• Parmi les jeunes musulmans européens, le soutien aux attentats-suicides va de 22% en Allemagne à 29% en Espagne, 35% en Grande-Bretagne et 42% en France, selon un sondage Pew. Au Royaume-Uni, un musulman sur cinq a de la sympathie pour le Califat. Aujourd’hui, il y a plus de musulmans britanniques rejoindre Daesh que l’armée britannique. Aux Pays-Bas, une enquête montre que 80% des Néerlandais Turcs ne voient « rien de mal » dans Daesh.

  • Même si ces sondages et ces enquêtes doivent être considérés avec prudence, ils indiquent tous une «zone grise», profonde et vibrante qui alimente le jihad islamique en Europe et au Moyen-Orient. Nous parlons de millions de musulmans qui montrent de la sympathie, de la compréhension voire des affinités avec l’idéologie et les objectifs de Daesh. § Combien de musulmans appartenant à cette vaste «zone grise» européenne, ce virus de Daesh va-t-il parvenir à contaminer ? La réponse déterminera notre avenir.

Dans les années 1970 et 80, une vague de terrorisme avait frappé l’Europe. Ils s’agissait de groupes armés communistes qui avaient déclaré la guerre à l’Europe, tels que la Bande à Bader en Allemagne ou les Brigades Rouges en Italie. Les terroristes semblaient déterminés à saper la démocratie et le capitalisme. Ils ont ciblé des dizaines de journalistes, des fonctionnaires, des professeurs, des économistes et des politiciens, et en Italie en 1978, même kidnappé et exécuté l’ancien premier ministre Italien, Aldo Moro.

La grande question était alors: « Quelle est la profondeur de la« zone grise »? – Les sympathisants du terrorisme dans les usines industrielles, les syndicats et les universités. Au cours de l’année écoulée, les sbires de l’État islamique ont assassiné des centaines d’Européens et d’Occidentaux. Leur dernier assaut, à Bruxelles, a frappé l’Occident en plein cœur : la Mecque postmoderne de l’OTAN et l’Union européenne. Nous devons maintenant répondre à la même question: Quelle est la profondeur de la «zone grise» de l’Etat islamique en Europe?

Peggy Noonan a récemment tenté de répondre à cette question dans le Wall Street Journal: « Il y aurait à 1,6 milliard de musulmans dans le monde. … Disons que seulement 10% de ces 1,6 milliard nourrissent des sentiments similaires envers « l’Occident », et ont des griefs contre ses sociétés et/ou le désir d’expurger ces pays des infidèles, dans l’espoir de rétablir le califat . Ces 10% se chiffrent à 160 millions de personnes. Disons que si 10% seulement de ce segment de population penche vers le djihad ce sont 16 millions de personnes qui lui sont favorables. Et supposons que ces 10% pourraient vraiment devenir djihadistes ou de leur fournir aide et subsistance, nous parlons de 1,6 million de personne !  »

C’est beaucoup!

Selon le rapport ComRes commandé par la BBC, 27% des musulmans britanniques ont déclaré avoir de la sympathie pour les terroristes qui ont attaqué le bureau de Charlie Hebdo à Paris qui a fait 12 morts. Un sondage ICM, publié par Newsweek, a révélé que 16% des musulmans français soutiennent Daesh. Ce chiffre passe à 27% pour les 18-24 ans. Dans des dizaines d’écoles françaises, la «minute de silence» pour commémorer les journalistes de Charlie Hebdo assassinés a été interrompue par des élèves musulmans qui protestaient contre cet hommage. Quelle est la profondeur de la popularité de Daesh en Belgique? Très profond. L’étude la plus précise provient d’une enquête de Voices From the Blogs, qui met en évidence le degré élevé de sympathie pro-Daesh en Belgique. Ce rapport a répertorié et analysé plus de deux millions de messages arabes exprimés à travers le monde commentant les actions de Daesh au Moyen-Orient, via Twitter, Facebook et les blogs. En tête des commentaires les plus enthousiastes au sujet de Daesh vient le Qatar 47%; puis le Pakistan, 35%; troisième dans ce sinistre classement général se trouve la Belgique, où 31% des tweets en arabe sur l’État islamique sont positifs. Viennent ensuite la Libye (24%), Oman (25%), la Jordanie (19%), l’Arabie saoudite (20%) et l’Irak (20 %). Ces données choquantes révèlent le succès du réseau terroriste et de son recrutement pro-Daesh très facile en Belgique. Parmi les autres pays européens, après la Belgique vient la Grande-Bretagne 24%, l’Espagne 21%, puis la France 20%.

