Le Général Zahreddine explose sur une mine©

0
1716
Le “Commandant animal” ( “Roi des animaux”) d’Assad, Zahreddine, se fait exploser sur une mine
Le Général syrien Zahreddine, un criminel de guerre réputé pour sa cruauté, mais aussi pour avoir repris certains bastions capitaux pour Daesh, a été tué mercredi par l’explosion d’une mine.

Issam Jad’aan Zahreddine, un général haut-gradé de l’armée syrienne du Président Bachar al Assad, a été tué, mercredi par l’explosion d’une mine enfouie sous terre. Zahreddine, âgé de 56 ans, celui que l’on pense avoir été l’officier druze le plus haut gradé de toute l’armée syrienne, a été tué dans la région d’Hawija Saqr, où le régime Assad concentre ses efforts dans les combats contre Daesh.

Zahreddine a été un personnage controversé, vilipendé, craint et exalté par les camps adverses, au cours de la guerre civile syrienne. Les partisans d’Assad le perçoivent comme l’une des personnalités de premier plan dans la lutte contre l’Etat Islamique. A la suite de la nouvelle de sa mort, l’organisation terroriste basée au Liban et principal soutien d’Assad, le Hezbollah a diffusé un communiqué louant ses prouesses militaires accomplies.

“C’est l’homme qui a éradiqué la légende de Daesh et l’a changé, d’organisation en pleine vague pour se propager, en groupes éparpillés et isolés”, énonce l’éloge de Zahreddine rédigée par le Hezbollah, dont le caractère impitoyable dans le combat pour la défense d’Assad lui a valu le surnom de “Commandant Animal” [invariablement “la bête de guerre” ou celui qui commande aux animaux- qui fait fuir Daesh]

 

Zahreddine dans les combats pour la reprise de la province de Deir Ez Zor

Ceux qui s’opposent au régime Assad ont exprimé leur jubilation à la suite de la mort de Zahreddine. Certains se sont même demandé si l’un des supposés alliés d’Assad – par exemple, la Russie ou le Hezbollah – serait à l’origine de la mort de Zahreddine.

Zahreddine a d’abord obtznu sa reconnaissance en 2011, en tant que Commandant combattant l’insurrection syrienne encore embryonnaire contre la dictature d’Assad. L’opposition contre Assad a accusé Zahreddine d’avoir commis des crimes de guerre particulièrement atroces, et parmi eux, le massacre commis dans les faubourgs de Damas, en 2012.

 (Photo: AFP)

(Photo: AFP)

 

La chaîne arabe basée au Qatar, Al Jazeera, rapporte de son côté que “Zahreddine est réputé pour sa cruauté. On l’avait préalablement enregistré dans une vidéo postée sur Internet, en train de se vanter, alors que les corps dépecés de ses ennemis jonchait le sol devant lui”.

 

Après une année d’efforts concertés autour de la ville syrienne de Deir Ez Zor, Zahreddine est parvenu à briser les défenses de Daesh en septembre, ce qui a encore contribué à élever son indice de popularité, parmi les inconditionnels d’Assad.

Zahreddine's coffin is brought to Damascus

le cercueil de Zahreddine, transporté à Damas

 

Zahreddine est né dans la région d’Al-Suweida, ou le Djebel druze (les montagnes druzes). Le régime Assad semblait vouloir le promouvoir à un rang équivalent à celui de Général de Brigade dans Tsahal, dans un effort de propagande pour présenter une image de prospérité et d’opportunités rares pour les minorités (dont les Druzes) sous la poigne de fer d’Assad.

Roi Kais|Publié le :  18.10.17 , 22:55

ynetnews.com

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.