Libé : les Juifs Français massacrent les Gazaouis©

54
19472

Libé impute aux juifs français le massacre imaginaire des Gazaouis

Dans un article publié par le journal Libération du 19 juillet 2018 : « combien de français servent dans l’armée israélienne », Fabien Leboucq impute aux juifs français, une partie de ce qu’il présente être une sorte de massacre commis à Gaza depuis le mois de mai 2018. Après avoir annoncé que les personnes de nationalité française représenteraient au moins 2% des effectifs totaux de Tsahal et qu’ils constitueraient la deuxième nationalité étrangère la plus représentée, il présente les éliminations de terroristes palestiniens survenus à la frontière entre Gaza et Israël, depuis le mois de mai 2018, comme l’œuvre d’une partie des Juifs Français. Ce faisant, le journal Libération attise insidieusement en France, la haine des juifs français puisque impliqués dans cette tuerie qui serait odieusement injuste.

L’article débute par le rappel de la commémoration par « les habitants de Gaza de la Naqba (catastrophe en arabe) » il y a de cela deux mois. Les gazaouis y sont alors présentés comme de simples personnes manifestant à la frontière avec Israël, dont « plus d’une centaine d’entre eux ont trouvé la mort » alors que « plusieurs centaines étaient blessés par les balles israéliennes». Le cadre posé est donc clair : des habitants de Gaza exerçant paisiblement un droit universel, en l’occurrence celui de manifester, ont été tués ou blessés sans raison apparente.
L’article poursuit par les questions qui étaient alors posées sur « cette marche du retour » il y a de cela deux mois (suggérant la légitimité pour les palestiniens de revendiquer un retour en Israël bien qu’ils n’y aient jamais mis les pieds). Trois questions sont alors reprises : « qui compte les victimes ? », « Est-ce que la nouvelle ambassade américaine est en territoire occupé ? », « la vidéo des cadavres gazaouis qui bougent est elle vraie ? ». Il est ainsi suggéré que ce qui a été présenté comme une comédie ne l’est pas et que les palestiniens sont bien les victimes des horreurs que les Juifs leur infligeraient (sic).
C’est alors que l’article entame magnifiquement l’établissement du lien entre l’injustice faite aux palestiniens (qui n’invoqueraient que des droits élémentaires), et les jeunes juifs français qui seraient complices de la barbarie qui leur est infligée.
L’article rappelle qu’une autre question était également posée à l’époque, celle de savoir : « Combien de Français servent aujourd’hui dans l’armée israélienne ? Y a-t-il un recrutement actif de la part de Tsahal en France ?». La construction de l’article permet alors immédiatement au lecteur de rattacher les violences (supposées) faites aux palestiniens et les actes des juifs français qui porteraient une part de la responsabilité des crimes (qui seraient) commis.
Le journaliste expose qu’il existe la plus grande opacité sur ce type d’information puisque « un connaisseur français de l’armée israélienne nous prévenait : vous aurez du mal à obtenir des infos, c’est hautement tabou des deux côtés ». La prédiction a alors été « confirmée par le Ministère des affaires étrangères français, qui nous explique quelques jours plus tard ne pas disposer d’informations sur le nombre de Français au sein de l’armée israélienne. Les ambassades française en Israël, israélienne en France ainsi que le Quai d’Orsay, assurant ne pas avoir de chiffres, nous ont unanimement renvoyés vers Tsahal ».
C’est donc le mystère le plus complet sur le nombre de juifs français qui se prêteraient aux actes horribles de l’armée israélienne. Dans le titre suivant, le journaliste donne l’information dans un titre en gras «  2% au moins du total de l’armée ». En effet, le journaliste explique avoir fait preuve d’une remarquable persévérance puisque « à force de relances, « nous avons obtenu réponse du porte-parole des forces armées israéliennes: «4185 soldats en service régulier ont la citoyenneté française». Il ne s’agit en réalité que d’un chiffre minoré puisque « l’armée ne compte que les personnes qui ont déclaré leur nationalité française » (et non les franco-israéliens).