Au Royaume-Uni, un musulman sur cinq a de la sympathie pour le Califat. Aujourd’hui, il y a plus de musulmans britanniques qui rejoindre Daesh que l’armée britannique. Aux Pays-Bas, une enquête menée par Motivaction montre que 80% des Néerlandais Turcs ne voient « rien de mal » dans Daesh. Parmi les jeunes musulmans européens, le soutien aux attentats-suicides va de 22% en Allemagne à 29% en Espagne, 35% en Grande-Bretagne et 42% en France, selon un sondage Pew.

Le niveau de la popularité de ISIS dans le monde arabe a été mis en lumière par de nombreuses enquêtes: le projet Clarion a publié un rapport sur la base de plusieurs sources. Un sondage en Mars 2015 de l’Institut irakien indépendant d’études de la société civile et de l’administration. Un sondage en Novembre 2014 des Services de recherche Zogby. Un autre sondage Novembre 2014 du Centre arabe pour la recherche et les études politiques. Un sondage en Octobre 2014 réalisé par le Forum Fikra.

Le résultat de ces travaux concorde : 42 millions de personnes dans le monde arabe sympathisent avec Daesh.


Après le massacre de Charlie Hebdo, Al-Jazeera a mené une enquête demandant: «Soutenez-vous les victoires de Daesh ? » 81% des répondants ont voté «oui».


Même si ces sondages et ces enquêtes doivent être considérés avec prudence, ils indiquent tous une «zone grise», profonde et vibrante qui alimente le jihad islamique en Europe et au Moyen-Orient. Nous parlons de millions de musulmans qui témoignent de la sympathie, de la compréhension et des affinités avec l’idéologie et les objectifs de Daesh.

Anthony Glees, un chercheur anglais spécialiste du radicalisme politique, a révélé la «zone grise» du groupe terroriste Baader-Meinhof en Allemagne: « En 1977, l’Agence criminelle fédérale ouest-allemande avait un indice terroriste qui contenait les noms de quelques 4,7 millions de suspects et potentiels sympathisants, dont beaucoup étaient des étudiants et des universitaires.  »
Les chefs terroristes à cette époque venaient tous de bonnes familles allemandes: Andreas Baader était le fils d’un professeur d’histoire, Ulrike Meinhof était la fille d’un directeur de musée et une célèbre journaliste, Gudrun Ensslin était la fille d’un pasteur évangélique, et Horst Mahler était le fils d’un juge.


L’État islamique a aujourd’hui une zone grise beaucoup plus profonde de sympathisants dans les communautés musulmanes d’Europe.

Si Baader-Meinhof était en guerre contre le « schweine » ( «porc bourgeois») et ciblait des personnalités politiques spécifiques, les bénévoles du Califat sont en guerre avec tous les «kouffar» (mécréants). Les loyalistes de Daesh ciblent les patrons de restaurants, les théâtres et les stades comme à Paris; un café à Copenhague, qui a tenu un débat sur la liberté d’expression et l’islam; des touristes occidentaux dans un centre de vacances en Tunisie; une station de métro Maelbeek et des passagers à l’aéroport de Bruxelles.

