« Les Juifs sont comme dans une boîte fermée » : le rabbin de la communauté juive d’Iran s’exprime.

Le rabbin Yehuda Grammy a été interviewé par un journal ultra-orthodoxe et a révélé un aperçu de la vie juive dans le pays • Sur les difficultés : « La situation économique est un peu mauvaise, suite aux sanctions » • Sur les manifestations : « Nous sommes respectés, la communauté reste à l’écart des questions qui ne lui sont pas liées » • Sur l’avenir de la République islamique : « Il n’y a pas de danger, il y a toujours eu des hauts et des bas »

« Il n’y a aucun danger pour la communauté juive d’Iran », déclare le rabbin Yehuda Garami, dans une rare interview accordée au journal « Merkaz Ha-Zariman ». L’interview a été menée par Shneor Weber à New York sur le fond du rassemblement mondial des délégués Chabad auquel il était invité en tant qu’invité d’honneur.Le rabbin de la communauté juive d’Iran a expliqué que c’était plus facile pour lui aux États-Unis parce que il détient la nationalité américaine, mais la providence l’a amené à servir comme rabbin des Juifs d’Iran.

« J’ai une communauté dans tout le pays, qui a besoin d’un rabbin pour s’occuper de tout ce qui est juif. Superviser la cacheroute, superviser les mikvés – nous avons des mikvés sophistiqués ici – c’est mon travail et c’est un travail qui touche des générations. Comme un capitaine qui ne peut pas quitter le navire. Si j’en ai déjà reçu la responsabilité, je dois m’y tenir. Vous ne pouvez pas les abandonner en raze campagne », a ajouté le rabbin dans l’interview.

Depuis septembre, une manifestation de masse a lieu en Iran suite à la mort tragique de Mehsa Amini, une jeune femme arrêtée par la police de la pudeur à Téhéran. Depuis ce jour, des émeutes ont éclaté dans les villes et de nombreux manifestants ont été tués. Ce n’est que récemment que la maison du chef de la révolution islamique, Ruhollah Khomeini, a pris feu.

Selon lui, les habitants du pays « nous respectent beaucoup. La situation ne nous dérange pas, nous ne sommes jamais entrés en politique. La communauté juive reste à l’écart des sujets qui ne la concernent pas ». Il affirme que le traitement des autorités est également excellent. « Les autorités respectent la religion juive. Il n’y a aucune restriction. »

Concernant l’avenir de la communauté, le rabbin Grammy estime qu’ »il n’y a aucun danger pour les Juifs d’Iran. Les Juifs y résident et y vivent depuis 2 700 ans depuis l’exil assyrien. Il est écrit dans le Livre des Rois : « Le Roi d’Assyrie veillera sur Israël asura et réconfortera la Halah et la rivière Gozan dans les villes de Media. Il y a eu des hauts et des bas, mais il y a toujours eu des Juifs.

A une question concernant la relation des Juifs avec la communauté juive mondiale, Grammy a répondu que « Nos Juifs font partie du judaïsme dans le monde entier. Cependant, ils n’aiment pas la politique et s’en éloignent. Mais il est certain que chaque Juif où qu’il soit est un juif, peu importe où il se trouve. En Amérique ; en Europe et en Iran, il est juif. Il croit aux mêmes principes.

Grammy insiste également sur le fait que « Partout où il y a des épreuves, il y a des endroits où les épreuves sont la richesse et il y a un endroit où c’est la pauvreté… comme le décrit le prophète. ‘Et les parias dans le pays d’Egypte.’ Peu importe si un Juif est en Egypte ou en Assyrie..

Source : infos-israel.news

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.