Révélations explosives d’un média israélien (Globes) :

la France instaure une “division secrète” pour lutter contre la fraude fiscale des Juifs de France.

Le Ministère français des Finances, à travers sa feuille de chou aux ordres (et régulièrement antisioniste) « Le Monde » dément. 

La France a instauré une division secrète au ministère de l’Économie et des Finances pour lutter contre la fraude fiscale présumée des Juifs de France, affirme le très sérieux  journal financier israélien Globes.

“Tranquillement, sous le radar, un département secret a récemment ouvert ses portes dans le seul but de faire face à l’évasion fiscale des Juifs de France”, dénonce Globes.

Selon ses informations, le ministère a recruté une vingtaine de personnes parlant l’hébreu, notamment des Juifs de France ayant vécu par le passé en Israël.

“C’est un département inhabituel, qui, autant qu’on le sache, n’a pas d’équivalent dans le monde. Les autorités fiscales n’établissent pas un département pour enquêter en particulier sur une nationalité ou une religion. Ceci est particulièrement déroutant quand il s’agit de la France, qui se définie comme une république laïque, qui s’abstient de “marquer” les gens en fonction de leur religion”, s’étonne Globes.

Interrogé par Globes, l’avocat Itay Bracha, un expert fiscal représentant des clients français vis-à-vis des autorités fiscales en Israël et en France, a affirmé qu’il s’agit “d’une procédure nouvelle et problématique qui discrimine les Juifs de France. C’est une démarche extrêmement inhabituelle et rare dans laquelle une autorité fiscale dans un pays étranger établit un département spécial pour s’occuper des Juifs”, a-t-il souligné.

Contactée par le journal financier israélien, l’ambassade de France en Israël a nié en bloc les révélations. “Les autorités françaises luttent contre la fraude fiscale et menent des enquêtes sur des cas individuels, conformément aux accords internationaux.  Nous nions l’existence d’une telle division secrète”, a assuré l’ambassade.

En 1941, le régime antisémite de Vichy avait instauré un “Bureau des question juives” en charge de préparer et d’appliquer la politique discriminatoire vis-à-vis des Juifs de France, pendant l’occupation de la France par l’Allemagne nazie.

Yaakov Tanenbaum – © Le Monde Juif .info | Photo : DR

——————————————————

Bercy dément catégoriquement avoir monté une cellule dédiée aux contribuables juifs

Le quotidien financier israélien « Globes » accuse l’administration fiscale française d’avoir créé un « département secret » pour traquer la fraude et l’évasion fiscale des Français juifs.

 

Bercy a-t-il monté une cellule spécifiquement allouée aux contribuables juifs ? C’est ce dont l’accuse le quotidien financier israélien Globes dans un article publié le 28 décembre. « Complètement faux », rétorque l’administration fiscale française.

L’article de Globes évoque un « département secret » fort de vingt fonctionnaires parlant l’hébreu dont le rôle serait de traquer la fraude et l’évasion fiscale des Français juifs, qu’ils envisagent ou non d’émigrer en Israël. Selon le quotidien financier, c’est l’ouverture d’« un certain nombre d’enquêtes internationales contre des Français soupçonnés de fraude fiscale et d’évasion fiscale d’une ampleur considérable et de blanchiment d’argent en Israël à travers des achats immobiliers » qui a mis la puce à l’oreille des enquêteurs de Bercy.

Ce service serait chargé de croiser ses propres informations avec le registre foncier israélien afin de repérer d’éventuelles fraudes. Les rues principales de différentes villes israéliennes auraient même été cartographiées lorsque de nombreux achats immobiliers auraient été réalisés par des juifs de France. Les contribuables soupçonnés seraient ensuite reçus à Bercy pour s’expliquer, notamment ceux qui migrent vers Israël.

