Un feu a ravagé un appartement au rez-de-chaussée d’une petite résidence HLM, ce jeudi matin. Son locataire, qui n’a aucun doute sur l’origine de l’incendie (« c’est criminel »), dénonce un « acte antisémite ». Une enquête de police a été ouverte.

Il est environ 6 h, ce jeudi. Un feu ravage un appartement au rez-de-chaussée d’une petite résidence HLM de la rue de Thumesnil, à Moulins. Les pompiers l’éteignent avec une lance. David Boucherie, artiste-peintre de 50 ans, est le locataire. Il était en déplacement dans une autre région. Joint par téléphone, il déplore les dégâts : «  J’ai perdu de nombreux objets de valeur : sculptures, bibliothèque, tableaux, dessins…  » Il n’a aucun doute sur l’origine de l’incendie : « C’est criminel. J’ai eu la police, il y a eu deux départs de feu devant ma porte d’entrée et à l’arrière de l’appartement.  »

Une affiche placardée sur la porte

Il dénonce un «  acte antisémite, car je suis juif  ». Selon lui, des accrochages l’ont opposé récemment avec «  des membres d’une communauté religieuse. Une feuille avec sale juif et une étoile de David inscrits dessus a été placardée sur ma porte la semaine dernière  ». Une voisine nous a montré une photo de cette affiche, à côté de laquelle était collé un autre papier avec un message différent : payer une dette de drogue sous peine de règlement de compte. «  C’est de la manipulation, je ne dois aucune dette à un dealer !  », rétorque David Boucherie. Ces écrits ont-ils effectivement un lien avec le sinistre ? Une enquête de police a été ouverte.

La Voix du Nord

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.