Un juge de la Cour suprême israélienne, David Mintz, qui habite dans la région de Binyamin, a échappé de justesse à une attaque de Palestiniens en Samarie.

Alors qu’il circulait lundi matin au volant de sa voiture sur la route 463, près de la localité de Talmon, il a dû soudain s’arrêter à cause d’un véhicule arabe qui bloquait la voie. Il a raconté que trois hommes en étaient alors sortis armés de marteaux. Dès qu’il les a aperçus, le juge a compris que sa vie était en danger et il a réussi à s’échapper avant qu’il ne soit trop tard.

Mintz est allé immédiatement porter plainte à la police du district de Judée-Samarie et a relaté ce grave incident. Une enquête a été ouverte sans délai sur cette tentative de braquage de véhicule sous la menace.

De nombreuses agressions de ce genre ont eu lieu par le passé dans ce secteur. Dans certains cas, elles se sont terminées sans mal mais dans d’autres, les automobilistes n’ont rien pu faire et leur voiture leur a été volée sous leurs yeux.

Claire Dana-Picard

1 COMMENTAIRE

  1. On ne sait par quel effet mental délétère cette croyance, à ce que la Providence Divine nous protège de tout systématiquement, nous pousse à nous mettre en péril par des inconsiderations des risques encourus.
    Pourtant, les Écritures ne lassent pas de prendre moult précautions et évaluations de danger…
    Shomer nafchote’hem, gardez vos êtres, vos corps, vos âmes en sécurité, nous hurlent les textes partout et toujours. Sommes-nous exempts de fautes, que des « gardiens invisibles » sont sans arrêts aux aguets, sur tous les dangers qui guettent ?
    Avons-nous la pointure des Géants de notre Histoire, ou un rôle cosmique dévolu et protégé pour se balader ici et là sans risques ?
    Pourquoi alors reciter une prière de voyageur ?
    En tant qu’individu, absolument personne n’est protégé, à plus forte raison à proximité d’une faune sauvage prête à se faire sauter, pourvu que des Juifs périssent ! On ne doit plus se promener, ni passer par, pour éviter un détour (même au risque de profaner le temps du Shabbath), habiter, négocier sous seing privé, aller à un RV, ni faire confiance à aucun de ceux-là, convaincus d’obtenir le paradis s’ils ont même seulement tenté d’occir un Juif.
    Combien de Juifs ont péri rien qu’en montant dans un taxi arabe, ou en faisant du stop ?
    Ou dans tous les cas précités _et non exhaustifs_?
    Qu’on se le dise.
    bien entendu, même un Arabe Israélien.
    Dommage ? Oui. Dommages.
    Ps. Le danger est dorenavant étendu dans la dispersion, où se balader avec des signes identitaires juifs, comme une kippa, une étoile de David, tsitsioth pendouillant, ‘Haï en pin’ s ou bijoux etc, tous servent de pretextes pour que des agressions, toujours à nombreux contre peu se produisent. Nos chers merdias n’ont-ils pas importé la haine ici ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.