« Extrêmement grave »

« Si c’est avéré, c’est une affaire extrêmement grave, considère Richard Abitbol, président de la Confédération des juifs de France et des amis d’Israël. Que les inspecteurs des finances contrôlent les contribuables juifs comme les autres, c’est normal. Mais qu’une cellule spécifique existe, comme on l’a connu en d’autres temps, c’est extrêmement grave. Le gouvernement suppute-t-il un gène d’escroquerie chez les juifs ? Je demande un démenti officiel. »

C’est chose faite. En milieu de journée, la direction générale des finances publiques a publié un démenti « catégorique » : « Il n’existe aucune structure de ce type au sein de l’administration fiscale française, indique-t-elle. La législation fiscale française interdit toute distinction qui serait opérée sur des personnes sur le fondement de leur origine, de leur lieu de résidence ou de leur appartenance à une nation ou une religion déterminée. » Bercy indique également qu’aucun fonctionnaire n’a été recruté pour sa maîtrise de l’hébreu.

Sous couvert d’anonymat, un haut fonctionnaire proche de ces questions confirme : « Il va de soi que je n’ai jamais eu connaissance d’une cellule de cette nature. Dans les dossiers de régularisation traités, il y a peut-être un peu plus de juifs qu’il y en a dans la population française, mais cela s’explique notamment par l’histoire. Dans les années 1940, beaucoup de juifs français ont voulu protéger leurs héritiers en plaçant de l’argent en Suisse. Aujourd’hui, ces derniers viennent régulariser la situation. Il est vrai également que nous avons de très mauvaises relations fiscales avec Israël. » La direction générale des finances publiques conteste cependant catégoriquement cette analyse, la qualifiant de « propos douteux ».

Par ailleurs, les fonctionnaires français ont bien travaillé sur la fraude à la TVA sur les quotas de carbone de 2008-2009, dans laquelle de nombreuses personnes juives sont impliquées, mais « une spécialisation ethnique ou religieuse est inconcevable », assure cette même source. Il n’y aurait donc rien de suspect au 13étage du ministère de l’action et des comptes publics, comme l’affirme Globes« L’immeuble ne compte que neuf étages et ne peut donc abriter une prétendue cellule spécialisée au 13étage », ironise Bercy.

LE MONDE |  • Mis à jour le  | Par Benoît Floc’h

lemonde.fr/economie

 

 


Exclusive: France sets up tax dept to investigate Jews

French Finance Ministry Photo: AFP Bernard Guay
      

 

The secret department has 20 Hebrew-speaking employees, and is hiring five more to investigate tax evasion.

In Paris’s 12th arrondissement, on Bercy Street by the banks of the River Seine, on the 13th floor of the Ministry of Finance is France’s tax authority headquarters. Something has been afoot there recently that is liable to upset French Jews and spook their relations with the country in which they live. Under the radar, a secret department has been created with the sole purpose of handling tax evasion by French Jews. « Globes » can reveal for the first time the details of the secret department that is targeting Jews in France and new immigrants from France in Israel.

Sources inform « Globes » that over the past year, the tax authority in the Fifth Republic founded a special department for dealing with French Jews. The department currently has 20 Hebrew-speaking employees, and is in the process of hiring five more. This extraordinary department is one of a kind. Tax authorities do not usually establish departments targeting a specific nationality or religion. The action is astonishing, especially when the country involved is France, which is constitutionally defined as a secular republic that refrains from « marking » people according to their religion. Tax authorities around the world do establish teams to deal with sectors whose tax reporting is questionable. They target a specific market when there is concern that it contains a large amount of unreported capital, such as the real estate market or the diamond market. Setting up a specific department dealing with a designated nationality or religion, however, is not an accepted practice.

The only « department » ostensibly close in character to this secret French department is a new department established in the US Internal Revenue Service (IRS) for dealing with cases of Israelis, American-Israelis, and Americans with assets and money in Israel. This US department, however, resulted from the Foreign Account Tax Compliance Act (FATCA) signed by Israel and the US, in which huge amounts of information are transferred by the countries about their taxpayers, and someone has to handle that information. This was not the purpose for which the department was set up in the French tax authority.

The French department was established to handle French Jewish tax evaders, and hired employees with professional experience and a profound understanding of Israeli law in order to examine whether Jews were using these laws to evade tax in France. The aim of the department is to catch French tax evaders using Israel as a tax shelter.

