Mont du Temple : Emeutes à l’entrée d’une centaine de Juifs

0
590
La police autorise les Juifs à entrer au Mont du Temple le jour de la fête de Jérusalem, provoquant des émeutes

Les fidèles palestiniens jettent des pierres et des chaises alors que les non-musulmans sont autorisés à entrer dans l’enceinte, à une épriode considérée comme les derniers jours du ramadan, pour la première fois en 30 ans; Le Hamas et le Jihad islamique mettent en garde contre les “conséquences” après l’entrée des forces de sécurité israéliennes sur le site sacré pour contenir les émeutiers

Des affrontements ont éclaté dimanche au Mont du Temple entre des fidèles palestiniens et les forces de sécurité israéliennes après que quelque 120 Juifs ont été autorisés à entrer dans l’enceinte du Mont, dans le cadre des célébrations du Jour de Jérusalem.

Les émeutiers ont apparemment commencé à lancer des pierres et des chaises en signe de protestation contre la décision de la police d’autoriser les non-musulmans à pénétrer sur les lieux saints pendant les derniers jours du ramadan pour la première fois en 30 ans, à l’occasion de l’unification de la capitale lors de la guerre des Six jours.

Émeutes au Mont du Temple

Suite à l’éruption des violences sur le site, le commandant du district de Jérusalem, le général de division Doron Yadid, a ordonné le déploiement d’officiers de police dans l’enceinte afin de faire face aux troubles et d’inciter les forces à recourir à des mesures de dispersion de la foule.

La police a poussé les émeutiers palestiniens vers la mosquée Al-Aqsa, où ils se sont barricadés, tout en continuant à lancer des chaises et d’autres objets en direction des forces de sécurité. Plusieurs manifestants ont été arrêtés, dont un ressortissant étranger.

Les Juifs ont été autorisés à entrer au Mont du Temple le jour de la fête de Jérusalem, provoquant des émeutes (Photo: AFP)

Les Juifs ont été autorisés à entrer sur le Mont du Temple le jour de la fête de Jérusalem, les Palestiniens se croyant de fait autorisés à provoquer des émeutes (Photo: AFP)

La Jordanie a critiqué la décision d’Israël d’autoriser les visiteurs juifs à se rendre sur le mont du Temple, avertissant que cela pourrait entraîner une nouvelle vague de violence. “Nous condamnons fermement la poursuite des violations israéliennes à Al-Aqsa (mosquée) par des extrémistes soutenus par les forces de sécurité”, a déclaré le ministère jordanien des Affaires étrangères dans un communiqué.

La déclaration a également mis en garde “sur les conséquences dangereuses de la politique israélienne provocatrice, qui pourrait conduire à une nouvelle escalade de la violence qui menacerait toute la région”.

Le ministère a déclaré qu’il avait officiellement envoyé une protestation au gouvernement israélien et souligné la nécessité “pour Israël – en tant que puissance occupante – d’honorer ses obligations en vertu du droit international, de mettre fin à sa conduite provocatrice sur le mont du Temple et de respecter les sentiments du peuple musulman. sur le site saint. “

Sami Abu Zuhri, porte-parole du Hamas, a déclaré qu’il y aurait “des conséquences” sur ce qu’il a appelé une “attaque des fidèles du Mont du Temple par les forces israéliennes … Cela constitue une escalade et une violation de la sainteté du complexe”, a déclaré le porte-parole.

Le groupe terroriste a ensuite publié une déclaration officielle, faisant de nouvelles menaces. “Le traitement brutal de la mosquée Al-Aqsa par l’occupation et l’arrivée de centaines d’extrémistes pendant le mois de Ramadan contredisent l’esprit musulman du lieu et témoignent des tentatives fabriquées par les Juifs pour judaïser le Mont du Temple. “

Présence généralisée de la police sur le mont du Temple le jour de la fête de Jérusalem (Photo: police israélienne)

Présence généralisée de la police sur le mont du Temple le jour de la fête de Jérusalem (Photo: police israélienne)

Le groupe terroriste du Jihad Islamique Palestinien a également publié une déclaration, avertissant qu’Israël “va payer un prix” pour permettre aux “colons” de porter préjudice à l’enceinte. “Israël est responsable de la situation actuelle à Jérusalem”, indique le communiqué. “La nation palestinienne a le droit de se défendre et de protéger ses lieux saints contre l’agression israélienne.”

La police a annoncé qu’elle maintiendrait sa présence généralisée sur le mont du Temple et dans la capitale en général afin de maintenir l’ordre et de permettre la visite de ceux qui souhaitent célébrer la fête de Jérusalem dans le lieu saint et dans toute la ville.

Yishai Porat, Ilana Ushomirsky | Publié: 06.02.19, 10:50

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.