Accueil Culture L’AP éradique une forteresse de l’ère hasmonéenne en Samarie

L’AP éradique une forteresse de l’ère hasmonéenne en Samarie

1156
2

L’AP éradique une forteresse de l’ère hasmonéenne en Samarie

Sous couvert de la fermeture du coronavirus, l’Autorité palestinienne a pavé une route d’accès qui mène site de l’ancien mur de la forteresse et des citernes d’eau en détruisant ses vestiges, a déclaré une ONG israélienne.

L'ancienne forteresse de Tel Aroma en Samarie est la plus au nord des huit forteresses établies par le royaume hasmonéen pour protéger la frontière orientale d'Israël. Photo: Regavim.

L’ancienne forteresse de Tel Aroma en Samarie est la plus au nord des huit forteresses établies par le royaume hasmonéen pour protéger la frontière orientale d’Israël. Photo: Regavim.

 

L’Autorité palestinienne, profitant de l’absence d’inspecteurs de l’administration civile lors du confinement lié au coronavirus, consolide sa prise de contrôle de «Tel Aroma», une forteresse hasmonéenne en Samarie, selon l’ONG israélienne Regavim.

L’ONG, qui, selon son site Web, vise à «assurer une utilisation responsable, légale et respectueuse de l’environnement des terres nationales d’Israël et le retour de l’État de droit dans tous les domaines et aspects de la terre et de sa préservation», a indiqué dimanche qu’une flotte d’outils lourdsd’ingénierie de l’Autorité palestinienne et du Conseil du village de Beta est arrivée à Tel Aroma et a pavé une route menant aux vestiges de la forteresse.

Située sur une crête imposante contrôlant le passage entre la vallée du Jourdain et le cœur de la Samarie, la forteresse Tel Aroma est la plus septentrionale des huit forteresses établies par le royaume hasmonéen pour protéger la frontière orientale d’Israël.

Au cours des derniers mois, l’Autorité palestinienne a déployé des efforts concertés et investi des ressources considérables pour reprendre le site, installer des générateurs et un éclairage de périmètre, ériger des tentes le long d’une immense plate-forme de mât et les équiper 24 heures sur 24. Des haut responsables de l’Autorité palestinienne et de la municipalité de Beta ont récemment organisé une cérémonie au cours de laquelle la forteresse a été déclarée «site du patrimoine palestinien» [ndlr : Hasmonéo-palestinien, nouveau concept post-historique], une affirmation qui leur donne prétendument le «droit» d’exécuter les travaux, qui, selon Regavim, a causé la destruction des murs et du réservoir de la forteresse.

Selon les membres de «Preserving the Eternal», un projet à but non lucratif du mouvement Regavim qui travaille en coopération avec le Département des infrastructures du Conseil régional de Shomron pour préserver les sites historiques et archéologiques, il s’agit de l’aboutissement d’un processus de destruction continue de plus d’an en Judée-Samarie.

Le chef du Conseil régional de Samarie, Yossi Dagan, a évalué la destruction du site, en déclarant: «Les autorités chargées de l’application des lois doivent accorder à cette question l’attention qu’elle mérite; ils ont une responsabilité à assumer, c’est leur travail et nous attendons d’eux qu’ils le fassent. Cette destruction systématique des sites du patrimoine juif dans toute la Judée et la Samarie ne peut pas continuer. Nous exigeons qu’ils arrêtent immédiatement la destruction en cours de Tel Aroma; nous appelons les autorités compétentes à agir sans délai. »

Eitan Melet, coordinateur de terrain pour le projet Préserver l’éternel, qui a documenté les récents travaux routiers et les destructions sur le site, a appelé le ministre israélien de la Défense Naftali Bennett à intervenir immédiatement: «Ministre de la Défense Bennett, vous avez laissé une empreinte significative sur le ministère de Défense en peu de temps. Il est maintenant temps d’établir l’héritage de votre mandat – un héritage qui prouvera que l’État d’Israël protège son droit éternel de naissance en Terre d’Israël. »

jns.org

Adaptation : Marc Brzustowski

2 Commentaires

  1. ALLO L’UNESCO!!!
    Mais qu’attendre de la part de madame Azoulay la traître digne fille de son papa.
    Hasmonéo-Palestinien ça existe ça? Je rêve.
    ROSA

  2. ben quoi ????

    tout le monde sait que deux des plus grands rois de Falastine furent Daoud et Souleimane !!

    mais peu savent que la tribu de siméon (chemoun) s’ est opposés aux hébreux de Gaza

    cette tribu de shimeone se retrouvera quelques poignées de siècle plus tard en disaspora, sous le nom de Chemouny , voire même parfois Siméoni (rien de Corse, surtout chez ces juifs originaires de Gafsa (tunisie sud est)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.