Le chanteur de 80 ans est sous le coup d’un appel au boycott à cause de son engagement pour Israël, alors qu’il doit se produire au Maroc le 14 février.

Madjid Messaoudene, conseiller municipal (FG) délégué à l’égalité des droits à Saint-Denis, a appelé samedi 2 février sur Twitter à boycotter le chanteur Enrico Macias : « J’espère qu’il ne se produira plus jamais dans aucun pays arabe. Le Maroc ne doit pas le laisser jouer », écrit-il sur le réseau social.

L’artiste franco-algérien de 80 ans, qui doit se produire le 14 février à Casablanca, est sous le coup d’un appel au boycott depuis quelques jours pour ses positions pro-israéliennes.

«Pour quelqu’un qui se dit être un chantre de la paix… »

« Enrico Macias est un artiste qui a des positions plus que critiquables pour quelqu’un se dit être un chantre de la culture et de la paix. Il a le droit de soutenir Israël, mais il y a des conséquences », ajoute Madjid Messaoudene.

Au Maroc, plusieurs collectifs appellent au boycott du chanteur, dont la Campagne marocaine pour le boycott académique et culturel d’Israël au Maroc (MACBI) pour qui la « présence sur scène [du chanteur] est une honte et une insulte au public casablancais, et au public marocain en général ».

«Je me fous de cette menace de boycott »
L’élu de Saint-Denis déplore qu’Enrico Macias « ne véhicule pas la paix en soutenant une armée d’occupation » et met en garde contre une « banalisation de nos rapports avec Israël ».

Invité de l’émission « Les Grandes Gueules » sur RMC, Enrico Macias a réagi à la polémique : « Je me fous de cette menace de boycott parce que je vais y aller. […] Ce n’est pas pour quelques individus qui veulent me faire du mal que je vais changer d’avis sur le Maroc ».

Source :

www.leparisien.fr

7 Commentaires

  1. Un magrébin restera toujours un magrébin en plus s’il est algérien il restera un anti-sémite invétéré.
    On s’en fou de ce déchet et de tous ses semblables …

  2. Il est élu marocain ou français ?
    Saint-Denis est-elle déjà une succursale du Maroc ou encore en France ?
    Il faudrait savoir car l’appel au boycott est interdit en France.
    Et appeler au boycott d’un artiste français dans un pays étranger, quand on est un élu français (enfin, soit-disant), c’est vraiment le comble de la trahison des valeurs de la France.

  3. Qu’a donc ce territoire occupé du neuf trois, comme ils disent pour nier le saint chrétien…
    Ils sont dorénavant plus nombreux que les kouffars à voter, et c’est bientôt une ville rebelle, même pas sous la chariah, puisque réfractaire à toute autorité, et seul la haine des Juifs les soude. Préfiguration de la banlieue…
    Scinde nie, l’appelleront-ils…
    Peut-être.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.