Examining real estate deals

An international lawyer specializing in taxation who is familiar with the secret department says, « It is very, very irregular to hire 20 Hebrew-speaking employees, or any other language, in a foreign tax authority. Most tax authorities have one or two Hebrew-speakers, and there are English or French-speaking employees in Israel for the purpose of signing conventions and conducting relations with the tax authorities of other countries. Every tax authority has employees that speak a foreign language, but hiring 20 or more Hebrew-speaking investigators is very irregular. »

The lawyer adds that he learned from his acquaintance with the department and its employees that some of the employees hired previously lived in Israel. « They hired Hebrew-speaking French people, some of whom previously lived in Israel and moved back to France, » he told « Globes. »

According to information obtained by « Globes, » as part of the department’s activity, its employees take out Land Registry extracts in Israel for the purpose of examining deals contracted in Israel and reaching French residents who have acquired properties here. The investigators have mapped the main streets in various cities in Israel, including Tel Aviv, Herzliya, Ra’anana, Netanya, and Jerusalem, in which many purchases by Jewish residents of France take place. They have obtained Land Registry extracts and examined the particulars of a deal in order to detect foreign passport numbers. The investigators cross-referenced the information with information in their databases and the reports by those French Jews about their assets and income. In cases in which it was found that the person did not report the properties he bought in Israel, he was also summoned for questioning.

Sources inform « Globes » that a French Jew recently went to the secret department for an « audit » without knowing exactly what was to be discussed. For safety’s sake, he took his lawyer with him – a fact that proved extremely important for him. During the discussion about his declarations of his assets and funds, the questioners very quickly presented a Land Registry extract including all of the French Jewish client’s housing units in Israel. The discussion took place, and at the end, the lawyer wondered in what framework the new investigation was taking place. A seemingly innocent casual conversation in the corridor with one of the investigators revealed the amazing fact that a special department for dealing with French Jews and their tax evasion was involved.

Targeting immigrants to Israel from France

Through the special division, in addition to mapping the properties of French people in Israel, the tax authority in France has begun direct interrogations of Jewish residents of France who are in the midst of immigrating to Israel, and examining whether they possess money or assets that they did not previously declare, and whether this is the reason why they decided to immigrate to Israel.

According to figures from the Israel Ministry of Immigration and Absorption, immigration from France has increased dramatically in recent years. 1,211 new immigrants arrived in Israel from France in the first half of 2017. A study conducted at Bar-Ilan University showed that the economic benefit for the Israeli economy from the absorption of Jews from France would reach $65 billion. The study assumes that 100,000 immigrants will arrive from France by 2026.

These figures are surprising to no one. Massive purchases of properties in Israel by French people have been spoken of for years, some by immigrants and some not, and a number of international investigations were opened against French people on suspicion of tax offenses and evasion on an enormous scale in France and laundering money in Israel through real estate purchases. These developments apparently attracted the attention of the French tax authority, which decided to target French Jews.

The sources also told « Globes » that the French tax authority is one of the main tax authorities that contacts the Israel Tax Authority in order to obtain information about French residents with exceptionally large assets in Israel, compared with other countries, but many of the requests are rejected. « They call the Israel Tax Authority almost every day with requests for information about some person or other, but many of the requests are rejected, because they do not meet the conditions of the conventions on exchanges of information. They are just fishing, » says a source involved in information exchanges between the two countries.

The French embassy in Israel said in response, « In the framework of the campaign against tax evasion, the authorities in France conduct investigations concerning individual cases, in accordance with the international agreements. The authorities in France deny the existence of a special department. It is extremely important to state that the things that were written are false.

« Taxes in France are calculated according to risk considerations. There is therefore no connection whatsoever to the national affiliation or ethnic origin of taxpayers. Next year, automatic exchanges of information are scheduled between OECD member countries. »

Published by Globes [online], Israel Business News – www.globes-online.com – on December 28, 2017

© Copyright of Globes Publisher Itonut (1983) Ltd. 2017

27 Commentaires

  1. WHAT IS SO SURPRISING? OUR JEWS ARE NOT THE ONLY ONES TO AVOID PAYING TAXES. MAIS SI CES JUIFS ONT TRANSFERE L’ARGENT UNIQUEMENT POUR NE PAS PAYER LES TAXES EN FRANCE OU ILS ONT FAIT LE CAPITAL.LE MONDE RNN GENERAL N’AIME PAS PAYER DES TAXES MAIS CE CAS EST DIFFERENT.

