Tsahal: Gadi Eizencot annonce son départ anticipé!

0
253

Le chef d’Etat-major Gadi Eizencot a surpris tout le monde en annonçant jeudi qu’il quitterait son poste dans six mois, c’est à dire au mois de décembre.

S’exprimant lors de la cérémonie des 70 ans de l’Etat d’Israël organisée par l’association des retraités de Tsahal, il a déclaré avec humour: “Dans six mois, je rejoindrai votre association!”

Le protocole de Tsahal prévoit que le mandat d’un chef d’Etat-major s’achève toujours à la fin d’un mois de février, ce qui signifie qu’il compte quitter l’uniforme deux mois plus tôt.

Au minimum, car il est souvent arrivé que les Premiers ministres et les ministres de la Défense ont demandé au chef d’Etat-major de prolonger d’une année leur mandat.

Suite à cette annonce, le ministre de la Défense Avigdor Lieberman a fait savoir qu’il entamera dès le mois d’août les concertations ainsi que les auditions de candidats en vue de la nomination du successeur de Gadi Eizencot.

Parmi les noms qui circulent il y a celui tout naturel d’Aviv Kochavi, l’actuel adjoint au chef d’Etat-major, celui de Herzi Halévy, commandant de la région militaire sud, mais aussi celui, plus contestable, de l’ancien adjoint au chef d-Etat-major Yaïr Golan.

Ce dernier avait provoqué un scandale le jour de Yom Hashoah de 2016 en déclarant dans un discours: “S’il y a bien quelque chose qui m’effraie dans le souvenir de la Shoah, c’est que je décèle que des processus terrifiants qui se sont déroulés en Europe il y a 70, 80 et 90 ans risquent de se produire ici”.

Ces propos irresponsables avaient été relayés à l’étranger et provoqué de très nombreuses réactions choquées en Israël, jusqu’au Premier ministre Binyamin Netanyahou qui avait dénoncé une “banalisation de la Shoah”.

Shraga Blum

Photo porte-parole Tsahal

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.