Il est alors précisé l’importance de la population française dans les rangs de cette armée puisqu’elle est la deuxième nationalité (étrangère) la plus représentée après la nationalité américaine (entre 1.7% et 3.5% des effectifs totaux). Les effectifs de l’armée israélienne s’élevaient à 176 500 soldats en 2011 « selon l’Institut national des études de sécurité, rattaché à l’université de Tel-Aviv. (Un chiffre inférieur à la réalité, assure la grande muette israélienne sans en dire plus)».
Il est ensuite expliqué que si les binationaux sont tenus d’effectuer un service d’au moins deux ans lorsqu’ils habitent en Israël, la seule possibilité d’effectuer le service en Israël pour les personnes non israéliennes ou pour les personnes ne vivant pas en Israël consiste à recourir aux services de programme tel « Mahal ». Les intéressés doivent alors justifié d’avoir « au moins un parent ou un grand parent juif ».
Libé précise alors que seul Israël ouvre sa porte aux étrangers dans l’armée sur l’unique critère « ethno religieux », ce qui est faux puisque la judaïté n’est pas synonyme de religiosité ni n’est une origine ethnique, il suffit simplement que la mère soit juive (ou que la personne se soit convertie au judaïsme). La qualité de juif ne résulte que de celle de la mère.
Le dernier paragraphe s’intitule « Tsahal parle français ». Il traite des mode de recrutement des volontaires français dans l’armée israélienne : «  Le 26 mai dernier, en fin d’après-midi, un officier de Tsahal a ainsi donné une conférence sur la politique de recrutement à la grande synagogue de la Victoire, dans le 9e arrondissement de Paris. Avec possibilité d’«organiser des rendez-vous» pour les «questions personnelles», comme précisé sur le site de l’ambassade d’Israël ».
Parmi les autres modes de recrutement, l’article cite les vidéos de l’armée israélienne en français qui rappellent : « nous avons besoins de votre soutien », avant que des soldats ne renchérissent « faites passer le mot on compte sur vous ». De même,  le site du ministère de la Défense israélien (dans un communiqué d’août 2017 consacré aux volontaires de l’étranger), un responsable du ministère se félicite des «efforts pour encourager la mobilisation de la diaspora».
L’article conclut alors, de façon ironique, sur la réponse donnée par Tsahal concernant le recrutement de jeunes recrues en France «Les forces armées israéliennes n’ont pas de centre de recrutement, ou de politique active de recrutement en France», avant d’indiquer « Au consulat israélien en France, une personne est, quand même, chargée de traiter les questions liées à Tsahal et à l’engagement sous les drapeaux israéliens. Au cas où », comme pour dire « de qui se moque-t-on ? ».
Cet article est donc remarquablement monté : il laisse entendre que l’élimination des terroristes palestiniens incendiaires est une injustice faite aux pauvres palestiniens dépossédés de leur terre, que les jeunes français sont, en partie, responsables de ce qui est présenté comme un massacre, et que l’armée israélienne viendrait directement chercher les Français sans accepter d’assumer sa responsabilité dans leur incitation à commettre des actes innommables.
Tant qu’à faire, l’article aurait dû comparer les jeunes français aux terroristes français de Daesh…

54 COMMENTS

  1. Information mensongère, incitation à la haine raciale, religieuse, ethnique. Tout cela entraîne l’initiation au meurtre. Donc par définition n’est pas complice, mais le commanditaire des crimes qui en découlent !

  2. @ marianne .

