(photo : réaction vive à Varsovie contre la politique migratoire de l’UE : Mahomet dégages -ou : tu n’es pas le bienvenu)

13 novembre: « On ne répond pas aux kalachnikovs par des bougies et des plaques sur les murs »

Des bougies flottent sur le canal Saint-Martin, dans le XIe arrondissement de Paris, déposées en hommage aux victimes des attentats du 13 novembre.

Patrick Jardin, qui a perdu sa fille Nathalie, régisseuse au Bataclan, dans les tueries du 13 novembre 2015, n’a pas souhaité participer aux commémorations ce dimanche. Pour lui, « le temps n’est plus aux commémorations, le temps est à la vengeance ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.