Une jeune femme sort du coma grâce à une chanson d’Enrico Macias

BELLE HISTOIRE – Noa, jeune artiste de 16 ans, vient d’enregistrer un duo avec Enrico Macias, l’idole qui lui a sauvé la vie. Atteinte d’une maladie neurologique, elle explique être sortie du coma à l’âge de 4 ans grâce à sa chanson « Tous les soleils de l’amitié ».

C’est un miracle qui s’est produit il y a douze ans. Née en 2004 avec des tumeurs dans le cerveau, Noa faisait jusqu’à deux cents crises d’épilepsie par jour. Plongée dans le coma à l’âge de 4 ans, elle est réveillée comme par magie par les paroles de la chanson Tous les soleils de l’amitié d’Enrico Macias, diffusée aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG) : « Réveille-toi, c’est beau la vie. Et si ton cœur a des ennuis. On t’offrira pour oublier. Tous les soleils de l’amitié ».
Au son de cette musique, la petite Noa a ouvert un œil, s’est redressée et a bredouillé « ahik, ahik, ahik » (musique, en langage d’enfant, ndlr, » alors qu’aucun son n’était sorti de sa bouche jusqu’à présent. 

Marqué, Enrico Macias part à sa rencontre

Aujourd’hui âgée de 16 ans, Noa a sollicité la star qui lui a sauvé la vie, malgré lui. Celui-ci, profondément touché par l’histoire de l’adolescente, est parti à sa rencontre. « Son père est un grand fan de mes chansons, relate auprès de TF1 Enrico Macias : il mettait sans arrêt mes chansons dont ‘Le soleil de l’amitié’. Le chirurgien, pour se concentrer, a dit ‘mais enlevez-moi cette musique' ».
Guérie grâce à une opération médicale, la Génoise a trouvé dans la musique une véritable thérapie, voulant faire de sa voix un outil de travail. « J’ai toujours rêvé de devenir chanteuse depuis toute petite », dit-elle. « Pour moi la musique, c’est comme une amie, comme une sœur ».

Grâce à son talent et son histoire renversante, Noa réalise son rêve le plus fou aux côtés d’Enrico Macias. Comme l’indique l’artiste en herbe sur son compte Instagram, les inséparables amis décident d’enregistrer un duo : « Enfants des étoiles ». Ils seront en concert à Genève en octobre 2021.  En attendant, la jeune fille assure les premières parties de concerts de son parrain professionnel. Et peut-être qu’un jour, elle volera de ses propres ailes. En dépit « des pires moments, des choses compliquées, il faut s’accrocher », conclut-elle, combative et remplie d’espoir.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.