    1/ état juif car les juifs qui vivaient avant 1948 en Israël ou palestine étaient a la merci des atrocités commises par les habitants arabes musulmans alors bien que peu nombreux mais largement majoritaires a cette époque. Donc entre les atrocités et le mouvement sioniste ainsi que l’apres guerre qui fut une catastrophe dans l’histoire du peuple juif … quelques entreprenants sionistes ont su faire un état pour vivre en Israël le mieux possible.
    2/ rappelons que plus des 2 tiers arabes vivant sur ces terres sont partis d’eux mais furent rejetés par leurs frères et voisins arabes, ce qui entraînera les camps de réfugiés exemple au liban … les vrais libanais détestent les palestiniens
    3/peuple élu ou choisi a ce moment la les autres nations auraient pu venir , rentrer et s’integrer au peuple hébreu quand la Torah leurs fut donnée mais les autres nations préféraient continuer leurs chemins. Ah mais pourquoi élu ou choisi car dignent descendants de Avraham avec qui Dieu fit une alliance à travers il lui garantit cela et bien d’autres choses

    Ps/ perso je ne suis pas sioniste mais les palestiniens ne cherchent malheureusement que l’affrontement et le sang regardez les comportements qu’ils Ont entre eux deja ca en dit long

  3. Je lis ” Etat Juif “… mais il n’y a pas d’Etat catholique – pas d’Etat boudiste – Pas d’Etat protestant – Pas d’Etat ceci et cela, alors pourquoi Etat Juif au détriment d’un Etat palestinien qui a le droit de vivre autant que n’importe quel autre… état.

    Désolée mais je ne comprends pas, et pourtant je cherche à savoir le pourquoi de tous ces drames depuis 1948 et bien avant d’ailleurs.

    Dieu .. un peuple élu… et les autres… de la saleté ? Dieu est amour et je n’y vois pas là de préférence, mais il faut croire que certains se prétendent le mieux connaître que d’autres. Désolant est un faible adjectif.

    • Il y a 57 Etats musulmans, ajustez vos lunettes et tâchez de maîtriser de votre hémiplégie : on trouve encore de bons praticiens.

      • Marc a raison, il faut être singulièrement de mauvaise foi, où si vous voyez mal comme il vous l’assène, cela ne vous empêcherait pas d’entendre et de voir…
        Il n’y a pas d’États qui se définissent par leur religion ? En dehors d’Israël, qui vient enfin de régulariser une situation qui aurait dû être un fait, dès sa création !

        Tenez un lien de Wikipédia, cela vous donnera un peu de lecture et de culture en même temps :

        En dehors des 57 pays strictement musulmans – Ceux-là même qui aujourd’hui, aidés de tous les collaborationnistes, essaient de refuser à Israël, un droit accordé partout dans le monde !

        Ce principe ni nouveau, ni dépassé s’appelle « Religion d’Etat »

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Religion_d%27%C3%89tat

        Que d’antisémitisme est d’office incluse dans votre inculture même, que vous venez étaler ici !

        Dire que je suis “désolée pour vous est un adjectif bien plus que faible il est épuisé, maladif et veule !

  4. Merci , rachel , Alain Petit et surtout Simon Jean Paul. Je partage vos sentiments, et la justesse de vos réflexions dans la comparaison avec la LEGION ETRANGERE; Et les français qui servent dans TSAHAL (je ferais remarquer aussi que dans l’armée d’Israël il n’y a pas que des juifs). Comme je le disais moi même, il y a quelques années ” Dans l’armée il n’y a ni blancs ni noirs ; juste des verts. Bon il y a les verts clairs et les vert foncés”. C’est pourquoi faire référence aux origines ethniques des membres d’une armée c’est faire du journalisme de cul de basse fosse. Quand aux manifestants de Gaza que veulent t’ils ? Ils sont déjà chez eux. Israël leur a laissé ce territoire de manière unilatérale pour avoir la paix (avec ONU entre autre).
    Chers amis, peut de personne en France n’est dupe. Même pas ces “journalistes” qui doivent justifier leurs salaires. Clin d’œil a Simon Jean Paul, pour le Drakkar. Merci au Mossad, sinon c’était tout le bâtiment qui s’écroulait.

  5. C’est formidable,un article à relent( antisémite ) bien tourné dans un “journal “car je suis poli pour ne pas dire autre chose et nous avons de nombreuses réactions positives dans l’intérêt d’Israël
    Mes amis continuons à avoir ces réactions,qui démontre qu’il y a encore dans ce pays des juifs qui s’expriment à visage découvert
    Merci encore pour vos articles et que vive longtemps ISRAËL
    ALAIN SAPORTA

  6. je signale qu’il y a plein de juifs à Libé et autres journaux gauchistes et que personne, chez “Nous” (!) …ne” semble s’en apercevoir????????????????????
    Des ” Vrais Sales juifs” se seraient donc Introduits à Libé…. aurait persiflé Desproges!
    Etonnant? Non?

