ELLE N’EST PAS AU CIEL ! לא בשמים היא !

La guemara Baba Metsia (page 59b) nous donne le privilège d’assister à une « mahloket » (divergence de vue) entre Rabbi Eliézer et Rabbi Yéhoshoua : persuadés, l’un et l’autre d’avoir raison sur un point de halakha, Rabbi Eliézer prend les cieux à témoin et en effet, une voix céleste fit entendre que la halakha était fixée selon ce dernier.

Immédiatement, Rabbi Yéhoshoua se leva en élevant la voix pour dire : לא בשמים היא ou si l’on préfère : la Torah n’est pas au ciel c’est-à-dire que la Torah a été donnée aux hommes pour être observée sur terre et non pas au ciel et que, par conséquent ; il n’appartient qu’aux hommes de statuer à cet endroit.

Cet épisode est célèbre car ces deux Maîtres du Talmud voulurent exprimer en quelque sorte que, même si les hommes doivent obéir aux 613 commandements, leur libre arbitre leur permet de choisir comme le dit le texte toranique entre le bien ou le mal, entre la vie ou la mort, entre l’obéissance et l’allégeance à D. et à Sa Torah ou à la négation.

Lorsque D. a fait des promesses à Abraham et qu’il lui a dévoilé que sa descendance serait exilée pendant 400 ans en Egypte, Il n’a pas voulu dire que cette durée serait irrévocable et la preuve en est que les Hébreux ne sont restés en exil que 210 ans ! Alors, que s’est-il passé ? Les hommes qui ployaient sous des taches inhumaines, se sont rendus compte qu’ils avaient perdu leur identité juive : eux, descendants de patriarches si glorieux étaient devenus perméables à l’impureté qui régnait en Egypte et, ils ont commencé à geindre, à pleurer, à crier et même à hurler de détresse vers D. !

D., disent les Sages, a besoin de la prière des hommes. De la même façon qu’un père a besoin du babil de son enfant, ou que l’époux a besoin du regard de son épouse, D. a besoin d’entendre que Ses enfants Le remercient. Qu’ils Le reconnaissent. Que sans LUI, ils ne sont rien. Que sans Sa bénédiction, rien n’est possible.

En ces temps si agités, des vidéos circulent sur le web. Elles sont parfois pleines d’un enseignement valable mais, parfois elles sont effrayantes. Les personnes et parfois même des rabbins fixent des dates et exposent leur théorie selon laquelle la fin du monde surviendra à telle date, ou 1000 et autres raisonnements.
L’intention est louable : faire faire teshouva à l’intégralité du peuple ou tout au moins à la majeure partie.

Les ennuis, les coups durs, les actes de violence, les attentats, les atteintes morales ou physiques, les attaques sont autant de signaux que D. envoie à Ses ouailles……… IL veut nous dire : Tout ce que Je fais pour vous, est pour vous assurer que Je suis là : REVENEZ VERS MOI ! CÉLÉBREZ LE SHABBAT, Remerciez pour chaque miracle qui se produit !

A chaque attentat, à chaque guerre, il y a beaucoup de dégâts matériels, mais, relativement peu de victimes !!! Ne croyez pas que ces « victoires » vous les devez à votre génie ! Mais vous le devez à D. !
Nos illustres prophètes ont écrit une sorte de plan, où la guerre de Gog et de Magog occupe un poste principal.

Il ne tient qu’à nous de faire en sorte que les choses se passent bien ou mal : Sanhédrin 98a : אין בן דוד בא אלא בדור שכולו זכאי או שכולו חייב : Le fils de David ne viendra que dans une génération qui est entièrement innocente ou entièrement coupable. Par « Fils de David » la guemara entend le Mashiah, le Messie. Par innocent elle entend croyants, fils de croyants, faisant référence à D. et à Sa Torah et par coupables …..

Les Pirké Avoth nous enseignent que tant que l’homme est envie il peut faire teshouva : se repentir même si cela se passe un instant avant sa mort. Le problème est que sur le plan des dates, personne ne peut rien prévoir il est par conséquent bon de faire teshouva à tout moment pour que D. nous pardonne. Il faut Le remercier de nous épargner et de tout faire pour nous tous. Le Créateur peut décider à tout instant de faire venir Celui auquel IL donnera toutes les solutions.

Les prophéties enseignent que les descendants d’Ismaël mentent et tuent. Que leurs mensonges seront exagérés et acceptés par toutes les nations. Que toutes les nations se retourneront contre Israël. Or, que se passe-t-il aujourd’hui ? Israël protège ses citoyens des attaques sournoises. La plupart du temps, les criminels sont attrapés. Grâce à Qui ? Rappelons la guerre de Moïse contre les Amalécites (ou Gibéonites) : dès que Moïse baissait les bras, les Amalécites vainquaient dès que Moïse gardait les bras en l’air, Les Bné Israël étaient vainqueurs. Garder les bras en l’air est une image : il faut garder la FOI ! Une foi entière en l’Éternel qui Veille et ne s’endort jamais et qui sauve Israël. Que l’on soit en Israël ou ailleurs, notre Foi en l’Éternel doit être inébranlable.

Et, pour que D. adoucisse nos peines, que ce soit en français ou en hébreu, il faut lire quelques versets de Torah chaque jour et faire de bonnes actions et rendez grâce au Ciel pour toute chose qui arrive en Israël !!!!

Caroline Elishéva REBOUH

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.