Jérusalem: quels pays pourraient emboîter le pas aux États-Unis et au Guatemala

1
502
U.S. Vice President Mike Pence stands by as U.S. President Donald Trump signs a proclamation that states the United States recognizes Jerusalem as the capital of Israel and will move its embassy there, during an address from the White House in Washington, U.S., December 6, 2017. REUTERS/Kevin Lamarque

Les Etats-Unis sont-ils vraiment “marginalisés”, comme l’a affirmé Emmanuel Macron après la décision américaine de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël et d’y transférer leur ambassade?

Alors que le Guatemela a annoncé lundi 25 décembre son intention d’imiter Washington avec le déménagement de son ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, d’autres pays pourraient également leur emboîter le pas, assure le gouvernement israélien.

Mais quels seraient ces États? Avec le Guatemala et les Etats-Unis, on peut déjà citer les sept autres pays qui ont voté contre la résolution adoptée à l’ONU le 21 décembre, et qui condamne la décision de Donald Trump: le Honduras, le Togo, les îles Marshall, la Micronésie, la République de Nauru et l’archipel de Palaos. Trente-cinq autres se sont abstenus.

 

“Nous sommes en contact avec au moins dix pays dont certains en Europe”, en vue du transfert de leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, a affirmé la vice-ministre des Affaires étrangères Tzipi Hotovely à la radio publique, sans pour autant donner les noms des pays concernés. “La déclaration de Trump va enclencher un courant dont nous n’avons pour le moment vu que les prémisses”, s’est-elle bornée à affirmer.

Selon la radio israélienne, le Honduras, les Philippines, la Roumanie, le Togo, et le Soudan du Sud seraient susceptibles de prendre une telle initiative. Même s’il n’est pour le moment question que de simples contacts et non de négociations concrètes pour le transfert des ambassades dans un avenir proche. Lire la suite dans Le HuffPost avec AFP

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.