    • Jankel,

      Nous le savons et ne cessons de le dénoncer.
      Drahi en étant le porte-drapeau.

      On ne peut rien faire de plus que dénoncer – On ne ménage pas Libération et tous les autres où les juifs de cette envergure pullulent.

      Nous n’allons certainement pas faire des menaces ou autres actes de vengeance. Ce n’est pas dans nos habitudes. Regardez Bibi et la vilaine clique de juifs traitres qu’Israël, en tant que pays démocratique, doit supporter.

      C’est ainsi dans tous les pays, mais nous sommes focalisés sur celui-ci qui nous importe. C’est la seule différence.

  7. Il me semble que cet article de Libération, sans avoir l’air d’y toucher, a l’intention perverse, vicieuse et dissimulée de donner le sentiment que l’on peut établir un parallèle entre Tsahal et Daesh. De nombreux articles dans la presse française ont été, en effet, consacré aux Français de Daesh.

  8. Bonjour
    Mais Libé ce sont des pro – arabes. NO comment. Comme me disait mon ami concernant la France : n’ont pas voulu de leurs juifs, auront l’Islam.
    A trop vouloir prendre au juif ce qui est à lui (Israël + Samarie dixit Beghin) ils vont provoquer eux- même la troisième guerre mondiale – ne pourront s’en prendre qu’à eux-mêmes ensuite.

  9. Robert
    lors de mon séjour à casablanca j’aime à lire “Zaman” : un mensuel marocain axé sur l’histoire du Maroc.
    Or un lecteur critiquait un article portant sur les juifs du Maroc, faisant remarquer que ces juifs emmigrant en Israël, passaient leurs temps à”Exterminer les Enfants Gazaoui”
    Ainsi il y une espèce de propagande insidieuse, sur ce thème,qui tente d’envenimer les rapports entre les citoyens des pays.
    En parlant avec des amis marocains je leur faisait remarquer que les juifs marocains d’israël parlent encore le ‘darriza”le dialecte marocain de leurs parents et grand parent, à leur Grand Etonnement,et leur grande Fierté.
    Idem en ne remarque pas qu’en Israël ces immigrants de France sont de grands ambassadeurs du savoir et savoir faire français.Une sorte de petite France au Moyen Orient
    La République retrouvera son esprit et les réhabilitera un jour.

  10. Et voilà pourquoi j’ai décidé voici quelques années de cesser de lire Libé parceque j’en avais marre de les voir taper sur Israël et sur les juifs. Derrière leur pseudo intelligence de gauche, ils me haïssent.En tous cas je le sens comme ça.

  11. Bonsoir, en quoi le journal Libération doit se mêler de la vie en Israël : il y a assez de problèmes en France, sans qu’ils mettent leur grain de sel sur le tapis !!! Laissez donc les Israéliens régler leurs affaires et leur vie ne regarde qu’eux. Bien à vous : Alfredo

  12. Comment Libé fait le jeu des antisionistes et des antisémites en France! L’amalgame juif-Israel devient un mot d’ordre et incite certains à s’en prendre aux citoyens juifs en france. Rien de neuf de la part de ce torchon.

  13. Ce journal prouve combien la presse de gauche (mais souvent également de droite) se complaît dans l’ignominie. Elle est devenue la complice immorale des terroristes islamistes. Mais il y a tant de voies arabomusulmanes à gagner que le pire devient acceptable.

    • Quelle bonne idée !
      100% des juifs français devraient faire du volontariat pour aider Tsahal.
      Ca montrerait l’exemple à tous les ramollis du bulbe.

