Une résolution européenne réclame à Israël le remboursement de frais de démolition en zone C

6
400
Le Comité de l’Union européenne en charge du Moyen-Orient recommande aux 28 états membres d’adopter une résolution qui vise à contraindre Israël à rembourser la démolition de bâtiments et d’infrastructures en zone C de Cisjordanie, ont rapporté lundi des diplomates européens et israéliens au journal Haaretz.

Une résolution de principe non contraignante aurait d’ailleurs été approuvée il y a deux semaines par le Comité Machrek/Maghreb, affilié au Comité de l’UE, selon des diplomates.

AFP "(L to R) EU Ambassador to Israel Lars Faaborg-Andersen, European Commission President Jose Manuel Barroso, Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu and Israeli Science, Technology and Space Minister Yaakov Peri shake hands during an agreement signing cer"
AFP
“(L to R) EU Ambassador to Israel Lars Faaborg-Andersen, European Commission President Jose Manuel Barroso, Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu and Israeli Science, Technology and Space Minister Yaakov Peri shake hands during an agreement signing cer”

Le texte prévoit d’intensifier et de durcir les condamnations de l’UE à l’égard d’Israël pour la démolition des infrastructures financées par l’Europe dans les Territoires de Cisjordanie.

Les diplomates européens ont attribué cette résolution à un manque de progrès dans les négociations entre Israël et l’Union européenne, concernant la situation dans la zone C, contrôlée civilement et militairement par Israël.

Ces réclamations, qui n’ont abouti pour l’heure à aucun résultat, incluent la demande de l’Europe à l’Etat hébreu de stopper la démolition de structures palestiniennes, jugées illégales par Israël.

L’arrêt des pourparlers a conduit de nombreux États à durcir leur position envers Israël et à réclamer dorénavant des compensations financières, selon le témoignage des diplomates.

Le chef de cabinet du ministère des Affaires Étrangères, Alon Ushpiz et un ancien haut responsable du ministère, ont entrepris des discussions houleuses avec le représentant de l’UE en Israël, Lars Faaborg-Andersen et avec les ambassadeurs de certains pays membres.

Des responsables du ministère des Affaires étrangères affirment que cette décision s’inscrit dans une posture plus générale anti-israélienne au sein de l’Union européenne, après la décision d’étiqueter les produits en provenance des implantations.

“Vous ne pouvez vous en prendre qu’a vous-même”, a déclaré il y a quelques semaines un ambassadeur européen à un haut responsable du ministère des Affaires étrangères israélien, selon Haaretz.

Cet épisode intervient alors qu’Israël s’est engagé à détruire l’implantation d’Amona en Cisjordanie ainsi que des maisons construites sur un terrain appartenant à des Palestiniens dans l’implantation de Netiv Haavot (sud de Jérusalem).

I24 News

6 COMMENTS

  1. Il est vrai que ce serait intéressant et même amusant de saisir la Cour Internationale pour réclamer des comptes aux dirigeants français et européens le remboursement de sommes octroyées aux palos et autres pour combattre et agresser les voisins sans qu’il y ait eu le moindre accord de la population.
    Cet accord ne pouvant être rétroactif, je pense que les gouvernements européens ont commis des délits et, peut-être même, des crimes en distribuant de l’argent à des terroristes…

  2. Dans mes études de droit, il me semble que c’est le constructeur d’un bâtiment illégal qui doit payer pour sa démolition…

  3. Et nous tous enfants et petits enfants des victimes de la Shoah demandons à l’Europe de restituer tous les biens juifs detenus par des particuliers européens que leurs parents et grand parents ont volés à nos familles après les avoir dénoncés ou donnés au nazis. Cette europe gardera cette honte jusqu’à la fin des temps.

  4. Mais, les coco Européens, il ne fallait pas construire là où vous n’aviez pas le droit de le faire ! Assumez les conséquences !
    De plus, vu tout ce que vous nous volez à nous Contribuables Européens, vous avez largement de quoi payer, au lieu de financer la venue, le logement et la santé des migrants !
    Rappelez-moi combien est payé un Député Européen par mois ? 15 000 € à ne rien foutre ?
    Désolé, ISRAËL a d’autres chats à fouetter que de s’occuper de vous, surtout quand vous leur votez des lois antisémites (antisionistes c’est la même chose) par derrière !
    Mais, j’y pense, l’Union Européenne ne serait-elle pas financée et gangrénée par les Pays Arabes, tout comme l’est l’ONULS et l’UNESCROC ?
    Ceci expliquerait cela !

  5. Je me constituerais bien partie civile auprès de la Cour de l’U.E., avec ceux qui le désirent, pour réclamer le remboursement de l’aide Européenne, financée par le Contribuable Français et Européen dont je fais partie, pour réclamer le remboursement des aides octroyées aux Palestiniens depuis des lustres avec mon argent.
    En effet, construire des tunnels et des armes au lieu de logements pour les Palestiniens avec cet argent constitue un délit !
    Pour ma part je refuse d’y prendre par malgré moi, surtout que j’ai toute ma famille en ISRAËL !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.