Pour Daesh, il s’agit d’une guerre éternelle au nom du prophète. Comme Graeme Bois l’a expliqué dans « Qu’est-ce que Daesh veut vraiment, » Daesh  » a faim de génocide … et il se considère comme un signe avant-coureur de l’imminente fin du monde. »

Un livre vient d’être publié en français par Ivan Rioufol, journaliste pour le journal Le Figaro, éloquemment intitulé «La guerre civile qui vient» qui détaille les dangers posés par l ‘ «idéologie apocalyptique » de l’islam radical en Europe.

Combien de musulmans de la vaste «zone grise» européenne ce virus appelé Daesh a-t-il déjà infecté et sera-t-il capable de contaminer ? La réponse déterminera notre avenir.

Giulio Meotti, rédacteur culturel pour Il Foglio, est un journaliste et écrivain italien.

Gatestone institute – traduction- adaptation  JForum

4 Commentaires

  1. Un bon musulman est proche de daesh.
    Tout ce que disent les dirigeant de daesh est stipulé dans le coran (principalement dans la partie Medinoise).
    Le coran étant intemporel et directement donné par Allah à Mahomet et ses disciples aucunes interprétations n’est possible.
    En conclusion on a beaucoup de souci à se faire.

  2. @ AVAL31

    « C’est lui le prolo des années 2000 et c’est pour lui que les bobos et les religieux alliés sont en train d’organiser une gigantesque Shoah. »

     » une gigantesque Shoah. »: Dans vos cauchemars ou vos rêves peut être !

    • A la différence de la moité de l’humanité mon rêve n’est ni la soumission ni la religion juive qui n’a rien de juif telle qu’elle a été pervertie ces 200 dernières années et qui a tout droit conduit à la shoah (de part l’absence de revendications territoriales dès le début du 19 siècle quand tous les peuples le faisaient).

      La fausse religion juive nous a fait manquer le coche car elle n’avait plus rien de juif, l’imprimerie a rendu les juifs abrutis et les musulmans nazis.

      => Coincidence amusante aujourd’hui le chef des bobos de tel aviv et le corbeaux noir nazi de shaas sont envoyés au tribunal.

      Le technicien sioniste a plus d’une corde à son arc et tel David il sait se défendre avec des armes sophistiquées (la fronde était l’arme sophistiquée de l’époque), non mon cauchemars est au contraire que son bras s’affaiblisse et se soumette au génocidaires musulmans juifs de tel aviv et des mens in blacks au lieu de régner complétement sur eux.

  3. La guerre contre les occidentaux est avant tout menée par les universitaires, les bobos modernes qui ont engendrés la bande à Baader.

    Le bourgeois des années 70 est devenu le prolo des années 2000 comme lui, il a voiture, pavillon et richesse relative.

    A Tel Aviv comme à Paris la cible des bobos et de tous les religieux (chrétiens pro palestiniens comme des islamistes et comme les juifs orthodoxes) est seulement le technicien athée qui aime les hamburger, le foot et est légèrement nerd.

    C’est lui le prolo des années 2000 et c’est pour lui que les bobos et les religieux alliés sont en train d’organiser une gigantesque Shoah.

    Car ce technicien était le meilleur de l’occident comme avait été le juif avant , celui qui avait tout apporté, celui dont on vivait.

    Et qui était un insoumis chose totalement incompréhensible pour la moitié de l’humanité soumise aux mots, les femmes, cinquième colonne fanatiquement obscurantiste.

    Ce qui compte pour le bobo et tous les religieux moderne n’est pas l’argent mais le sentiment de supériorité, de noblesse qui exige une masse abrutie servile dont on est absolument sûr d’être supérieur.

    Le prolétaire occidental n’est plus cela du tout et il sera donc non pas remplacé mais génocidé.

    De la même manière que les juifs, de la même manière exacte que leurs survivants, les officiers des kibboutz se faisaient tuer en criant « suivez moi », oui comme le peuple qui se fait poignarder.

    AVAL31

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.