Pascal Praud, la bête poivre et sel du PAF

C’est le journaliste qui agace tous ses petits confrères…

Cela dure depuis quelques mois. Avec les présidentielles en vue, ce curieux phénomène s’accélère. Déjà d’emblée, la suprême délicatesse avec laquelle est traitée la chaîne Cnews interpelle tout esprit critique. L’une de ses figures de proue, à savoir le journaliste Pascal Praud, est ainsi devenue une sorte de tête de turc. « Il était si bien quand il était cantonné – confiné ! – au seul football » : se lamentent ses détracteurs perclus de clichés et… de mauvaise foi. Carton rouge ! Notre confrère semble du genre gonflé à l’antenne. Haro sur l’impudent ! La « bonne » presse parisienne le décrit comme un patron de bar, qui fait chanter les rumeurs et pousser la chansonnette à certains de ses invités les soirs de gouaille. Un journaleux venu du Pouliguen, avec les clichés nostalgiques de son enfance en bandoulière, qui a perdu pied dans les vertiges parisiens. Un «poivre et sel » aux relents fachos, qui se marre avec ses chroniqueurs-maquignons… La belle affaire !

Et si tout simplement il ne faisait que son métier. La définition de l’information par ses censeurs est-elle à ce point galvaudée pour qu’elle ait autant pervertie leur conscience ? Un journaliste informe par essence. Mais c’est aussi un lanceur d’alerte, un type qui appuie là où ça fait mal. Et justement la France a mal. Ses émissions matinale et du soir sont autant d’invites au débat et poussent à regarder derrière le miroir, à ne pas siroter les discours lénifiants sans sens critique… Bref ! à réfléchir tout simplement, sans condamner forcément. Réfléchir… Un mot bientôt banni des dicos si on n’y prend garde. Un mot, un gros mot même, qui fait injure à la « bienpensance » serinée par les grands soporificateurs, qui ont en plus le culot de crier à la manipulation… Ne faiblissez pas Pascal Praud et les vôtres ! Sinon, c’est le glas qui succédera au tocsin, dans notre belle terre de France…

Bernard Bernard -18 novembre 2021 causeur.fr

 Pascal Praud. Image: capture d’écran Cnews

5 Commentaires

  1. La gauche est totalitaire. Pas le droit à la liberté d’expression. La censure, à défaut du Goulag, plutôt que le débat.
    Cette gauche wokiste, racialiste, néo-féministe, genriste, écrituro-incusiviste et islamo compatible, est une catastrophe pour la France et pour la civilisation judéo-chrétienne. Toutes ces théories progressistes aboutiront sans aucune échappatoire à la fin de cette civilisation. Les grands gagnants seront la Chine, l’Afrique et le monde arabo-musulman qui se partageront les dépouilles de cet Occident décadent.
    Mélanchon a bien dit à propos du juif Zemmour que le judaïsme s’est perpétué grâce à son refus de la créolisation. Merci Hachem de nous avoir donné des Sages (je parle des Géonims du temps de la michna et du Talmud, et de tous ceux qui les ont succédé tels que Le Rambam, Le Ramban, Le Rif, Maran, etc. ) qui ont su mettre des barrière à notre fusion parmi les peuples qui aurait conduit à notre disparition il y a déjà plusieurs centaines d’années.
    Les empires babylonien, perse, grec, romain, soviétique, germanique, … ont disparu malgré leur puissance, sous nos yeux, et nous nous sommes toujours là plus puissants que jamais. Notre secret ? Nous savons qui est notre père (Abraham) et notre devoir (accomplir et transmettre la Thora). Nous saurons nous accommoder de la disparition de cette civilisation qui n’est autre que EDOM, jusqu’à la délivrance finale comme il est dit dans la Haftara de parachat Vayichlah de cette semaine « les libérateurs monteront sur la montagne de Sion pour juger la montagne de Esav, et alors la royauté reviendra à Hachem ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.