Malgré son procès en appel qui doit se tenir à la fin de l’année, l’ancien premier ministre François Fillon n’arrête pas pour autant ses affaires.

Il est ainsi attendu la semaine prochaine à Moscou, où il tiendra notamment une conférence suivie d’un dîner avec des hommes d’affaires russes et français expatriés. Cette visite a été organisée par Emmanuel Quidet, le patron de la Chambre de commerce et d’industrie France-Russie, qui ne cesse de monter dans les relations bilatérales – il a été nommé il y a un mois président du comité d’audit de la fondation Skolkovo, qui gère la « Silicon Valley » russe.

La fondation Skolkovo est en train de créer près de Moscou un centre d’innovation. Ce projet, surnommé la Silicon Valley Russe, est conçu autour de cinq pôles : énergie, télécommunications, nucléaire, biomédical et technologies spatiales. Les compagnies françaises participent activement à la réalisation du projet « Skolkovo ». Parmi les partenaires clés de la Fondation on voit « Schneider Electric », EADS et « Alstom. Aucun autre pays n’y est représenté aussi largement.

Après sa condamnation dans le Penelopegate et afin de «préparer pleinement son procès en appel», l’ancien Premier ministre ne travaille plus pour Tikehau Capital, qui fait de la gestion d’actifs.

La lourde condamnation de François Fillon le 29 juin dernier à cinq ans de prison dont deux fermes dans l’affaire des emplois fictifs de sa femme Penelope n’est pas sans conséquence pour l’ancien Premier ministre. Senior advisor et membre de l’international advisory board de la société de gestion d’actifs Tikehau Capital, François Fillon a arrêté son activité professionnelle quelques jours après le jugement dont il a fait appel, a appris ce vendredi Le Parisien.

« Il a pris la décision de prendre du recul et de se mettre en congé pour se préparer pleinement à son procès en appel », explique un porte-parole de la société. Un choix, « ni facile pour lui ni pour nous », qui a fait l’objet d’une discussion et d’une « concertation » entre l’ancien candidat à la présidentielle et Tikehau Capital qui n’entend pas préciser les modalités contractuelles de cette prise de distance. « On verra ce que l’avenir nous réserve », précise la société, ne fermant pas la porte à une reprise d’activités selon l’issue du jugement en appel.

S’il a perdu son contrat de conseil récemment avec Tikehau Capital, François Fillon continue d’entretenir de bonnes relations à Moscou, tout comme l’ancien président de la République qu’il a servi, Nicolas Sarkozy.

Jforum

 

1 COMMENTAIRE

  1. Quant à François Mollande , il poursuit sa formation en boulangerie -viennoiserie, car il aspire à livrer des croissants au petit matin aux dames qui le souhaiteraient !

    Comme quoi, la politique mène à tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.