  14. […] Dans un article publié par le journal Libération du 19 juillet 2018 : « combien de français servent dans l’armée israélienne », Fabien Leboucq impute aux juifs français, une partie de ce qu’il présente être une sorte de massacre commis à Gaza depuis le mois de mai 2018. Après avoir annoncé que les personnes de nationalité française représenteraient au moins 2% des effectifs totaux de Tsahal et qu’ils constitueraient la deuxième nationalité étrangère la plus représentée, il présente les éliminations de terroristes palestiniens survenus à la frontière entre Gaza et Israël, depuis le mois de mai 2018, comme l’œuvre d’une partie des Juifs Français. Ce faisant, le journal Libération attise insidieusement en France, la haine des juifs français puisque impliqués dans cette tuerie qui serait odieusement injuste.Lire la suite sur jforum.fr […]

  15. Un grand MERCI Mr DRAHI ,propriétaire de BFM et de LIbération!!!
    Vous êtes notre SORROS ,et lorsque la déconfiture vous frappera,prenez un billet pour RAMALLAH
    Proclamez haut et fort qu’on vous prend à tort pour un Juif ,alors que c’est votre plus grande colère de ne pouvoir gommer vos chromosomes

    • il n’y a pas plus dangereux pour notre Communauté qu’un Juif honteux de ses origines parce qu’il doit prouver chaque jour qu’il n’a pas de lien avec les Juifs et pour cela il est prêt à commettre les actes les plus odieux; un peu comme les Français convertis à l’islam qui sont partis faire le Djihad en Syrie et qui ont commis les pires atrocités en décapitant d’autres Français pour prouver leur fidélité à l’Etat islamique….

  16. qu’est-ce qu’il raconte encore , le torchon ??? bien sûr que des mensonges … mais il s’abstient de dire combien de milliers de juifs ont été massacrés dans notre beau pays et que ces meurtres continuent sans que les médias s’en émeuvent !!!

  17. Si la loi ne permet pas de condamner ce journaliste à 3 ans de prison ferme pour antisémitisme, appel à la haine et aux meurtres, il faut d’urgence changer la loi.

  18. Vous allez rire (jaune) les amis, dans la série des “nouvelles quotidiennes du pétainisme français”, je viens d’en lire une bonne à propos de la juge qui est en train de s’occuper d’enterrer l’affaire Halimi.
    Il parait qu’elle aurait dit qu’elle devait “protéger” l’immonde meurtrier qui a torturé et assassiné cette dame, au seule motif qu’elle était juive, de “l’hostilité de la communauté juive” !
    Vous ne rêvez pas !
    Cela me fait penser au fameux sketch de Desproges : “”On ne m’ôtera pas de l’idée que pendant la dernière guerre mondiale de nombreux juifs ont eu une attitude carrément hostile au régime nazi”, qui résume avec tout l’humour noir qu’il faut la mentalité collabo solidement enracinée dans une certaine partie de l’opinion française !
    L’article de ce journaleux est exactement du même tonneau.

  19. A bien y réfléchir, Leboucq est tout simplement jaloux jusqu’à vouloir se venger par la plume, ce qui est normal pour un journaleux. En effet, les juifs français ont bien moins à craindre pour leurs vies que les français athées ( probablement lui) ou chrétiens pratiquants ou non (peut-être lui) à moins que son nom soit un pseudo, ce qui est fréquent chez les couards de journalistes, et qu’il se nomme Fofana, Merah ou Coulibaly comme Benalla se prénommerait Alexandre, parce que :
    1 – LES JUIFS FRANCAIS DISPOSENT D’UN ETAT-NATION JUIF ECRIT A PRESENT DANS LA CONSTITUTION DE L’ETAT JUIF OU ILS POURRONT TOUJOURS SE REFUGIER LA OU LA FRANCE FINIRA PAR DEVENIR UN ETAT ISLAMIQUE SANS ECHAPPATOIRE POUR LES PRES DE 70 MILLIONS DE FRANCAIS.
    2 – LEURS ECOLES, LEURS SYNAGOGUES, LEURS BATIMENTS SONT TRES BIEN PROTEGES DEPUIS LE MASSACRE DES ENFANTS JUIFS DE TOULOUSE ET LA COMMUNAUTE JUIVE MONDIALE ET L’ETAT JUIF METTENT AU DEFI N’IMPORTE QUEL PRESIDENT FRANCAIS ACTUEL OU A VENIR DE SUPPRIMER CETTE PROTECTION SANS QU’UNE IMMENSE CAMPAGNE JUIVE MONDIALE RAMENE LA FRANCE A UN ETAT PETAINISTE, TYPE LA CAMPAGNE DES TROIS JOURNAUX JUIFS BRITANNIQUES QUI SONT ENTRAIN DE PILONNER CORBYN ET LE LABOUR MAIS MULTIPLIE PAR 100 .

