Michel Onfray dit ses 4 vérités au journal Le Monde: Police mentale et ministère de la vérité

By  | 
Des amis bien intentionnés me signalent avec gourmandise un papier ordurier du Monde concernant la sortie de notre revue Front Populaire.
J’avais signalé autour de moi que ce genre de follicule paraîtrait et dit ce qu’on y lirait: pas la peine de relire ce qu’on sait devoir déjà s’y trouver – Vichy, Pétain, Doriot, Déat, Hitler, Mein Kampf, Valois, les Rouge-Bruns, l’antisémitisme, la rhétorique est éculée, elle ne fait plus illusion que chez ceux qui ont renoncé à penser par eux-mêmes. Vous me direz, ça commence à faire du monde, et vous n’aurez pas tort…
Il n’est même pas surprenant que ce journal confirme ce que je dis depuis des années: dès qu’on ne pense pas comme eux, ils sortent les panzers et le camp d’extermination, la Shoah et la chambre à gaz, le zyklon B et la Luftwaffe!
Quel talent pour faire avancer la cause des négationnistes, car, si ce que propose Front populaire, c’est, en douce, la Solution finale, alors la Solution finale c’était bien peu de chose! Mais si la Solution finale était l’un des sommets dans le Mal, alors que faut-il penser d’une revue d’amis libres, nullement soutenue par un groupe, une banque, un réseau, un parti, une combine, qui se propose tout simplement de penser le souverainisme et de penser en souverainiste? Qu’elle doit figurer à coté de Mein Kampf dans les bibliothèques? Quel être sain d’esprit peut-il penser une pareille chose?
Il faut bien que la frousse associée à notre entrée en fanfare (merci les abonnés!) anime ces piètres penseurs pour renoncer à tout débat et lui préférer l’insulte la plus éculée, celle qui, de plus, exige le moins de cerveau possible.
Depuis des années, question d’hygiène, articles ou livres, je ne lis rien de ce qui est publié sur moi; je n’ai pas lu ce texte et ne le lirai pas; je n’y répondrai donc pas factuellement puisque j’ai pour ligne de conduite de ne pas le faire – sauf cas exceptionnels , quand j’estime le contradicteur. Ce serait sinon pour moi un travail à plein temps…
Je voudrais juste dire qu’être insulté par Le Monde sous la signature d’un certain

Abel Mestre est une plume que j’ajoute volontiers à mon chapeau.
Je m’explique sur ce journal dit de référence:

Le journal Le Monde a été créé en 1944 par Hubert Beuve-Méry qui venait de l’extrême-droite: Camelots du Roi, faisceau de Georges Valois, le premier parti fasciste français, directeur des études à l’école d’Uriage qui formait les cadres de Vichy.
Cet homme écrit dans Esprit, en 1941: «Il faut à la révolution un chef, des cadres, des troupes, une foi, ou un mythe. La Révolution nationale a son chef et, grâce à lui, les grandes lignes de sa doctrine. Mais elle cherche ses cadres.» Il s’évertuera à les lui trouver… En janvier 1943, après que Stalingrad eut scellé le sort de la guerre en faveur des antinazis, Uriage entre dans la Résistance sans pour autant renoncer à ses idées. Quand le général de Gaulle écrivait à Beuve-Méry: «Vous n’êtes pas des miens», il savait de quoi il parlait…
Lors du référendum de 1969, le directeur du Monde soutient le «non» au général de Gaulle qu’il contribue ainsi à évincer.
On ne s’étonnera pas que Beuve-Méry ait préféré Jean Monnet et son Europe populicide et liberticide à l’Europe des peuples et des nations du général de Gaulle. On lira avec intérêt le livre de l’universitaire Antonin Cohen intitulé De Vichy à la communauté européenne paru aux Presses universitaires de France.
On y apprendra, entre autres choses bien intéressantes, le rôle tenu par Le Monde dans la fabrication de la fiction d’un Jean Monnet père de l’Europe alors qu’il était financé par les États-Unis pour construire cette Europe destinée à abolir les nations afin de réaliser un grand marché post-national; le recyclage de nombre d’anciens d’Uriage dans ce projet européen; la naissance de l’expression «communauté européenne» dans les cercles d’Uriage;

4 Commentaires

  1. Tous les torchons subventionnés transpirent de peur dès qu’un nouveau venu qui ne pense pas comme eux montre le bout de son nez.
    Onfray est de plus en plus écouté, ce qui emm…bête beaucoup les torchonistes de l’iMonde.
    D’après une info récurrente, Libé aurait changé son mode de fonctionnement; à suivre.
    Il faut faire disparaitre toute cette pourriture alimentée par les Roquets d’Orsay qui déversent leurs poubelles, via des dépêches bricolées diffusées par l’Agence France Propagande….

  2. Ces deux patrons du monde sont les milliardaires Niels et Pigasse avec le couturier Bergé décédé
    En plus du Monde torchon immonde d’autres torchons leur appartiennent notamment le courrier international et orient XI dont le directeur est l’anti juif Gresh dont les tribunes sont des venins de serpent contre les juifs et Israël avec déformation des faits et pire réécriture de l’histoire avec une imagination sans borne et l’exemple qui me vient est l’interprétation de la résolution de San Remo 1920 votée par la SDN et dont Gresh estime que c’est une résolution pour le protectorat des chrétiens d’orient : c’est du délire au plus haut niveau et on comprend la raison de dire que cette racaille est immonde
    M.Gresh revoyez votre histoire du PO sous les mandats des pays colonialistes la France et la Grande Bretagne responsables du chaos actuel et n’oubliez pas l’accord des arabes avec Faycal Ibn Hussein roi du Hedjaz et de Syrie avec l’anglais juif Weismann en 1919 accord stipulant entr’autres un état juif de la Méditerranée à la Jordanie incluse
    Gresh vois êtes la honte des journalistes comme la plupart de ceux du monde à la solde du quai d’Orsay qui vous subventionne à’ coups de millions d’euros pour que vos informations soient celles décidées par ce quai d’Orsay.
    Un égout nauséabond est plus pur que vos torchonsde journaux

  3. Impératif de lire la suite, puisqu’il y est évoqué un deuxième canard subventionné (avec nos deniers donc), libération, qui en prend lui aussi dans son céhuelle…
    Je l’ai dit ? Euh bon…

  4. Le Monde appartient à des macronistes bien connus et très puissants, qui utilisent ce journal et leurs chaines de TV pour traquer et assassiner médiatiquement tout opposant et tout contradicteur de Jupiter. Il faut que le messie (Emmanuel veut dire en hébreu “Dieu est avec nous”) soit réélu en 2022, donc pas de place pour ceux qui osent s’opposer au généralissime en chef (celui qui a déclaré 5 fois la guerre au virus !). Ce type de papier envenimé sera de plus en plus fréquent d’ici mai 2022. On n’a rien vu encore de ce qui nous attend.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.