Les Etats-Unis saisissent des armes à l’Iran probablement à destination du Yémen.

  • L’US Navy a saisi une importante cache de fusils d’assaut et de munitions passés en contrebande par un bateau de pêche d’Iran
  • La marine américaine a fait savoir que l’équipage yéménite serait rapatrié

DUBAΪ: L’US Navy a saisi une importante cache de fusils d’assaut et de munitions passés en contrebande par un bateau de pêche d’Iran, probablement à destination du Yémen, un pays ravagé par la guerre.

Les navires de patrouille de la marine américaine ont découvert ces armes à bord de ce qu’elle décrit comme un navire de pêche apatride lors d’une opération qui a commencé lundi dernier dans le nord de la mer d’Oman, au large d’Oman et du Pakistan. Les marins sont montés à bord du navire et ont trouvé 1 400 fusils de type kalachnikov et 226 600 cartouches, ainsi que cinq membres d’équipage de nationalité yéménite.

Il ne s’agit que la dernière action en date dans la guerre acharnée qui oppose au Yémen des miliciens houthis, soutenus par l’Iran, à une coalition militaire dirigée par l’Arabie saoudite. Les pays occidentaux et les experts de l’ONU ont accusé à plusieurs reprises l’Iran d’avoir introduit en contrebande des armes et des technologies illicites au Yémen au fil des années pour alimenter la guerre civile et permettre aux Houthis de tirer des missiles et des drones sur l’Arabie saoudite voisine.

L’Iran nie avoir fourni des armes aux Houthis, malgré des éléments qui prouvent le contraire.

Étonnamment claire, la déclaration faite mercredi soir par la 5e flotte de la marine basée à Bahreïn a accusé l’Iran d’avoir envoyé les armes. Elle a affirmé que le bateau naviguait le long d’une route «traditionnellement utilisée pour le trafic d’armes illégal vers les Houthis au Yémen».

«La fourniture, la vente ou le transfert direct ou indirect d’armes aux Houthis viole les résolutions du Conseil de sécurité de l’ONU et les sanctions américaines», ajoute le communiqué.

La mission iranienne auprès des Nations unies n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire sur l’interception.

Les navires de patrouille de la marine américaine ont transféré les armes confisquées au lance-missiles USS O’Kane avant de couler le navire de pêche en raison du «danger» qu’il représentait pour la navigation commerciale.

La marine américaine a fait savoir que l’équipage yéménite serait rapatrié.

Les saisies américaines d’armes à destination de la guerre du Yémen, généralement des fusils kalachnikov, des mitrailleuses et des lance-grenades propulsés par fusée, ont commencé en 2016 et se sont poursuivies par intermittence. Le Yémen regorge d’armes légères introduites en contrebande dans des ports mal contrôlés au cours des années de conflit.

La 5e flotte de la Marine a déclaré avoir confisqué cette année quelque 8 700 armes illicites dans la zone qu’elle patrouille. Cette dernière, d’une superficie de 2,5 millions de milles carrés, revêt une grande importance stratégique; elle comprend la mer Rouge et le golfe Arabique.

AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.