    Cela m’afflige par contre d’être française quand je vois que l’Etat français et les français sont prêts, deux ans après la tuerie du Bataclan, à laisser un rappeur anti-français islamiste cracher sur les victimes de cet horrible attentat avec des phrases de rap comme “Depuis que j’étais enfant, je rêvais de faire le Bataclan (comprendre canarder à la place du verbe faire qui a de multiples significations)” dans cette salle où près de 100 personnes ont été massacrées. Cette inaction, cet immobilisme et ce silence devant ce piétinement des victimes par l’Islam politique démontrent s’il le fallait que l’Etat et le peuple français ont déjà abdiqué et capitulé devant l’ennemi (la capitulation et l’antisémitisme sont d’ailleurs deux constantes françaises depuis près de deux siècles) et je me dis que je préfère mille fois plus être juive qu’être française car au moins, l’Etat Juif a le souci des siens et les protège même à l’autre bout du monde, ce qui n’est pas le cas de l’Etat français : les français ont déjà commencé à être vaincu et dévoré par les Abdeslam, par les Kouachi, par les M’Bala (là, c’est plus par le ventre : 6 enfants par femme), etc, et ils se laisseront faire. Pauvre France et pauvres français.

    • cela veut dire que s’il le pouvait ils approuveraient si cela recommençait ! ces médias de Libé sont du genre ” HITLER n’a pas terminé son boulot ” !!!!

  20. Bonjour
    Je crois que je viens de comprendre une chose importante à propos de ces articles ” anti juifs”, pendant la WW2 les français ont fait déporté des milliers de juifs dont des juifs français alors qu’ils étaient totalement innocents aujourd’hui pour se dédouaner de leurs parents coupables, Ils accusent les juifs français de tous les maux de la terre.
    Il faut se battre contre toutes ces dérives …

  21. Et dans l equipe de France de football qui vient de gagner la coupe du Monde, combien y a t il de Français de souche a votre avis. 3 c est tout. les autres sont soit algériens soit africains. A lors libo devient simplement un journal raciste a eviter absollument. Les francos israéliens qui ont choisi de vivre en ISRAEL sont pour la plupart des sionistes convaincus, qui font 3 ans d armee pour defendre leur pays au risque de leur vie et dont nous devons etre fiers.

  22. La France a aussi ses Soros (Juif d’origine hongroise devenu antisioniste militant). Les Drahi (Libération), la famille Dassault (le Figaro) laissent leurs rédactions être aussi antisionistes que l’AFP, le Quai d’Orsay ou Le Monde (équivalent de Haaretz chez nous. Ce fut un bon journal, c’est devenu un torchon).Ce “journaliste” de Libération peut aussi ajouter les milliers de volontaires (souvent des retraités comme moi) qui aident Tsahal pour qu’elle puisse mieux assurer ses tâches sécuritaires et donc “tuer de gentils “manifestants du hamas” qui ne veulent que nous envahir !
    Peu de gens lisent aujourd’hui ces “journaux” mais la publicité qu’ils se font mutuellement et que leurs font les télés et les “politicards” de l’Hexagone suffit à transmettre leur venin parmi les Français qui ne cherchent jamais la vérité concernant Israël qui n’est que le pays des Juifs…

    • Faux, vision faussée, le petit bout de la lorgnette. Je ne suis pas juif mais je les défendrai au péril de ma vie si nécessaire, bien que j’ai 74 ans. J’ai servi la France dans l’armée pendant 27 ans et n’y ai pas vu de français antisémites et comme leurs aînés ils se seraient battus avec acharnement pour défendre l’injustice : 52 morts dans l’immeuble Drakkar au Liban. Il y a eut aussi” les Justes” en France qui ont mis leur vie en péril pour sauver des juifs pendant la guerre.

