VIDEO. Le talent et le courage du mime Marceau ont aidé à sauver des enfants pendant la Seconde Guerre mondiale

L’artiste avait l’habitude d’amuser les orphelins juifs recueillis par l’Œuvre de secours aux enfants. Son cousin, le grand résistant Georges Loinger, lui a demandé ce jour-là sa participation pour faire passer un petit groupe en Suisse. Grâce à une ruse… Extrait du magazine « 20h30 le samedi » diffusé le 13 juin 2020, juste après le journal de France 2.

France 2 France Télévisions Mis à jour le publié le 

 

En pleine Seconde Guerre mondiale, des milliers d’enfants juifs se retrouvent orphelins et certains d’entre eux sont recueillis par l’Œuvre de secours aux enfants : « Ces maisons ne sont plus des havres de paix mais des pièges dans lesquels la Milice ou les Allemands peuvent venir chercher des enfants », rappelle Katy Hazan, responsable du service Archives et Histoire de l’OSE, au magazine « 20h30 le samedi » (replay). Ils doivent alors quitter la France en urgence.

Le grand résistant Georges Loinger (1910-2018), cousin du mime Marcel Marceau (1923-2007), Marcel Moishe Mangel (merci à nos lecteurs), bientôt connu dans le monde entier avec son personnage Bip, planifie leur évasion vers la Suisse.

Il faut éviter les patrouilles de l’occupant et résoudre le problème du passage par la gare d’Annemasse, en Haute-Savoie : « C’est une ville à la frontière [franco-suisse]. Elle est bourrée de miliciens et d’Allemands », explique l’historienne. Un stratagème est mis en place pour éviter d’être arrêtés…

« Son rôle est quelque chose de minime qui participe à une grande action »

Avec l’aide des cheminots de la gare par laquelle les enfants doivent passer pour être sauvés, Georges Loinger veut faire croire aux Allemands qu’ils partent en colonie de vacances.

Un panneau l’indiquant est installé sur le quai : « L’idée est que ce sont des enfants français qui viennent à la montagne en colonie de vacances. Vous n’avez pas besoin de les contrôler… » précise Katy Hazan.

Pour que cela fasse illusion, ils doivent donc jouer la comédie, mais comment faire semblant quand on a peur ?

Marcel Mangel, qui va rejoindre en 1942 la Résistance sous le pseudonyme de Marceau, a l’habitude de faire rire les enfants recueillis par l’association…

Georges demande à son cousin de lui venir en aide. Le train arrive en gare, tout le monde descend et Marcel traverse le quai avec les enfants. Les miliciens tombent dans le panneau, mais il faut encore passer une forêt et une rivière.

L’artiste reste avec eux jusqu’au moment de les remettre aux passeurs : « Le mime Marceau est là pour rassurer les enfants jusqu’à la dernière minute. Son rôle est quelque chose de minime qui participe à une grande action qui est le sauvetage de milliers d’enfants juifs. » Ce jour-là, le talent et le courage de Marcel Marceau aident à sauver une trentaine d’enfants.

https://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/20h30-le-samedi/video-le-talent-et-le-courage-du-mime-marceau-ont-aide-a-sauver-des-enfants-pendant-la-seconde-guerre-mondiale_4006173.html

2 Commentaires

  1. Lorsqu’on a demandé à MIKAEL JAKSON quel était l’homme qui l »a le plus influencé pour ses pas de danse admirés dans le monde entier il a répondu :marcel Marceau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.