Poutine va se casser les dents sur l’Ukraine, car la résistance est féroce. L’Ukraine n’échappe pas à la règle. Comme à chaque conflit, des armes nouvelles font leur apparition, et elles sont testées en conditions réelles pour être améliorées. Dans le cas des missiles Starstreak, la menace pour les Russes est réelle. L’Afghanistan avait été un cauchemar, l’Ukraine sera un enfer. Mais ce sera un enfer partagé par les deux belligérants. L’histoire a toujours une morale, il faut .simplement lui laisser le temps.

Que sont les missiles «à chevauchement laser» Starstreak et comment pourraient-ils aider l’Ukraine?

Les Alliés ont envoyé des milliers de systèmes anti-aériens portables aux forces combattant la Russie

Le Royaume-Uni envisage d’envoyer des missiles anti-aériens Starstreak aux forces ukrainiennes qui tentent de repousser l’ attaque russe« Nous pensons que ce système restera dans la définition des armes défensives mais permettra à la force de défense de mieux défendre le ciel », a déclaré mercredi le ministre britannique de la Défense, Ben Wallace.

Que sont les missiles Starstreak ?

Les missiles utilisent un système de guidage qui pourrait leur donner un avantage sur les anciens missiles anti-aériens qui utilisent la technologie de recherche infrarouge. L’offre de l’arme portable à courte portée est considérée comme importante, car elle s’appuie sur un système de guidage à faisceau laser.
La plupart des missiles anti-aériens à courte portée sont «à recherche de chaleur» et peuvent être déviés de leur trajectoire par des fusées éclairantes au magnésium larguées par des avions comme défense, bien que certains systèmes modernes de recherche de chaleur puissent faire la différence entre la chaleur du moteur et les sources de chaleur des fusées éclairantes.
L’ Ukraine a déjà reçu environ 1 000 Stingers des États-Unis, d’Allemagne et des Pays-Bas – les deux systèmes sont des systèmes de défense aérienne portables, ou Manpads.

Comment les missiles Starstreak se comparent-ils aux Singers ?

Le Starstreak est également incroyablement rapide, atteignant une vitesse maximale de trois fois la vitesse du son, ou Mach 3. C’est plus rapide que la vitesse maximale d’un missile anti-aérien Stinger, qui peut se déplacer à Mach 2,5.

 

 

 

Ces deux systèmes sont légèrement plus rapides que la vitesse maximale en altitude des jets multirôles russes courants tels que le SU-35, bien que si les jets volent à moyenne altitude, ils seraient hors de portée des Manpads.

Comment les missiles Starstreak pourraient-ils aider l’Ukraine ?

Cependant, cela pourrait ne pas être une option pour les avions à réaction russes , car l’Ukraine dispose toujours de systèmes de défense aérienne à moyenne portée fonctionnels. Cela signifie qu’une option pour les jets russes est de voler bas et rapidement – au-delà de la ligne de mire des systèmes à moyenne portée – mais cela les met en danger des Manpads, qui sont optimisés pour les rencontres rapides à courte portée.
Les missiles Starstreak seraient mortels pour les pilotes d’hélicoptères russes qui, pilotant des avions beaucoup plus lents que des jets, auraient peu de temps pour réagir en cas de lancement.

JForum – The National News

 

 

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. Depuis plus de 3 jours, les forces russes ne progressent nulle part en Ukraine. Poutine ne peut pas y augmenter ses effectifs militaires sans dégarnir dangereusement la défense du territoire russe qui est immense, et plusieurs pays, dont la Chine, n’attendent que cela pour lui croquer du terrain. Chacun voit ses intérêts avant tout, et les ressources naturelles de la Russie, comme son pétrole, sont bien tentantes. Avec 200.000 hommes, il ne pourra jamais soumettre 45 millions d’Ukrainiens, qui manifestement ne sont pas les francaouis ratés, pervers, corrompus et lâches. Il a donc ouvert 14 bureaux de recrutement en Syrie, pour des mercenaires à 600 dollars par mois. Il demande l’aide militaire à la Chine, ce qui est humiliant pour la Russie prétendant avoir la seconde armée du Monde, d’autant qu’il s’abaisse à négocier, ou mendier, un cessez-le-feu, avec des ukrainiens qui le tiennent à la gorge en revendiquant maintenant la restitution de la Crimée.

    Les popovs ne contrôlent manifestement pas l’espace aérien ukrainien, bien gardé par les 2 parties. Ils ne bombardent ce territoire que par des missiles de croisière, peu précis, tirés depuis la Russie et le Belarus, et peut-être de lanceurs mobiles en Ukraine, ce qui reste à prouver. Poutine s’est surestimé en comptant sur sa maîtrise du ciel ukrainien pour faire avancer ses troupes au sol. Malheureusement pour lui, des dizaines d’avions russes, volant à basse altitude, ont été abattus au missile Stinger, des centaines de tanks détruits par le missile Javelin, et le Starstreak va rendre les ukrainiens encore plus efficaces.

    La guerre moderne doit tenir compte de ces missiles portables, comme des drones. Les Juifs en savent quelque chose, puisqu’en 2006, au Liban, ils ont pris une raclée du hizburhlah, et ils en ont tiré les leçons en réalisant notamment le dôme de fer. Le problème est que si les Juifs ont eu la sagesse de reconnaître leur défaite et se retirer rapidement du Liban, Poutine est bien trop orgueilleux pour se retirer rapidement du piège ukrainien. Si l’armée russe ne se retire pas, elle va s’effondrer en moins de 10 jours, d’autant qu’elle est incapable d’assurer sa logistique sur un territoire aussi grand et si hostile. Poutine n’a manifestement pas de plan B pour faire avancer son invasion ratée. Les russes, maintenus hors des villes ukrainiennes et sans logistique, vont être hachés menu, à petit feu.

    J’insiste que les ukrainiens n’auront pas gagné la guerre tant qu’ils n’auront pas bombardé, napalmé et nettoyé à l’arme chimique et bactériologique, les zones russes et belarus, adjacentes à leur frontière, sinon les russes reviendront à la charge. La défense sans contre-attaque n’a aucune valeur, ce que les Juifs ont parfaitement appliqué en octobre 1973, alors qu’ils étaient très inférieurs en hommes et en matériel.

    Cette guerre ratée signe la fin de Poutine, et probablement un nouvel effondrement de la Russie. Pour Biden c’est du tout bénéfice, car il va maintenant se retrouver seul face aux Chinois. On se demande qui est derrière cette guerre? Pour moins d’un milliard de dollars, Biden va faire plonger les pauvres popovs. C’est de l’investissement à très haute rentabilité. Comme déclarait un Président des USA au début des années 1900, le but de l’Amérique est le business. Bravo Monsieur le Président!

    Un point lamentable à souligner sous cet article. La francaouie se ridiculise, pour ne pas changer, en envoyant à l’Ukraine des missiles Milan, filoguidés, à infrarouge, datant de plus de 50 ans, et obsolètes depuis 1990. Avec 6 millions de chômeurs, Macron n’a pas les ressources humaines pour concevoir et fabriquer des missiles antichars de dernière génération? Défense de rire!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.