  23. comme d’habitude, le CRIf va encore faire profil bas, c’est à lui d’aller au charbon certains dirons, qu’il représente les français juis, mais la majorité de ces derniers se sentent très proches de l’Israel et beaucoup y ont des membres de leur famille, qui y vivent. On aimerait bien voir le CRIF dénonçait les médias français, qui critiquent sans arret l’Israel, sans jamais se poser de questions sur les ennemis de ce pays, ces memes médias, qui ne publient jamais un rectificatif, après avoir relayé des fake news sur l’Israel émanant de sources arabes. maintenant, il appartient aux juifs de France de réclamer du CRIF une attitude beaucoup plus combative de ce dernier et d’interpeller les médias et le gouvernement, qui tapent sans arret sur l’Israel, car il n’est pas certain, que Claude Goasgen non juif et grand défenseur de l’Israel sera toujours en place et je me demande, si des fois il n’envisage pas de baisser les bras devant l’apathie du CRIF. Il appartient donc aux juifs de France d’interpeller le CRIF et d’exiger de lui plus d’action, pour ma part je fais maintenant d’Israel, mais si nous sommes très nombreux à le faire, peut etre que les dirigeants du CRIF se réveilleront.

  24. Leboucq ? C’est qui ce trouduc qui porte bien son nom ?
    Le parti-pris pro hamas de cette presse subventionnée que plus personne ne lit est nauséabond ! Ce ne sont que des collabos.
    Dommage que je n’ai plus l’âge de faire mon service militaire en Israël, j’en serais très fière.
    Vive Tsahal !

  25. Ce n’est là que l’ignoble procédé de minimiser les prochaines tueries _’hvSh_ encouragées et inspirées par ces merdias.
    (ils l’auront bien cherché…!)
    La virulence antisemite s’habille ainsi des beaux draps, drapeaux, de “l’humanité” et de “libération” du “monde”, notions resucées issues de l’antisémitisme séculaire porté naguère par les Nations impliquées dans la Shoah.
    Ces “dossiers” ne valent guère mieux que les dessins antijuifs d’avant-guerre (les 2) qui ont mené à la barbarie que l’on sait, ainsi que les derniers sévices perpétrés par ses free-lance musulmans, sous franchise…
    Tous les pardons et “réparations” n’étaient donc que foutaises, et actes de contrition émis par la bien-pensance sournoise et hypocrite, qui sortit des paroles non conformes à sa pensée. Paraitre, bien sur.
    Immonde pensée, on le voit à présent.
    Jusqu’à quand et pourquoi les Juifs s’impliqueront-ils dans le bien des peuples qui nous haïssent ? Quelles sont les limites du “oufarasta” si on doit en mourir ?
    Peut-être est-il temps de battre le Rappel ?
    Rentrons… Chiche ?

  26. Scandaleux de voir un journal éclabousser les Juifs Français mais cela ne m étonne guerre lorsqu on entend tous les jours les partis de gauche critiquer Israël voire soutenir le Hamas
    Dans quelques temps nous verrons hélas un Corbyn Français émerger dans le paysage politique Français
    Pauvre France

  27. La vraie, la grande question est : comment le propriétaire franco-israélien de cette feuille, qui l’a soutient comme une pince soutient un vieux slip troué sur une corde à linge, comment donc M. Drahi peut-il permettre un tel appel au pogrom Dans son journal tout en se regardant dans une glace chaque matin ? Ou alors faut-il remplacer son D par un T ?

    • Souhaitons à ce T tout ce qu’il mérite, ni plus, ni moins ! N’est-il pas aussi le patron d’I24, ces gauchos à l’affût du moindre détail qui puisse nuire à la cause d’Israël ?
      Ou sont le CRIF, le consistoire, les instances israéliennes en poste à Paris et les intellectuels juifs que la vérité taraude dès lors qu’elle n’attire pas l’attention sur leur origine ?