  2. Moi ,personnellement je suis pour sanctionner ceux qui magouillent en france ,volent de pauvres gens ,le fisc et compagnie. ,se sauvent en Israël pour se la jouer, acheter n importe quoi et être maudit par l israelien de base qui a du mal à joindre les deux bouts Israël n est pas une poubelle de mécréants ! faire son alya dans la dignité et le respect de l’autre Oui pour les traquer comme des voleurs, qu ils sont. En partie, à cause d eux, les prix de l immobilier en israel sont tres élevés et quand tu as travaille toute ta vie et que tu veux faire ton alya, tu ne peux plus rien acheter

  3. Macron a été mi en place par un pouvoir occulte gaucho-caviar qui dirige et entretient la FRance depuis 40 ans tout est calculé pour que le peuple vivent sans faire de problèmes pendant que certains amassent des fortunes colossales ( groupes agro-alimentaire, groupes immobilier hlm etc , GMF , assurances ) au détriment de la masse . La france est spécialiste dans le domaine.

  4. Pour info ca fait déjà longtemps qu’il y a un bureau du trésor public français en Israël avec enseigne sur rue etc …
    les impôts israéliens sont les premiers à profiter des fraudeurs qui viennent s’installer en eretz au lieu de les foutre dehors du moment où cela porte préjudice aux juifs de france et d’israel ou de les recevoir sous conditions . Sans compter ceux qui font du forex etc

  5. Tout cela reste à prouver. . même si je doute que les preuves, une fois trouvées soient publiées ici en France. . !

    Je suis fils de survivants, et ma fille, petite fille de survivants estime depuis bien longtemps que face aux crimes commis par la France, nous devrions être fiscalement totalement exonérés. . et pas seulement !
    Notre famille a presque complètement disparu, ses biens volés, pillés. .
    J’en ai la nausée. .
    Et rien ne change, des drapeaux Israéliens brulent toujours place de la république. .
    Jérusalem contestée. . !
    Je vis en France, en Europe, avec décence, respect, et je ne permet pas de contester l’existence de Berlin, et encore moins de demander à la France de « rendre » l’Alsace, la Corse, ou toute autre régions. .
    Allez vivre ensemble dans un tel climat, quand l’état cautionne, alimente la haine. .

    Shalom

  6. Bien sur que c’est possible. L’antisémitisme Francais est endémique. La France historiquement a toujours était un pays antijuif. A commencer par St. Louis, P. Auguste . Ce dernier ayant chasser tous les juifs de France. La France sera vide de ses Juifs d’ici peu de temps. Elle deviendra comme l »Espagne au temps de l’inquisition de 1492. La France a tue ses Juifs durant la Shoah. Elle les a remplacer par les Arabes. Le résultat est aujourd’hui néfaste. Haussement de crimes, viols,carnage etc. Bien jouer la France. Elle n’a que ce qu’elle mérite.

  7. Au lieu de nous méfier des uns des autres, regroupons-nous afin de ne pas diffuser de telles informations, sans les avoir auparavant, véritablement vérifiées.

  8. C’est de l ‘intox votre article, le gouvernement Français cible tous les Français de l’Etranger sans exception, et principalement ceux qui ont des revenus du capital de France.
    Alors, n’allez pas nous raconter n’importe quoi !
    Par contre je ne vois pas l’intérêt d’Israël de répondre aux desiderata de la France ?

  9. Alors là, mon cher Ami BLUM, parler d’ingratitude à propos de Macron qui manquerait de reconnaissance envers des patrons juifs qui lui ont donné tant d’opportunités, tu m’étonnes. C’est comme parler de vandalisme à propos d’actes de terrorisme, à la manière de Hollande. Ils lui ont surtout donné naÏvement et sans s’en rendre compte l’opportunité de préparer son coup.

