Le bureau des droits de l’homme publie un rapport sur les entreprises actives dans les implantations de Cisjordanie

Associated Press,Ynet| Mis à jour: 02.12.20, 18:52
Dans son rapport, le bureau a déclaré que les activités des entreprises «soulevaient des préoccupations particulières en matière de droits humains».

ארכיון התנחלות עפרה

Le règlement d’Efrat en Cisjordanie
( Photo: EPA )
La liste est dominée par des entreprises israéliennes, notamment des banques et des entreprises de construction.
Mais il répertorie également un certain nombre de sociétés internationales, y compris les sociétés de voyages Airbnb, Expedia et TripAdvisor, le géant de la technologie Motorola, le fabricant d’aliments de consommation General Mills et des sociétés de construction et d’infrastructure, notamment la société française Egis Rail et la société britannique JC Bamford Excavators.
Au-dessus des objections américaines, le conseil en 2016 a chargé le bureau des droits de l’homme de l’ONU de créer une «base de données» des entreprises réputées liées ou soutenant les implantations, qui sont considérées comme illégales par la grande majorité de la communauté internationale.
La publication de la liste a été reportée en mars dernier lorsque la commissaire, Michelle Bachelet, a publié une déclaration expliquant sa décision,

Michelle Bachelet, commissaire aux droits de l'homme des Nations Unies

Michelle Bachelet, commissaire aux droits de l’homme des Nations Unies
( Photo: courtoisie )
«Compte tenu de la nouveauté du mandat et de sa complexité juridique, méthodologique et factuelle, un examen plus approfondi est nécessaire pour répondre pleinement à la demande du Conseil,»
Au moment où il a été supposé que le report était le résultat de pressions israéliennes et américaines.
Benjamin Netanyahu a répondu en disant: “nous allons combattre cette déclaration de toutes nos forces … lorsque le monde reconnaîtra notre souveraineté sur ces régions et colonies, cette liste deviendra nulle”.
Le ministre des Affaires étrangères, Israël Katz, a qualifié la publication de la liste de «reddition honteuse» aux pays et aux organisations qui veulent nuire à Israël.
Le président Reuven Rivlin a déclaré que le boycott des entreprises israéliennes n’était pas propice à la paix et à l’instauration de la confiance.
“Nous appelons nos amis à s’opposer à cette honteuse initiative”, a déclaré le président, “je soutiendrai ces entreprises qui sont désormais menacées”.
Ces dernières semaines, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a promis d’annexer plus de 100 colonies israéliennes en Cisjordanie, mais sous la pression américaine, il a suspendu le plan jusqu’à la fin des élections du 2 mars.
Le conseil des droits, qui est composé de 47 gouvernements, n’avait jamais demandé une telle liste examinant les activités des entreprises.
Le ministre palestinien des Affaires étrangères, Riyad al-Maliki, a salué la publication du rapport du bureau des droits de l’ONU.
“La publication de la liste des entreprises et des partis opérant dans les colonies est une victoire pour le droit international”, a indiqué un communiqué publié par le bureau d’al-Maliki.
Le ministre a exhorté les États membres de l’ONU et le Conseil des droits de l’homme de l’ONU à “émettre des recommandations et des instructions à ces entreprises pour qu’elles mettent immédiatement fin à leur travail avec les colonies”.
Le Conseil de Yesha, une organisation faîtière des colonies de Cisjordanie, a déclaré dans un communiqué, “ces entreprises font plus pour la paix que l’ONU n’a fait pendant toutes les années de son existence”, indique un communiqué.
“L’ONU a une fois de plus prouvé qu’elle n’est pas un organisme neutre et qu’elle opère contre l’Etat d’Israël”, a déclaré le Conseil de Yesha.

ONU: décision antisémite de la commission des droits de l’homme

Judée-Samarie: l’ONU ajourne la publication de sa « liste noire »

Comme pour faire écho au Plan Trump, la commission des droits de l’homme de l’Onu a publié mercredi une liste de 116 sociétés et compagnies qui travaillent avec des entreprises juives en Judée-Samarie. Il s’agit de 94 compagnies israéliennes et 22 étrangères.

Il s’agit de l’application d’une première décision de « liste noire » prise en 2016 et qui décrétait que le Haut Commissaire aux droits de l’homme de l’Onu, le jordanien Zeid Raad al-Hussein (on en rirait presque…) élaborerait une liste de toutes les entreprises qui travaillent directement ou indirectement avec des entreprises juives de Judée-Samarie, Jérusalem orientale et plateau du Golan, ceci à des fins de boycott.

Les réactions en Israël sont nombreuses parmi elles:

Israël Katz – ministre des Affaires étrangères: « L’annonce de cette ‘Liste noire’ par le Haut-Commissariat des droits de l’homme est une honteuse capitulation face aux Etats et aux organisations qui veulent porter atteinte à l’Etat d’Israël(…)Depuis sa création, le Haut-Commissariat n’a rien fait en faveur des droits de l’homme mais a au contraire protégé les pires régimes dans le monde. Israël ne restera pas les bras croisés et agira contre cette décision et les relations d’Israël avec cette institutions en souffriront ».

