Le rabbin Pinto célèbre Hanoucca (vidéos)

6
1003

Le rabbin Pinto célèbre Hanoucca

 

 

Yoshiyahu Pinto, rabbin marocain et président de la Cour rabbinique s’est rendu à New York pour célébrer, en compagnie de ses disciples et adeptes, la fête de ou fête des lumières, comme les Juifs l’appellent.

Ainsi, il a allumé les bougies de cette fête qui dure huit jours et qui se termine à la dernière semaine de décembre. Il a lu des extraits de la Torah, a rendu grâce à Dieu, tout comme il a effectué d’autres rituels religieux liés à cette fête.

La visite de Pinto aux États-Unis d’Amérique a duré une seule journée, après laquelle il est rentré au Maroc afin de célébrer cette même fête, en compagnie des communautés juives qui résident encore au royaume du Maroc.

Même s’il s’agit d’une petite fête et qu’elle n’a même pas été mentionnée dans la Torah, Hanoucca est considérée comme l’une des fêtes juives les plus populaires, durant laquelle les Juifs marocains consomment des beignets ou des gâteaux frits à l’huile.

Pour les Juifs, cette fête est une occasion de joie au cours de laquelle ils cessent d’être tristes ou en deuil. Pendant huit jours consécutifs, ils allument chaque soir une bougie et la mettent dans un chandelier.

Un vue de la petite synagogue indéfinissable à proximité de la mellah de Marrakech. Une famille juive est encore propriétaire de la synagogue mais elle n’est plus ouverte au public. (Crédit : Michal Shmulovich)
Les Juifs Marocains Célèbrent Hanoucca

Les Juifs Marocains Célèbrent Hanoucca

Les Juifs Marocains Célèbrent Hanoucca 📺 Voici Ce Que Le Maroc A Vu Hier A La Télé ‼ ♦ Longue Vie À Sa Majesté Le Roi Mohammed VI ♦▶ Al Aoula TV [23/12/19]

Publiée par Israël Info En Français sur Mardi 24 décembre 2019

 

Voici Ce Que Le Maroc A Vu Hier A La Télé

Longue Vie À Sa Majesté Le Roi Mohammed VI

Al Aoula TV [23/12/19]

 

 

Sur une table marocaine de Hanoucca siègent plusieurs mets : de la Ma’akouda (galettes de pomme de terre épicées), de la Mofleta (cousin du M’semmen), du Sfenj (beignets marocains), des gâteaux au sésame, sans oublier le traditionnel couscous, la dafina, les tajines ainsi que les Briouats et les Pastillas. Tous ces plats seront préparés et servis durant la semaine des fêtes. Vous pouvez retrouver d’autres recettes dans cet excellent ouvrage de cuisine juive marocaine !   

source

 

 

 

Hanouka à Casablanca, 1957 

Les Juifs d’Afrique du Nord pendant la Shoah

***
Hanouka est une fête joyeuse datant du IIème siècle et qui tombe cette année du 22 au 30 décembre 2019. Elle commémore la victoire militaire et spirituelle des Juifs de Judée avec à leur tête Juda Maccabée, sur les armées du roi gréco-syrien Antiochus, face à la menace d’hellénisation.

Le 17 décembre 1957 lors d’un dîner à Casablanca, Jack Sabah, soldat et médecin juif ayant servi dans l’armée française durant la guerre, président de l’Œuvre de Secours aux enfants (OSE) marocaine et vice-président de l’Union mondiale de l’OSE, reçoit le grade de Chevalier de la Légion d’Honneur. L’OSE est une association créée en 1912, par des médecins juifs de Saint-Pétersbourg. Reconnue pour le sauvetage héroïque de plus de 5 000 enfants durant la 2nd Guerre mondiale puis l’accueil d’enfants survivants des camps, l’OSE prend en charge dans les années 1960, des enfants rapatriés en Afrique du Nord ainsi que leurs familles. L’OSE place ses actions au service des valeurs humaines fondamentales. Quel est le lien entre ces deux histoires éloignées de plusieurs siècles?

Voici un extrait de l’allocution de Jack Sabah lors de la cérémonie de remise de la Légion d’Honneur: “ Une circonstance, dans laquelle je veux voir autre chose qu’un hasard, fait que ce soir soit le début de la fête des Lumières, la fête israélite de Hanouka. Depuis des millénaires, nous allumons ces lumières une à une pendant huit jours, chaque année, pour rappeler une époque où tout semblait perdu par un matérialisme sans borne, mais où une poignée d’hommes […] a ramené par son action le peuple entier dans le droit chemin. Ces petites flammes du souvenir, nous les allumons pour rester fidèles à l’enseignement de cette victoire du spirituel sur le matériel. […] ma ligne de conduite a été depuis […] de pratiquer à […] [l’] exemple [de mon père], l’amour du prochain et, en même temps, de préserver la tradition et d’entretenir ces hauts sentiments qu’il nous avait légués : le devoir envers notre patrie, l’amour envers la France et l’attachement à ce pays dans lequel nous sommes heureux de vivre […].”

L’image contient peut-être : 1 personne

 

6 COMMENTS

    • Je pense qu’il ne faut pas tirer des conclusions hatives et dire que les marocains sont anti-juifs…ce sont nos compatriotes que nous respectons beaucoup, ce qui pourrait faire évoluer les mentalités et éviter les amalgames c’est justement expliquer aux nouvelles générations qu’il fut un temps au Maroc ou juifs et musulmans vivaient ensemble, que la culture marocaine est marquée par la culture juive et que la présence juive date d’au moins 2000 ans au Maroc…
      Je souhaite à tous mes amis et compatriotes de confession juive de passer de bonnes fetes.Le Maroc nous appartient tous

  1. Nous n’avons plus rien à faire dans ces pays arabes, ennemis d’Israël depuis déjà longtemps. Revendiquer de la “tolérance”, un concept qui n’est même-pas Juif, comme demander à Dieu de garder des souverains goyim, parler arabe plutôt qu’Ivrit, etc..,c’est une expression de la haine de soi Juive. Il est grand temps pour les derniers Juifs du Maroc et de Tunisie de rentrer à la maison en Israël ou d’émigrer vers les Amériques. Ceux qui resteront au Maghreb ne seront plus des Juifs, s’il l’ont jamais été.

  2. Tout se passait très bien dans le reportage vidéo jusqu’aux dernières secondes : “… dans le Second Temple… d’Al-Quds”

  3. Grand bravo au Rabbin Levy Banon de Casablanca, qui fait un travail merveilleux, et bravo au peuple marocain et son Roi qui sont le pays arabe le plus tolerant envers les juifs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.