Jean-Jacques Goldman chante “Ils sauvent des vies” (vidéo)

1
494

Coronavirus: Jean-Jacques Goldman adresse en chanson son soutien au personnel soignant

Sur l’air d’Il changeait la vie, le chanteur de 68 ans a tenu à remercier ces Françaises et Français qui luttent, tous les jours et au mépris des risques, contre les ravages du Covid-19. Loin des beaux discours et des grandes théories.

Par 
«Ils sauvent des vies»: la reprise de Jean-Jacques Goldman pour les soignants

Après les chanteurs Matthieu Chedid et Jean-Louis Aubert, c’est au tour de Jean-Jacques Goldman de prendre la parole sur les réseaux sociaux en période de confinement. L’interprète de Quand la musique est bonne est sorti de sa réserve pour envoyer un message en hommage aux soignants qui continuent de travailler chaque jour.

Le musicien a pour cela repris l’air de son titre culte Il changeait la vie, sorti en 1987. Mais en a adapté les paroles. «C’est des pères et des mères, docteurs, brancardiers, aides-soignants, infirmières, agents de sécurité, qui ont mille raisons de rester confiner, mais leurs propres raisons de ne pas laisser tomber. Ils nous donnent du temps, du talent et du cœur, oubliant la fatigue, la peur, les heures. Et loin des beaux discours et des grandes théories, à leurs taches chaque jour, sans même attendre un merci, ils sauvent des vies», chante-t-il face caméra.

Jean-Jacques Goldman tient à n’oublier personne et adresse plusieurs «mercis» à toux ceux qui vont aussi travailler pour continuer à faire vivre le pays, «les boulangers, les politiques, les équipages, les cheminots, les militaires, les ambulanciers, les taxis», énumère le chanteur. Sur sa vidéo s’affiche, après avoir fait défiler les images des héros de cette lutte contre l’épidémie, on peut lire ce message : «Ils vont au travail pour nous, restons chez nous pour eux».

La vidéo, postée ce lundi après-midi, notamment sur le compte Instagram de Nolwenn Leroy ( elle aurait été envoyée à plusieurs membres de la troupe des Enfoirés) est rapidement devenue virale.

Le titre, Il changeait la vie, figurait sur l’album Entre gris clair et gris foncé paru en 1987. Il rendait hommage à ces gens qui, sans rien attendre en retour, se mettent au service des autres…

1 COMMENT

  1. Un grand bonhomme, qui ne parle pas pour ne rien dire. Un humain de grande qualité. Merci à toi Jean Jacques pour tes encouragements.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.