICOM est un exemple majeur de ce que commet l’empire américain et représente une menace directe pour la libération noire mondiale “, affirme la plate-forme.
#Black Lives Matter appelle à réinvestir 50% du budget de la défense des États-Unis à fournir des réparations tant au pays qu’à l’étranger. Les dépenses militaires américaines, affirment les militants,  sont «des ressources et constituent des fonds nécessaires à la réparation et la construction d’une société juste et équitable dans le pays,” mais ils “sont plutôt utilisés pour mener la guerre contre la majorité des communautés au monde.” Réparations, scande le groupe , devraient être fournies “aux pays et aux communautés dévastées par la guerre décidée par l’administration américaine, comme en Somalie, en Irak, en Libye et au Honduras.”

1 COMMENT

  1. Le génocide palestinien ??? Rien que cette expression me suffit à comprendre le sérieux de ces “black” à la noix et à classer ces guignols chez les lêches-babouches payés pour ça.
    C’est incroyable comme aujourd’hui la diffamation et les mensonges martelés sans répit reprennent le dessus et sont utilisés sans vergogne contre Israël.
    Effectivement le nouveau chef de La diplomatie publique de l’Etat juif Michael Oren a raison lorsqu’il dit que parler de faits ne suffit pas. Car il est évident que même ces black-guignols savent qu’il n’y a aucun génocide.
    Mais bon ne donnons pas non plus trop d’importance à ces black-crétins qui ont bien compris que pour faire parler d’eux il fallait s’en prendre aux juifs et à Israël…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.