La gouverneure générale du Canada se rendra à Jérusalem du 22 au 24 janvier 2020

2
264

La gouverneure générale du Canada participera au cinquième Forum international sur la Shoah 

Nouvelles fournies par Cabinet du Premier ministre du Canada Janv 15, 2020, 10:37

 

OTTAWA, le 15 janv. 2020 /CNW/ – Le premier ministre Justin Trudeau a annoncé aujourd’hui que Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale du Canada, se rendra à Jérusalem du 22 au 24 janvier 2020.

La gouverneure générale se joindra à des dirigeants de partout dans le monde afin de prendre part au cinquième Forum international sur la Shoah, qui se déroulera à Yad Vashem, le centre international voué à la mémoire de la Shoah.

Le forum, qui se déroulera sous le thème « Se souvenir de la Shoah, lutter contre l’antisémitisme », marquera le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau.

Dans le cadre de sa participation, la gouverneure générale déposera une couronne en l’honneur des plus de six millions de Juifs assassinés durant l’Holocauste.

75 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale, au moment où l’antisémitisme est en hausse au Canada et ailleurs dans le monde, l’éducation et la commémoration des horreurs de l’Holocauste sont plus importantes que jamais.

Durant sa visite, la gouverneure générale rencontrera le président d’Israël, Reuven Rivlin, pour renforcer l’amitié de longue date qui unit le Canada et Israël. De plus, elle prendra part à un dîner offert par le président Rivlin, en compagnie d’autres chefs d’État et représentants gouvernementaux.

Citation
« Depuis plus de 70 ans, le Canada et Israël entretiennent une amitié toute particulière, fondée sur le respect mutuel, des valeurs communes et des liens solides entre nos populations. Cette visite, durant laquelle la gouverneure générale représentera le Canada pour rendre hommage à la force et à la résilience du peuple juif, contribuera à resserrer la relation déjà solide entre nos deux pays. »
– Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Faits saillants

  • Il s’agira de la première visite officielle de la gouverneure générale Julie Payette à Jérusalem. La dernière visite d’un gouverneur général dans cette ville a été effectuée par le très honorable David Johnston, en 2016.
  • Des députés de tous les partis qui siègent dans le Groupe interparlementaire Canada-Israël, y compris le président Michael Levitt, accompagneront la gouverneure générale au sein de la délégation canadienne.
  • Le président Rivlin a effectué une visite officielle au Canada du 31 mars au 2 avril 2019.
  • Près de 35 000 Canadiens vivent en Israël. Pour sa part, la communauté juive du Canada compte plus de 390 000 personnes et constitue la quatrième communauté juive en importance dans le monde.
  • Après la Seconde Guerre mondiale, environ 40 000 survivants de l’Holocauste se sont réinstallés au Canada.
  • Le Canada et Israël sont des membres actifs de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste, une organisation internationale qui vise à renforcer, à faire progresser et à promouvoir l’éducation et la recherche sur l’Holocauste, ainsi qu’à en perpétuer le souvenir.

 

 

Relations Canada – Israël

Canada - Israel Relations

Le Canada a reconnu l’État d’Israël au moment de sa fondation en 1948, et les deux pays ont établi des relations diplomatiques officielles le 11 mai 1949. Le Canada et Israël ont développé des relations bilatérales exceptionnelles fondées sur la coopération mutuelle dans divers secteurs stratégiques.

Aperçu

En Israël, le Canada est représenté par son ambassade à Tel-Aviv tandis qu’au Canada, Israël est représenté par son ambassade à Ottawa ainsi que par ses consulats à Montréal, au Québec, et à Toronto, en Ontario.

Le Canada et Israël jouissent de relations bilatérales solides et multidimensionnelles, caractérisées par d’étroits liens politiques, économiques, sociaux et culturels. Le soutien accordé à Israël, en particulier en ce qui a trait à son droit de vivre en paix et en sécurité avec ses voisins, est au cœur de la politique canadienne à l’égard du Moyen-Orient depuis 1948.

L’une des forces sous-jacentes aux relations bilatérales israélo-canadiennes réside dans l’étendue des liens interpersonnels. Environ 35 000 citoyens canadiens vivent en Israël et près de 90 000 Canadiens, dont des membres de la famille vivent dans le pays, visitent Israël chaque année.

