Procès de Dan Lampel, 9 ans après la mort d’un vigile

3
524

Neuf ans après la mort d’un vigile à Bobigny, un accusé qui avait pris la fuite à nouveau jugé

Condamné à neuf ans de prison pour la mort d’un vigile en 2010, Dan Lampel, 29 ans, avait fui en Israël le jour du verdict. Ce lundi, à l’ouverture de son nouveau procès, il a affirmé « regretter » et « vouloir dire toute la vérité ». Le verdict est attendu vendredi.

La victime avait sauté dans le canal de l'Ourcq et s'était noyé. L'un de ses agresseurs comparaît à nouveau devant la justice depuis ce lundi. (photo d'illustration)
La victime avait sauté dans le canal de l’Ourcq et s’était noyé. L’un de ses agresseurs comparaît à nouveau devant la justice depuis ce lundi. (photo d’illustration) | ARCHIVES BÉATRICE LE GRAND/OUEST-FRANCE

« J’ai eu peur, le procès avait été une caricature. J’avais reçu des menaces sur les réseaux sociaux, sur mon téléphone. » Ce lundi, Dan Lampel, qui avait fui la France après sa condamnation à neuf ans de prison pour la mort d’un vigile en 2010, était présent pour son nouveau procès à Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Sujet à de nombreux trous de mémoire, ce Franco-Israélien a aussi dénoncé une « instrumentalisation » de son premier procès par le polémiste Dieudonné, qui y avait fait une brève apparition dans le public.

Selon des proches de l’accusé : “Personne n’a frappé la victime ! Elle avait 0,90l d alcool dans l urine et la moitié soit 0,45l dans le sang personne n’en parle … Un des témoins qui est musulman a dit avant qu’il sache qu’on étaient juifs : j’ai voulu séparer (les protagonistes) et ensuite il est revenu sur sa déclaration 5 ans après ….”.

Un maître-chien marocain de 35 ans

Un soir de mars 2010, Dan Lampel s’en était pris à Saïd Bourarach, un maître-chien marocain de 35 ans qui lui avait refusé l’accès à un magasin de bricolage sur le point de fermer, alors qu’il voulait acheter un pot de peinture.

Armé d’une manivelle de cric, il avait frappé et poursuivi le vigile en compagnie de son frère, d’un cousin et d’un ami. Le père de famille avait sauté dans le canal de l’Ourcq (0, 70 m de profondeur*) et s’était noyé.

Pas de mobile racial

L’agression avait été abondamment commentée, les quatre accusés étant juifs et la victime maghrébine. L’enquête, comme le premier procès, avaient toutefois rapidement écarté le mobile racial.

Principal protagoniste de cette affaire, Dan Lampel s’était évaporé le 26 mars 2015, jour où la cour d’assises de Seine-Saint-Denis avait déclaré les quatre hommes – l’un ne s’était pas présenté au procès – coupables de violences avec arme et en réunion ayant entraîné la mort, leur infligeant des peines de quatre, cinq, six et neuf ans d’emprisonnement.

Arrêté en décembre 2016 en Israël

Arrêté en décembre 2016 en Israël pour possession de drogue, il a été emprisonné dans ce pays jusqu’en janvier 2019, date de son extradition vers la France où il est incarcéré à l’isolement. Ayant été condamné en son absence, il a demandé à être jugé une seconde fois.

Lundi, près de dix ans après les faits, beaucoup de témoins et d’experts manquaient à l’appel. L’accusé, qui peinait à répondre à la moindre question, a assuré qu’il allait « tout faire pour se souvenir ».

« Il joue la mémoire sélective »

« Comme la première fois, il joue la mémoire sélective et se souvient de ce dont il a envie de se souvenir », a dénoncé Dominique Cochain, l’une des avocates des parties civiles. « En plus, on exploite le fait que Dieudonné ait instrumentalisé cette affaire, mais ça n’a eu aucune incidence sur le déroulé du premier procès », a-t-elle ajouté.

Patrick Klugman, avocat de l’accusé, s’est quant à lui réjoui de voir ce deuxième procès « débuter dans de bonnes conditions, des conditions ordinaires ». Le verdict est attendu vendredi.

ouest-france.fr

  • Depuis 1962, seuls les onze premiers kilomètres, entre le bassin de la Villette et Aulnay-sous-Bois, exempts d’écluses, sont ouverts au trafic commercial : environ un million de tonnes sont transportées chaque année par des péniches dont le port en lourd ne peut excéder 400 tonnes. Au-delà, le canal, dont la profondeur est désormais de 80 cm, est destiné à la plaisance.

3 COMMENTS

  1. Que Hachem aide ce jeune homme perdu
    on ne connait pas la verite et n avons PASle droit de juger
    Je connais son frere David, si gentil et bon
    ils ont perdu leur pere tres jeune ca a ete une periode tres difficile pour eux
    qu il puisse trouver la voix de la Techouva

  2. Vous êtes honteux de lire autant de mensonges de la part de sa propre communauté ça fait froid dans le dos ! Personne n’a frappé la victime ! Elle avait 0,90l d alcool dans l urine et la moitié soit 0,45l dans le sang personne en parle … un des témoins qui est musulman a dit avant qu’il sache qu’on étaient juif que j’ai voulu séparer et ensuite il est revenu sur sa déclaration 5 ans après …. dieudonne mais aussi Pierre paner, Alain soral et 2000 manifestants sans oublier bfmtv était présent …. la vérité c’est que cette histoire, qui a servi de prétexte pour enfin dire regardez les juifs sont méchants, à été créé par dieudonne et sa sphère de haine alors svp ne vous laissez pas berner si vous voulez je vous envoi le procès verbal du témoin musulman mais arrêtez vos messages de haines envers mon petit frère car il y a un D et seul lui a le droit de juger comme VOUS le faites

  3. que dire devant ce déferlement de haine
    RIEN. écoutons écoutons. rien d’autre ….. il faut haïr pour aimer et se sentir vider du mal de haïr pour sembler être une bonne âme

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.