      Cet appel détourné au meurtre des Juifs français a le mérite d’être très révélateur sur leur situation.

  28. pour faire simple, on va dire ça comme ça! si le pays de macrounet-cheri-joli cherche la bagarre, il va la trouver et son administration et ses médias vont directement être la cause de ce qui va se passer ! ce type a tellement d’ardoises que se mettre sa propre police sur le dos en la faisant coiffer par la bande de racailles à la benlala , plus le pays du mossad , plus Trump , ça fait beaucoup et on va voir très vite les effets dévastateurs (pour lui) de tant de bêtise !
    quant aux juifs français ou autres, ils en ont vu d’autres et ce n’est pas Israël mais bel et bien cette soi-disant idéologie qui se fait passer pour une religion qui est vomie par plus des 3/4 de humanité !

  29. Je suis allée vérifier les données sur ce corps d’armée française admiré de tous, y compris des journalistes, qu’est la LEGION ETRANGERE : près de 10000 hommes de 160 nationalités différentes (à préciser que depuis une bonne décennie, les nationalités par pays ne sont plus disponibles par peur que les français constatent le nombre important de nationalités africaines), des milliers d’hommes à qui la France ne demande qu’une pièce d’identité pour entrer dans ce corps d’armée, armée qui défile sur les Champs-Elysées tous les ans, le 14 juillet, jour de Fête Nationale française alors que tous savent qu’il y a parmi eux pléthore d’anciens violeurs, d’anciens criminels, d’anciens mercenaires et les français sont fiers de cette armée plus que de toutes les autres.
    Franchement, Israël est une jeune vierge à côté de cette vieille pu.e française. HONTE A LA FRANCE.

    • Lamentable de bêtise et de haine recuite. S’abaisser à de telles injures inappropriées c’est se rabaisser au même niveau que ceux qu’on attaque. Vous valez mieux que ça. Combien de soldats français par le sang versé sont restés blessés ou morts dans les cailloux d’Afghanistan ou du Mali ?

  30. Et quant aux français juifs qui combattraient (???) en Israël sans posséder la nationalité israëlienne, la France et les journaleux français n’ont pas de leçons à donner à Israël car la France possède une armée d’étrangers à majorité africains connue sous le nom de LEGION ETRANGERE en plus d’abriter une armée de barbouzes à majorité maghrébins musulmans avec de faux prénoms français, genre Benalia Lahcene, au plus haut sommet de l’Etat.

  31. Bien que plus personne ne lise Libé, Le Monde et l’Humanité, tous ces torchons antisémites ont un jour ou l’autre stigmatisé les franco-israëliens qui faisaient l’armée en Israël oubliant au passage les franco-russes qui massacraient en Afghanistan, puis en Tchétchénie et maintenant en Ukraine, faisant l’impasse sur les franco-algériens qui massacraient dans les années 90 en Algérie lors de la guerre civile, oubliant les franco-centrafricains qui massacraient il n’y a pas longtemps en Centrafrique mais l’obsession journalistique ne portait et ne porte que sur les franco-israëliens : cela en dit long sur leur haine de l’Etat Juif.
    Or, je ne vois pas où est le problème : tout binational a la droit de faire l’armée et d’aller au combat pour ses DEUX patries, le franco-algérien en France et en Algérie, le franco-russe en France et en Russie, le franco-malien en France et au Mali, et le franco-israëlien en France et en Israël. Sinon, il faut supprimer la binationalité, une idée qu’il serait souhaitable de creuser, comme le réclame Marine Le Pen depuis au moins une décennie, et à chaque fois qu’elle le propose, tous les journaleux français des journaux cités plus haut crient au scandale : il faudrait savoir. Peut-être que ces journaleux rêvent qu’on supprime cette binationalité qu’aux franco-israëliens : discrimination et antisémitisme sont les deux mamelles du journalisme français.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.