    • Bonjour, Maguid, et bonne année!
      Mon commentaire était juste quelque peu railleur (l’écrit ne prmet pas de s’en rendre compte, comme
      le ferait l’oral…).
      Crois-tu que lesdits « patrons » ont donné à Macron,  » naïvement, l’opportunité de préparer son
      coup »?
      Je n’ai pas l’esprit à la finance; le coup du  » 13ème étage » me semble juste cynique.
      Le PNF , en matière de chasse aux fraudeurs et spoliateurs des finances publiques,
      (Hidalgo en tête, flanquée de Macron/Philippe — leur vol Tokyo-Paris à 350000 euros,
      entre autres, à nos frais), le PNF, disais-je , devrait recruter, vu le nombre d’escrocs à
      juger, et à faire payer. S’il se trouve des Juifs parmi eux, aucun régime spécial, la loi
      devant être la même pour tous.
      On peut rêver, un 1er de l’An…

  10. Ce sont des bétises, déjà parcequ’on a bien assez à faire avec les exilés fiscaux de tout bords pour spécialement s’interresser aux juifs, ensuite parceque l’immeuble ou se cituerait ce services n’a que 9 étages et non 13.
    La réalité c’est que les relations fiscales entre le France et Israel sont très compliqués, et que l’avocat cité par Globes chechent tous les moyens pour qu’Israel se range du coté de ses clients, l’accusation d’antisémitisme fonctionne bien pour cela en Israel.

  11. ben tiens, pensez donc, que le depart des Juifs vers Israel, est un probleme pour la France. Qui va engraisser les caisses d’alloc et autres, les Juifs une fois partis (bon la j’exagere un peu), Les Juifs, partout ou ils sont travaillent, inventent, créent, vivifient l’économie des pays ou ils se trouvent. Pensez donc, 2 petits cons de jeunes israeliens Juifs ont osé inventer Whatsapp et l’ont revendu 19 milliadrs. Ca Ca s’est fait en Israel et pas en France. On attend l’inéniosité des zarabes . Peut être n’ont ils pas assez bu de pisse de chameau pour vivifier leur cerveaux. Ou peut etre cette division est sous dominance arabe, qui en veulent vraiment a la fortune des Juifs. Par contre ce qui me fait chier c’est que l’article dit qu’ils ont engagés une vingtaine de personnes parlant l’hébreu,,,,

      • La question n’est pas là : il est normal de payer ses impôts mais il est totalement anormal de cibler une population en fonction de critères ethniques, comme la France l’a déjà fait en 42 en spoliant un nombre invraisemblable de Juifs de leurs biens (expropriations de leurs appartement, de leur commerce et vols de leurs biens).

    • Whatsapp a été fondé par un américain et un juif ukrainien. C’est quoi le lien avec la France? Qu’est ce que la France a perdu vis à vis de ces 2 personnes qui n’y ont jamais vécu?

    • Hi…hi…Bilou, Dit comme cela, c’est assez rigolo, mais il y a du vrai, peut être pas tout dans ce que vous dites, mais l’humour permet de faire passer la pillule, n’est-ce pas ?

  12. Si c’est vérifié c’est un scandale énorme et confirmerait que la France est officiellement un pays antisémite, renouant avec sa tradition de spoliations des Juifs.

  13. de tous temps, les juifs chassés de france voyaient leurs biens confisqués.
    aujourdhui la france utilise les islamistes pour chasser les juifs, et le fisc pour les spolier.
    chassez le naturel…

    • Oh Joseph, les caisses de retraite, bon, disons qu’ils ont bossé mais …et tous ceux qui ont « pompé » l’état via leurs assistantes sociales pour meubler les Riads et autres maisons qu’ils ont construits dans leur bled….et cela dure…dure…Et personne ne bouge comme si c’était normal, cette escroquerie individuelle que l’on n’ose nommer…… Les pauvres….. il faut bien aider les familles nombreuses !

      Pendant tout ce temps, Nous autres juifs, nous nous sommes contentés de deux ou trois enfants par famille pour être en mesure d’assurer seuls et de ne rien demander à l’assistante sociale de notre commune…..

  14. Différence avec le Commissariat aux Questions Juives: les fouille merdes de l’époque étaient de fervents catholiques antisémites. Maintenant, on a affaire à des kapos juifs, qu’il serait logique -et légal – de nommer, adresse comprise.
    On se retrouve dans la logique du III° Reich, qui avait institué le « Fluchtsteuer » afin de dépouiller légalement les Juifs avant le départ. Le plus pénible est la complicité des banques israéliennes avec Bercy, sous le prétexte hypocrite de lutter contre le financement du terrorisme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.