La communauté juive du Canada, qui compte environ 350 000 membres, constitue un pont important entre le Canada et Israël. Ces liens informels donnent lieu à une coopération considérable entre nos deux pays dans le secteur des affaires, de la philanthropie, de la culture et du tourisme.

Cette relation bilatérale est renforcée par le Protocole d’entente de partenariat stratégique Canada-Israël, une entente mutuellement avantageuse qui facilite le renforcement de la coopération dans divers domaines, tels que l’énergie, la sécurité, l’aide internationale et le développement, l’innovation et la promotion des droits de la personne à l’échelle mondiale. Ce document de partenariat sert de cadre à d’autres accords bilatéraux sur des thèmes particuliers.

Le Canada est déterminé à appuyer la paix et la sécurité en Israël et dans la région. Les Forces armées canadiennes participent à trois missions multinationales à cette fin : elles soutiennent l’aide en matière de sécurité à l’Autorité palestinienne par l’intermédiaire du coordonnateur à la sécurité des États-Unis pour Israël et l’Autorité palestinienne; elles mettent en œuvre les dispositions sur la sécurité du traité de paix entre l’Égypte et Israël par l’intermédiaire de la mission de la Force multinationale et observateurs, dans la péninsule du Sinaï; elles contribuent à l’Organisme des Nations Unies chargé de la surveillance de la trêve qui surveille la conformité à la fois de la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement sur le plateau du Golan et de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban.

Commerce et investissement

Divers accords bilatéraux viennent appuyer les relations commerciales du Canada avec Israël. Les voici :

  • L’Accord de libre-échange entre le Canada et Israël (ALECI) (1997). Un accord élargi et modernisé a été signé, mais n’a pas encore été ratifié.
  • L’Accord sur la coopération bilatérale en recherche et développement industriels entre le gouvernement du Canada et le gouvernement de l’État d’Israël (2012).
  • La Convention en vue d’éviter les doubles impositions (2016).
  • L’Accord sur le transport aérien (2016). Une modification est maintenant en vigueur, mais n’a pas encore été ratifiée.

Israël est un partenaire économique important pour le Canada dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, et offre une gamme complète de débouchés commerciaux et de possibilités d’investissement.

La collaboration en sciences, technologie et innovation (STI) constitue un élément essentiel de la relation commerciale entre les deux pays. Les liens bilatéraux en matière de STI sont solides et reposent sur une collaboration étroite qui remonte à plus de 20 ans. Le gouvernement du Canada a établi un partenariat avec Israël pour appuyer des projets conjoints de recherche, de développement et de commercialisation. Le gouvernement de l’Ontario et le gouvernement du Québec ont également mis sur pied des programmes pour appuyer les entreprises et les chercheurs qui ont établi ou visent à établir des partenariats avec Israël.

Affaires mondiales Canada est responsable de l’Accord sur la coopération bilatérale en recherche et développement industriels Canada-Israël. Cet accord engage les deux parties à verser jusqu’à 1 million de dollars par année consacrés à la recherche et développement industriels avec Israël. Ce financement est géré par la Fondation Canada-Israël pour la recherche et le développement industriels.

Les principales exportations de marchandises du Canada à destination d’Israël en 2018 (d’une valeur de plus de 500 millions de dollars) comprenaient les aéronefs et les pièces, les pierres précieuses (diamants bruts), la machinerie, l’équipement électrique et électronique, ainsi que les instruments scientifiques et de précision. Les principales importations de marchandises du Canada en provenance d’Israël en 2018 (d’une valeur de 1,39 milliard de dollars) comprenaient la machinerie, l’équipement électrique et électronique, les instruments scientifiques et de précision, les pierres et les métaux précieux (particulièrement les diamants), ainsi que les produits pharmaceutiques.

2 COMMENTS

  1. Pourtant le Canada de Justin Trudeau (aussi pourri que son père) vient de voter une résolution à l’ONU contre Israël. Alors cessons d’envoyer des louanges à ce Canada.
    ROSA

  2. J’ai eu grand plaisir à voyager en Ysraël, dans les wagons Bombardiers, fabriqués au Canada. Tant qu’à faire, la langue française, l’ecouter en canadien…
    Le conseil d’état de France vient de confirmer l’étiquetage infâme sur les produit du Golan, de Judée Samarie, et de Yeroushalaïm !
    Que le langues pourrissent entre leurs dents…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.