Les Européens divisés sur la reconnaissance du Hezbollah comme groupe terroriste

0
170

Le Hezbollah est-il une organisation terroriste? Israël en est convaincu, de même que les Etats-Unis et plusieurs pays européens. Mais aucun accord n’a été trouvé jusqu’à présent au sein de l’Union européenne pour placer le mouvement chiite antisioniste libanais sur la liste noire des organisations terroristes. Le recent attentat de Bourgas (Bulgarie) a remis à l’agenda la question, qui devrait être évoquée au cours d’une réunion informelle des chefs de la diplomatie européenne vendredi et samedi à Paphos (Chypre).

L’attentat à la bombe, qui a fait huit morts, dont cinq touristes israéliens en juillet à Bourgas en juillet, n’a pas été revendiqué, mais Israël accuse le Hezbollah d’en être à l’origine.

Le gouvernement israélien a relancé depuis une offensive diplomatique pour pousser l’Union européenne à placer l’organisation sur la liste noire.

Une telle décision aurait des conséquences financières pour le Hezbollah, dont les avoirs seraient gelés en Europe, mais aussi pour sa légitimité. Le mouvement, dont l’aile politique est au pouvoir au Liban, craint en effet de perdre un appui moral des Européens.

Au sein de l’UE, la Royaume-Uni a placé le bras armé du Hezbollah sur sa propre liste noire, tandis que les Pays-Bas considèrent comme terroriste toute l’organisation sans distinction. Le chef de la diplomatie britannique, William Hague, a appelé vendredi l’Union européenne à sévir à son tour.

Mais la France ne tient pas à brouiller ses liens historiques avec le Liban en se mettant à dos un acteur influent, d’autant plus qu’elle est présente militairement au Liban au sein de la Force intérimaire des Nations unies au sud du pays (FINUL).

La Belgique se veut pour sa part prudente dans ce dossier, en l’absence de preuve d’une implication du Hezbollah dans l’attentat de Bourgas. Elle participe en outre elle aussi à la FINUL avec une centaine de casques bleus.

Sophie Lapy Article original

1 COMMENT

  1. Je crains, hélas, que ce soit plus un problème de courage que de définition.
    Ce que certains pays n’ont pas compris c’est que la compromission et le manque de courage ne sert à rien. Hurler avec les loups ne les préservera pas de l’inévitable.

    Pourtant la France en particulier devrait le savoir, vu son histoire récente. Mais rares sont les gens qui tirent une leçon de leurs expériences malheureuses. Hélas !

    chana tovah, avec un peu d’avance, haber cheli. Tevalou be ne’imim

  2. Ceux qui ne reconnaissent pas le hezbollah comme un groupe terroriste qu’ils nous en donnent la définition . A moins qu’ils soient enfants de choeur à la Chorale Gospel de Paris ou qu’ils passent leur temps à écouter des menuets au coin de leur cheminée à la campagne avec pour fond sonore le ” cui cui ” des oiseaux .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.