Elie Cohen – ministre de l’Economie: « Cette décision ne fera qu’aggraver la situation de la population palestinienne. Il s’agit d’un acte honteux inspiré par l’antisémitisme moderne qui montre que le Haut-Commissariat aux droits de l’homme est une institution politique qui a trahi ses objectifs… »

Guilad Erdan – ministre de la Sécurité intérieure et des Enjeux stratégiques: « Encore une décision honteuse de la commission des ‘droits de l’homme’, qui démontre une nouvelle fois l’antisémitisme et sa haine d’Israël dans les instances internationales. Cette commission est composée de nombreux pays au régime dictatorial et totalitaire et montre une fois après l’autre qu’il s’agit d’une institution pourrie qui prend des décisions stupides qui n’ont absolument rien à voir avec un quelconque défense des droits de l’homme. Cette décision risque au contraire de porter atteinte au travail et à la subsistance économique de milliers d’Arabes palestiniens qui traveillent en bonne coexistence quotidienne dans des entreprises juives de Judée-Samarie. Israël réagira avec la fermeté qui s’impose à cette décision ».

Benny Gantz – président de Bleu-Blanc: « Il s’agit d’une ‘journée noire’ pour les droits de l’homme. Le haut-Commissariat aux droits de l’homme a perdu tout contact avec la réalité ».

Ayelet Shaked- Yamina: « toutes les ‘listes noires’ et tous les ‘livres blancs’ ne supprimeront pas le peuple juif de sa terre(…)Les territoires de Judée-Samarie sont l’héritage de nos ancêtres et ne sont pas des territoires occupés. Cette institution hyprocrite a des standards différents pour ce qui est d’Israël mais cela ne nous dissuadera pas d’appliquer notre droit sur tout Erets Israël ».

Du côté de l’Autorité Palestinien c’est la joie et la satisfaction. Le « ministre des Affaires étrangères de la centrale terroriste, Riyad Al-Maliki a déclaré: « La publication de cette liste constitue une victoire pour le droit international ». Il a appelé le Haut-Commissariat à ordonner la fermeture des entreprises qui sont mentionnées sur cette liste!

Photo Illustration

9 Commentaires

  1. En effet, que ces imbéciles de la soit-disante (grosse) commission des droits de l’homme, qui se comportent de la même façon que les nazis, publient enfin cette liste que l’on sache chez qui faire ses courses ! Ce sera une formidable pub pour toutes ces entreprises et une bénédiction pour elles.

    Mais surtout, qu’Israël annexe très vite ces territoires qui ne sont la propriété d’aucun état autre que le sien.

  2. L’Europe n’est pas propalestinienne, sinon elle s’offusquerait de ce que font presque tous les pays arabes aux arabes de Palestine, notamment en Syrie. Leur propalestinisme n’est qu’un support à leur antisémitisme profond et parfois même inconscient.

    Cette liste n’est pas une honte mais une preuve. Où est la liste du Tibet ? du Cachemire ? de la Crimée ? de Chypre ou du Sahara occidental ? Non, il n’y en a qu’une seule; pour les juifs !

    Si Israël met au point un vaccin contre le coronavirus, qu’il le produise dans les territoires disputés et le fasse savoir. On va rigoler !

  3. Plutôt la honte de la liste, puisque ses effets rejaillissent sur ses éditeurs, à savoir cette assemblée de malfaiteurs dont il serait intéressant de dénommer les signataires, plutôt que les entreprises qu’ils tentent d’intimider… Car si les cloaques du monde vitupèrent contre le peuple choisi et son retour proprement miraculeux, c’est dans leur nature, mais s’il se glisse dans leur rang quelques-uns se prétendant nos amis, nous saurons démontrer à ces derniers leurs réelles implications dans les vraies violations du droit international !
    En fait, l’ ONU, avec ses condamnations et résolutions principalement anti-Ysraeliennes, (près de 99% des condamnations toutes confondues) peut désormais revendiquer le titre d’ONH, l’organisation des nations haineuses…
    Maison du mensonge, avait dit le Rabbi prophète M. M. Shneerson de Loubavitch… Z’Ts’L.
    Mais finalement, c’est bien…
    Choisir clairement le côté obscur est l’engagement que le Seigneur attend, histoire d’éloigner toute ambiguïté au Jour Grand et Redoutable…
    Quant à Essav (la chrétienté), elle doit et va faire techouvah, comme c’est annoncé, et c’est en cours… Notre frère.
    En revanche, la “petite corne” est promise, corps et âmes à la damnation.
    Elle entraînera à sa suite qui sera son vassal.

  4. Asher Cohen : Arrêtez de parler de l’ EUROPE Chrétienne !! La Chrétienté n’est pas le PAPE !!! et les antisémites ne sont pas chrétiens ! les vrais chrétiens sont les JUDEO- Chrétiens ceux qui honorent la BIBLE , ceux qui aiment le PEUPLE d’ ISRAEL !!!
    Les gouvernants Européens sont des sans – Dieu et un sans Dieu finira toujours par se faire happer par le malin !!!
    Il en est de même des juifs qui se détournent de DIEU , ils ont déjà fait cette expérience malheureuse et n’ont toujours pas compris .

  5. Qui n’a pas encore compris que l’Europe chrétienne, et donc nécessairement antisémite, est le bailleur de fonds et le commanditaire des squatters arabes de la Terre Juive dans le but flagrant de détruire l’ “entité sioniste”? Les Juifs qui croient à une possibilité de paix avec les squatters arabes criminels sont pétris de haine de soi Juive et se bercent d’illusions qu’ils vont bientôt perdre. Les Juifs finiront-ils par admettre que depuis 1967 ils sont en guerre contre l’Europe chrétienne antisémite, et que le premier pas de l’art de la guerre est de savoir reconnaître son véritable ennemi? Dans tous les cas, les Israéliens sont pleinement responsables de cette situation, ils ont fait leur propre malheur par leur manque de décision depuis 1967 et donc ne doivent s’en prendre qu’à eux-mêmes et à leur propre stupidité. Rahem!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.