Omar Barghouti visé par une mesure d’expulsion?

2
556
Omar Barghouti listens during an interview with the Associated Press in the West Bank city of Ramallah, Tuesday, May 10, 2016. Barghouti, a Qatari-born Palestinian who is married to an Israeli woman and leader of the international boycott movement against Israel, on Tuesday accused Israeli authorities of imposing a travel ban on him as retribution for his political activities. (AP Photo/Nasser Nasser)

Vers la fin de l’anomalie “Omar Barghouti “?

Cela fait plusieurs années que les pouvoirs publics israéliens, des organisations ou des personnalités politiques tentent de pallier à une anomalie incompréhensible mais typiquement israélienne: le statut de résident en Israël que possède Omar Barghouti, fondateur et animateur du mouvement BDS.

Comment un individu qui prône activement le boycott de l’Etat d’Israël et appelle à sa disparition puisse en même temps jouir du statut de résident dans ce même pays?!!!

Né au Qatar et ayant grandi en Egypte, Omar Barghouti avait obtenu ce statut en épousant une Arabe israélienne et il possède à l’heure actuelle une maison à St Jean d’Acre.

La plupart du temps, il réside à Ramallah, près du local d’où il dirige le BDS qu’il a créé en 2005.

Le ministre de l’Intérieur Arié Dery tente de lui retirer ce statut mais jusqu’à présent, le Conseiller juridique du gouvernement s’y était opposé au motif qu’aucune loi ne donne compétence au ministre pour déchoir quelqu’un de se sa citoyenneté ou de son statut de résident.

Une telle loi avait finalement été votée en 2018 à l’initiative du député Yoav Kich et l’actuel ministre de la Justice Amir Ohana.

Le texte stipule que quiconque porte atteinte à la sécurité de l’Etat ou contrevient à la loi sur la trahison est susceptible de se voir retirer son statut de résident par le ministre de l’Intérieur sans accord préalable du Conseiller juridique du gouvernement.

Mais malgré cette loi, le dossier était toujours auprès du Conseiller juridique Avihaï Mandelblit qui l’avait transmise à son adjointe Dina Zilber.

Il y a deux mois, la députée Ketty Shetrit (Likoud) lui a adressé une lettre lui demandant de faire avancer le dossier de déchéance.

Dans sa lettre, la députée faisait notamment remarquer qu’il était illogique qu’Israël demande aux autres pays d’empêcher qu’Omar Barghouti pénètre sur leur territoire alors qu’il est libre d’entrer en Israël!

Dina Zilber a répondu en confirmant que le ministre de l’Intérieur a désormais le droit de retirer à Omar Barghouti son statut de résident israélien si ses activités contreviennent à la loi israélienne.

Photo Facebook

Ketty Shetrit a exprimé sa satisfaction et a appelé le ministre de l’Intérieur a agir sans délai pour retirer le statut de résident à Omar Barghouti.

Elle a déclaré: « L’Etat d’Israël ne tendra pas la joue à ceux qui tentent de le boycotter. Je continuerai à agir de toutes mes forces pour lutter contre ceux qui portent atteinte à la sécurité de l’Etat d’Israël ».

L’organisation Betzalmo a fait savoir: « Celui qui boycotte sera boycotté. Après avoir fait réduire le financement des organisations de boycott et supprimé les organisations de boycott de la liste du Sherout Leoumi, nous agissons maintenant pour faire retirer le statut de résident au leader du mouvement de boycott. Que chaque boycotteur sache que l’Etat d’Israël le combattra. Nous appelons le ministre de l’Intérieur de convoquer sans délai Omar Barghouti en audition et lui retirer son statut de résident en Israël ».

2 COMMENTS

  1. Est-ce qu’enfin Israël va virer cette merde et le renvoyer à Ramallah lui et sa femme et leur retirer la nationalité israélienne.
    ROSA

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.