Paris s’oppose au projet de l’Allemagne de construire un système de défense antimissile avec des équipements américains et israéliens

Après la signature par l’Allemagne et 14 pays européens membres de l’OTAN d’une déclaration d’intention pour la mise en place d’un système de « European Sky Shield », compte tenu de l’opération militaire russe en Ukraine et de ses conséquences pour la sécurité européenne, cette déclaration a provoqué des désaccords entre pays européens.

Des désaccords majeurs ont divisé les pays européens sur le projet de l’Allemagne de construire un système européen de défense antimissile (« bouclier du ciel »), selon ce qui a été rapporté dans le journal français « Le Monde ».

Le journal a également déclaré que plus de 15 pays européens souhaitaient être impliqués dans le projet allemand de système européen de défense antimissile.

Le journal a noté que Paris s’oppose au projet de l’Allemagne de construire un système de défense antimissile avec des équipements américains et israéliens.

En février dernier, l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) avait annoncé que le Danemark et la Suède avaient rejoint l’initiative « Bouclier européen » menée par l’Allemagne, portant le nombre de participants à 17 pays, dont 15 alliés de l’OTAN, la Finlande et la Suède.

Bouclier du ciel européen" Protège-t-il le vieux continent ?" - Youtube

Renforcement de la défense aérienne et antimissile intégrée de l’OTAN

Dans une précédente déclaration, l’alliance a déclaré que l’initiative vise à renforcer la défense aérienne et antimissile intégrée de l’OTAN en assouplissant les conditions d’approvisionnement et en intégrant des équipements multinationaux dans un large éventail de capacités de défense aérienne des pays européens.

 

Il convient de noter que l’Allemagne, en coopération avec 14 autres pays, a lancé un projet visant à construire un système européen de défense aérienne plus avancé. Le 13 octobre 2022, la ministre allemande de la Défense Christiana Lambrecht a signé une déclaration avec les ministres européens sur l’initiative du système « Sky Defence », en marge de la réunion de l’Otan à Bruxelles.

Ce projet complétera les lacunes existantes dans l’actuel parapluie de défense aérienne de l’OTAN pour l’Europe.

L’initiative allemande de ce projet est intervenue dans le contexte de l’attaque russe contre l’Ukraine notamment, car la situation sécuritaire en Europe a radicalement changé, selon l’évaluation de l’OTAN, et donc des efforts supplémentaires en matière de défense aérienne sont nécessaires.

Les nouveaux systèmes d’armes devraient être achetés conjointement avec d’autres pays selon le principe de couverture d’une superficie maximale à un prix minimal.

Il est prévu que le projet « Magan Shayim » intégrera divers systèmes de missiles capables de faire face à des missiles à moyenne et longue portée ou à des drones armés, dont le système « Iris-T-SLM » que l’Allemagne a fourni à l’Ukraine, et qui n’a pas encore été mis en service par l’armée allemande. (Crédit : Al Arabiya)

L'Allemagne fournira à l'Ukraine des systèmes pour intercepter les drones iraniens fournis à la Russie - Nziv.net

 

Une note en toile de fond de l’actualité: apparemment l’opposition française au projet paneuropéen découle de la volonté de contraindre les pays européens à se développer par eux-mêmes, tout en donnant à la France un rôle central, un système de défense aérienne, similaire à celui de Israël, et de laisser les milliards de dollars, le coût d’un tel système dans 15 pays, au sein de l’Union européenne, tout en laissant une large part des revenus dans la poche française.

La différence est que le système israélo-américain est complètement opérationnel et a été testé pendant longtemps dans des conditions réelles de champ de bataille, alors qu’en Europe, ils devront entamer un développement qui prendra des années, et pourrait même coûter plus cher que le coût actuellement proposé. , sans compter que le système n’aura pas une expérience de combat équivalente à celle d’Israël.

Et la question la plus sérieuse… L’Europe a-t-elle même du temps supplémentaire avant d’avoir fini de se défendre avant de connaître une catastrophe comme l’Ukraine ? C’est une question à laquelle il est difficile de prédire la réponse à la lumière du comportement cynique de la politique organisationnelle interne corrompue de l’Union européenne qui considère l’argent comme la vision de tout et la sécurité des citoyens de l’Union ne vient qu’après le profit financier.

JForum avec: Nziv

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

8 Commentaires

  1. La francekipu dans toute sa diarrhée !
    Je fus veilleur, parmi l’élite de l’élite de la science et de la technologie française.
    C’était très pointu.
    Mais, force est de reconnaitre qu’à cause de l’antisémitisme maladif de plusieurs générations de dirigeants, en particulier les déjections du quai d’Orsay, la francekipu est désormais dépassée. La macronette des merdia ne veut pas du projet allemand ? Et bien, le projet se fera sans la francekipu. L’importation massive de déchets nazislamistes est sans doute suffisante pour détourner des missiles ennemis. A cause de l’odeur, ou des hurlements à la ouak barre ?

  2. Les pays qui ont la volonté de se doter d’un système de défense anti missiles sont des pays prêts à se battre pour leur indépendance. Les pays qui rechignent à se doter d’un tel systéme sont des pays qui acceptent d’avance la soumission à l’ennemi.

  3. Le Micron continue à rêver à une Europe de la défense dont l’Allemagne ne veut pas entendre parler.
    Si la France possède un système aussi performant que celui d’Israël qu’elle le mette sur la table et engage une étude globale.
    La haine d’Israël chez les Roquets d’Orsay est traditionnelle, chaque fois qu’une occasion se présente, ils balancent leurs saloperies et inondent les sites d’infaux, Agence France Propagande en tête, de toutes sortes de diffamations honteuses.
    La France continue à jouer à la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf…..

  4. Les politiciens français les plus irresponsables du monde priveraient les populations d’Europe d’un système anti missile efficace déjà éprouvé, les politiciens français imbus de leur personne ne font pas confiance à Israël car ils ont trahis en 1967 et ne sont jamais excusés préfèrent la fuite en avant pov pays …

  5. La France a le « seum » comme disent les jeunes, elle ne supportent qu’un petit pays comme Israël puissent les dominer dans tous les domaines c’est le signe de la déchéance du pays et de la nullité de ses présidents et de ses politiques il suffit de voir l’allure de l’assemblé nationale un vrai cour des miracles….

  6. La parole de la France serait audible, si elle avait une alternative à proposer, mais aujourd’hui seuls les USA et ISRAEL disposent et produisent un bouclier anti missile efficace. De plus, je ne serCais pas surpris, que des personnes au sein de l’administration française ne supportent pas l’idée d’acquérir de l’armement israélien, on avait déjà vu cela , quand sous le gouvernement de F.HOLLANDE, le ministre des armees avait annuler le contrat d’achat de drones israéliens, commandés par le gouvernement Sarkozy avec la bénédiction de l’armée française..Je me demande, si certains dirigeants en France ne devraient consulter des psys, pour régler leur problème par rapport à Israel. Mais j’oubliais, ils ne le feront jamais, car les meilleurs psys en France sont juifs……

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.