A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil Communauté Les juifs de France durement touchés par la pandémie

Les juifs de France durement touchés par la pandémie

11 vues
1

La communauté juive de France, entre le virus du Corona et celui de l’antisémitisme

La communauté juive de France est fortement touchée par le virus du Corona qui a déjà coûté la vie à deux rabbanim connus: le rav André Touboul z.l. et le rav Messod-Reouven Hamou z.l.

Parmi les dirigeants de la communauté atteints, on trouve le président du Consistoire de France Joël Mergui et son épouse Dominique auxquels nous souhaitons un prompt rétablissement.

Parmi les communautés juives de France, celle de Strasbourg est particulièrement touchée par le virus du Corona. Il apparaît clair aujourd’hui que la propagation du virus dans la communauté a principalement pour origine les divers rassemblements et offices liés à la fête de Pourim.

Chiffre inquiétant fourni par le Grand rabbin de la 4e communauté juive de France, Harold Weill: 70% des cadres actifs de la communauté – dont 11 rabbins sur 13 – sont touchés par le virus, avec le président de la communauté Maurice Dahan qui se trouve toujours en soins intensifs. Refoua Chelema.

Le Grand rabbin Weill indique être en contact permanent avec les commerces de nourriture cachère de la ville afin qu’ils fassent respecter les consignes de distance entre individus. Il se dit également inquiet à propos de la fête de Pessah’ et intervient auprès de nombreuses familles qui expriment encore leur intention de célébrer le séder en famille élargie et notamment avec les grands-parents.

Sophie Hirsch, directrice d’une organisation d’aide sociale de la communauté a indiqué qu’un numéro vert avait été créé pour la livraison de repas ‘cachers’ aux personnes seules ou âgées.

Un antisémitisme revigoré 

La propagation du virus en France est accompagnée d’une recrudescence de l’antisémitisme conspirationniste. Les caricatures antisémites fleurissent sur les réseaux sociaux et rappellent le Moyen-âge ou la propagande nazie.

Parmi les cibles visées, l’ancienne ministre de la Santé Agnès Buzyn, fille de rescapé de la Shoah et ex-belle-fille de Simone Veil –  accusée d’avoir favorisé la propagation du virus en France en minimisant la problème, ce dont elle se défend farouchement.

L’une des caricatures, dans laquelle elle est présentée sous des traits accentués hélas trop connus, la montrent en train de verser un poison dans un puits, référence à l’accusation calomnieuse d’empoisonnement des puits qui visa les Juifs du Moyen-âge lors de la pandémie de la Peste noire.

Son mari, Dr. Yves Lévy, qui aurait été présent lors de l’inauguration d’un laboratoire dans la région de Wuhan en Chine, d’où est parti le virus du Corona, est évidemment « mis à l’honneur » dans les sites antisémites et conspirationnistes.

L’un de ces sites les plus visités #Ils savaient, ne manque pas de faire allusion à la judéité des personnes liées au pouvoir à qui l’on reproche de ne pas avoir agi à temps contre le virus.

Photo Wikimedia Commons

Le BNVCA a décidé dé déposer plainte contre tous ceux qui diffusent sur internet des messages antisémites accusant  Madame Agnes. Buzyn ancien ministre de la santé d’être à l’origine de la pandémie mondiale de Coronavirus.

1 COMMENTAIRE

  1. On ne comprend toujours pas, cependant pourquoi Agnès Buzyn a déclaré la chloroquine comme substance vénéneuse et Pourquoi Yves Levy s’est opposé farouchement à son utilisation et qu’il a fait passer le Pr D Raoult pour un clown. Des prétentieux qui prétendent ne pas connaître ses travaux ou qui les minimisent?
    En attendant, meurent des centaines de personnes…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.