Qui a entendu parler du vote de la France à l’UNESCO ?

12
515
La présentation du conflit israélo-palestinien dans les médias occidentaux est, on le sait, fortement obérée par les mensonges ou inexactitudes liés au parti pris pour les palestiniens, au détriment d’Israël, éternel agresseur.
Le journal InfoEquitable s’est donné comme mission de rectifier les faits, au travers de quelques exemples – Dieu sait que la masse du travail en ce domaine est infinie.
Aujourd’hui, il s’intéresse aux échos – ou plutôt au silence – dans la presse française suite à l’attitude de la France, qui s’est de nouveau abstenue lors du vote à l’Unesco du 2 mai, vote qui a conduit à l’adoption d’une résolution déclarant qu’Israël est une puissance occupante à Jérusalem.

Qui a entendu parler du vote de la France à l’UNESCO ?

Une nouvelle fois, la France s’est abstenue lors du vote sur une résolution anti-israélienne à l’UNESCO, se rendant complice de pays arabes liberticides. Et une nouvelle fois, les Français n’ont pas été informés du vote de leur gouvernement.

InfoEquitable l’avait noté lors du vote précédent, en octobre 2016 : l’AFP avait d’abord justifié le vote de la France ; ensuite, dans sa dépêche la plus reprise par la presse, elle ne l’avait carrément pas mentionné. De sorte que la grande majorité du public ne pouvait pas savoir que son gouvernement avait cautionné un texte qui effaçait l’histoire juive du Mont du Temple, le lieu le plus saint du judaïsme (effaçant également les racines juives du christianisme, matrice culturelle de la France).


La grande majorité du public ne pouvait pas savoir que son gouvernement avait cautionné un texte en octobre 2016 qui effaçait l’histoire juive du Mont du Temple, le lieu le plus saint du judaïsme (effaçant également les racines juives du christianisme, matrice culturelle de la France).

Rebelote aujourd’hui. L’Algérie, l’Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan ont proposé une nouvelle résolution qui déclare notamment qu’Israël est la « puissance occupante » à Jérusalem – et cela, non seulement dans la partie de la ville qui fut occupée jusqu’en 1967 par la Jordanie (toujours appelée « Jérusalem-Est » par les pays qui veulent couper le peuple juif des lieux saints qui s’y trouvent), mais aussi sur tout le reste de la ville : la souveraineté israélienne sur la partie occidentale de Jérusalem, reconnue internationalement comme faisant partie des frontières d’Israël, est également remise en question par la résolution – manière de délégitimer l’Etat d’Israël sur l’ensemble de son territoire.

D’autres inepties sont au menu de ce texte, comme l’appellation « Les deux sites palestiniens d’Al-Haram Al-Ibrahimi/Tombeau des Patriarches à Al-Khalil/Hébron et de la Mosquée Bilal Bin Rabah/Tombe de Rachel à Bethléem » : ces très importants lieux saints juifs voient leur noms islamisés et deviennent des « sites palestiniens », une flagrante réécriture de l’histoire.


Lors de ce nouveau vote, des démocraties occidentales (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Grèce, Lituanie) se sont opposées à cette nouvelle imposture, preuve que le choix existait.
Mais la diplomatie française a jugé qu’il était dans ses intérêts de se compromettre avec les dictatures en s’abstenant lors du vote. Elle n’était pas seule : Espagne, Suède ou encore Japon ont fait le même calcul, rejoignant passivement le camp de l’Iran, la Russie, la Chine et nombre d’autres dictatures.

Des démocraties occidentales (Etats-Unis, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Grèce, Lituanie) se sont opposées à cette nouvelle imposture, preuve que le choix existait. Mais la diplomatie française a jugé qu’il était dans ses intérêts de se compromettre avec les dictatures en s’abstenant lors du vote. Elle n’était pas seule : Espagne, Suède ou encore Japon ont fait le même calcul, rejoignant passivement le camp de l’Iran, la Russie, la Chine et nombre d’autres dictatures.

 

RÉPARTITION DES VOTES (SOURCE : UN WATCH)

 

L’article le plus diffusé dans la presse à propos de ce vote a été à nouveau basé sur une dépêche de l’AFP :

 

Israël dénonce une « absurde » résolution de l’Unesco sur Jérusalem

 

Les guillemets sont bien sûr une manière de se démarquer du jugement israélien et de le mettre en doute, dans une mauvaise foi équivalente à celle des gouvernements ayant permis à cette résolution de passer. La réécriture de l’histoire et la négation par une agence onusienne de la légitimité d’un Etat reconnu par l’ONU sont bien absurdes.

Non moins absurde est le fait que la presse n’ait pas informé sur le contexte politique ayant entouré la résolution : aucune mention n’a été faite des pays qui l’ont élaborée, ni du choix de la France.

Mais après tout, c’est peut-être cohérent : quitte à rejoindre les dictatures, autant se comporter comme elles et priver ses propres citoyens du droit à être informer des actions de leur gouvernement. Outre les médias communautaires juifs, le lecteur francophone peut toujours se tourner vers des sources telles que ce site algérien, aussi partisan soit-il sur cette question, pour connaître les actions du gouvernement français : la-bas, le choix français est assumé…

12 COMMENTS

  1. En 1948 le Royaume de Transjordanie contrôle la Cisjordanie et Jérusalem-Est qu’il annexe avec l’assentiment de la Grande-Bretagne mais SANS LA RECONNAISSANCE DE LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE .
    Wikipedia.

  2. Je me souviens d’un entretien, il y a trente ans, du President Mitterrand avec un journaliste important (et plutot pro-israelien) dont je tairai le nom, parce que je n’en suis plus sur. A une question sur la politique-arabe-de-la-France, le president avait repondu avec un haussement d’epaule plus resigne qu’impatient (a l’epoque. F.Mitterrand n’etait pas encore vraiment anti-israelien): il avait alors fait comprendre que, meme president, il n’etait pas en mesure de faire bouger d’un pouce la position anti-israelienne installee du Quai d’Orsay. Ajoutons qu’avec son armee de diplomates issus pour moitie du monde des gens a particules, et de hauts, moyens et petits fonctionnaires faisant carriere sous l’autorite des ci-dessus mentionnes, il ne faut guere s’attendre, sauf cataclysme national tel que revolution ou guerre civile, a la moindre evolution dans ce domaine. Il reste que, ne serait-ce que par le fait de l’Europe (certes bien peu satisfaisante y compris sur cette question), le pouvoir de nuisance de la France s’est effondre depuis l’epoque ou, triomphant, le President Giscard d’Estaing faisait adopter sa Constitution Europeenne et son Immigration pour Tous (le regroupement familial), dont les effets destructeurs ne sont pas pres de se dissiper.

  3. Il y a bien longtemps que la SUÈDE et la FRANCE sont devenus amis dans l’avilissement et la solidarité islamiste radicale, il faut croire que d’être unilatéralement anti-juif ou anti-sioniste, en réalité la même chose va porter bonheur que nenni…tous ces fourbes vont plonger dans l’islamisme radicale le plus sombre et le plus moyenâgeux (ces deux pays seront d’ici peu les plus islamisés d’Europe , ceci explique cela ….) et ils apprécieront alors d’être traités en esclaves…pour la France cela ne surprend plus personne car depuis De Gaulle le premier des nouveaux fourbes de l’après guerre , après les antidreyfusards , a pactiser , en espérant en être le leader , du nouveau monde africo-musulman , dans l’espoir de créer une 3° voix , car son orgueil démesuré , avait été blessé de ne pas faire parti des accords de Yalta avec Roosevelt, Churchill et Staline…, et pour cela cracher et diffamer Israël…. lui sembler le choix le plus simple , il adonc impulser toute la politique du quai d’Orsay à partir de cette haine viscérale , et finalement il sera récusé par le peuple Français qui ne lui donnera pas les pleins pouvoirs , on voit par ailleurs les politiques français de droite et de gauche ont toujours été collaborationnistes avec les puissances dominantes alors pour eux pactiser avec le monde arabe est une seconde nature….évidente

  4. Pourquoi Israel ne repond pas en disant : notre reponse est la construction de 1 million de logement dans tout Jerusalem, au nord, au sud, à l’est, à l’ouest. Et Israel devrait fermer indéfiniment toute représentation de l’ONU en Israel et expulser tous leurs membres. C’est en tapant du point ferme sur la table qu’on se fait entendre. Israel s’occupe trop du “que dira t on” des autres pays. Il faut se réveiller !!!! Urgent !!!!

  5. Moi si j’étais dans le gouvernement israelien pour la Chine ,Russie ,et d’autres pays qui votent çontre Israel tous les produits que leurs vend je ferais en sorte qui ne fontionnent le peu de temps possible ,temps limité d’une part pour qu’ils aient besoin de nous , et surtout ne rien leurs apprendre ni les éclairaient même si il ait de notre devoir dans la bible , n’oublions pas qu’ils seront nos ennemies càr on étant amies ils votent çontre nous ,a plus forte raison aprés , pas de cadeaux œil pour œil dent pour dent .

  6. Finalement, seuls les pays musulmans ont principalement voté cette résolution. Et il y a de quoi se gausser de constater que la Russie, la Chine et la Suède vote comme les pays musulmans. Pour les deux premiers, ce n’est guère étonnant étant donné qu’il s’agit de pays où le totalitarisme a régné en maître pendant plus d’un demi-siècle (ça laisse des séquelles) …. reste donc la Suède, le cancre de la classe européenne.

  7. Une erreur a la fin du texte: la Suede ne s’est pas abstenue: seule des pays occidentaux, elle a vote pour la resolution arabe.

  8. Que ce soit les médias ou les politiciens socialo gaullistes, ils agitent l’antisémitisme comme un épouvantail quand il s’agit du FN alors que plus antisémite que eux tu meurs. La maladie qui se fout de l’hôpital !

  9. Les merdias francouillons diffusent aussi des fakes news sur les sujets francofrancais !
    Staline est encore vivant,il laissera la place a mahomet !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.