Daniel Cohn-Bendit à Francfort le 31 mas 2020. (ARNE DEDERT / DPA)

“Je suis juif mais je ne sais pas ce que ça veut dire” : Daniel Cohn-Bendit s’interroge sur son “identité juive” dans un documentaire

L’ancien député européen et figure emblématique de mai 68 se lance dans une quête de sens très personnelle qui  a été diffusée dimanche soir sur France 5.

franceinfo Mis à jour le publié le 

 

“Quand ai-je commencé à m’occuper sérieusement” de cette question? “Ce n’est que tard, même très tard, à 60 ans, que j’ai accepté de relever ce défi-là”, explique dans la présentation de ce documentaire diffusé dimanche à 23h00 sur France 5 celui qui se faisait traiter, en mai 1968, de “juif allemand”.

“Chercher des réponses”

“Avant cela, mon identité juive était une “évidence non réfléchie” ; un peu dans l’idée de ce que disait Sartre : C’est l’antisémitisme qui façonne les Juifs”, ajoute-t-il. D’où ce périple entrepris pour aller “là-bas, chercher des réponses à (ses) questions”“Mon identité juive est-elle superficielle ? Israël me représente-t-il ? “, se demande “Dany”, dans ce documentaire où il est à la fois narrateur (voix off) et intervieweur de divers membres de la société israélienne et palestinienne.

On voit l’ancien eurodéputé écologiste (qui précise ne jamais aller à la synagogue) retourner dans un kibboutz, dialoguer avec des résidents israéliens des implantations, rencontrer de jeunes orthodoxes d’une Yeshiva.

On le suit aussi s’entretenant avec une femme rabbin du mouvement libéral. Ou encore dans une école pour enfants de réfugiés non-juifs, où l’on se rend compte de leur difficile intégration.

“Tu t’es coupé du judaïsme”

Le conflit israélo-palestinien et la question des territoires disputés ne sont jamais loin : à travers un dialogue avec une chanteuse militante du mouvement de la paix, ou encore les émouvants témoignages de deux femmes d’une même association, l’une israélienne et l’autre palestinienne, toutes deux ayant perdu leur fils.

On retiendra aussi parmi les rencontres, celle avec cette rédactrice en chef d’un magazine de mode pour femmes religieuses, lors de laquelle il s’entend reprocher de s’être lui-même “excommunié”, en ne se mariant pas avec une juive. “Tu t’es coupé du judaïsme”, lui lance-t-elle.

“J’entends ma mère me dire (…) : les questions valent mieux que les réponses dans le judaïsme”, esquisse-t-il en conclusion. Avant de reprendre une définition de l’écrivain David Grossman: “un Juif, c’est quelqu’un qui (…) a toujours une disposition à se déraciner et à partir. Mais (…) pour où ? “.

“La case du siècle – Nous sommes tous Juifs allemands”, réalisation de Niko Apel, dimanche 7 juin à 23h sur France 5   

23 Commentaires

  1. Cohn Bendit est un Juif qui ne sait pas qui il est , il s’est très bien défini !! Un juif qui ne connait pas DIEU , qui n’ honore pas l’ ALLIANCE n’est pas juif ! et Cohn Bendit n’est rien , au moins il est honnête de ce côté là !!!

  2. quand on ne connait pas on respecte déjà les autres, on ne dit pas des énormités qui ont et on eu des répercutions indélébiles…..mais surtout on ferme sa grande gueule qui pue…..
    c’est le moins que l’on peu faire….tu ne seras je l’espère jamais pardonné……

  3. Dany le rouge est ce qu’il est, si vous le respectez vous ne le changerez pas, pas plus que vous ne le changerez en le détestant..
    Nous savons tous, tout sur tout, sauf ce que nous ignorons et que nous avons à découvrir tant que nous sommes en vie, même au dernier jour, nous apprendrons l’ultime et dernière chose nous ayant questionné toute notre vie..
    Se définir.. soi même, pas facile, pas plus dans le regard de l’autre..
    Être Juif.. il y a sans doute une quinzaine de millions de façons d’exprimer, de ressentir nos identités..Toutes différentes, probablement..
    Je suis né dans ce pays français, comme mes parents, j’y suis né hors la loi, puisque la loi à ce moment, définissait ma famille hors la loi, allant jusqu’à assassiner les parents de mes parents, et pas seulement..
    J’ai ensuite découvert mon autre identité, de youpin comme ils disaient, j’en ai encore les larmes aux yeux, je ne m’en fut pas à l’église, mais pas plus dans une synagogue, à 6 ans ma prof de musique m’a ému, bouleversé en me faisant écouter la Moldau de Smetana , puis Hatikva, j’ai commencé à comprendre..
    A 16 ans et demi, j’ai voulu ..partir, nous étions en juin 1967, vous savez pourquoi, moi pas, c’était irrépressible, oye, oye..
    Aujourd’hui, je suis de plus en plus Juif, tout en étant de plus en plus athée..
    La langue Hébraïque, le Yiddish, le Ladino dont j’écorche quelques mots me remuent toujours autant les tripes..
    Ma fille fifty/fifty a “fait” Taglit puis m’a emmené à Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Ashdod dans ce pays “qui n’était pas le mien” mais où nous étions entre nous.. Je suis tombé en amour devant Névé tsedek, je ne sais pourquoi..
    J’appartiens à Israël, je ne suis plus apatride, c’est ma façon, c’est ma vie, mon émotion..!
    Mais ce n’est que ma vision, mon ressenti, et j’assume que cela plaise ou non..

    • Il n’empêche que beaucoup de Juifs de Gola, chacun à sa façon, ont l’angoisse de se retrouver vivre en Israël car ils ne savent se mesurer avec leur Judaïsme que parmi les Goys, tandis que lorsqu’ils se retrouvent sans Goys autour pour les enquiquiner, ils ne savent plus quoi faire, plus de défis, ni de provocateurs …
      Et pourquoi ce malaise ?
      Car ils ne savent pas ce qu’est être Juif de l’intérieur, ils ne savent que de l’extérieur, c.a.d à travers l’hostilité des Goys.

      Donc eux aussi quelque part ils ne savent pas!

      • Je me suis imaginé vivre à Tel-Aviv, juste imaginé, avec beaucoup moins de peur qu’à Paris, Londres, ou Barcelone, ou New York.. Je me suis d’ailleurs senti, à Tel-Aviv, dans une sérénité jamais vécue y compris dans “mon” petit village du sud, je ne suis peut-être, ici, que le Juif des autres, mais dans mes cauchemars, il y a toujours “la nuit de cristal”.. Mais bien sûr, je ne sais rien.. Je ne sais même plus si je suis français, tant je prends conscience de toutes ces hostilités…

  4. Cohen Bendit c’est l’illustration même d’une chanson de Brel “les bourgeois”. Il a vilipendé l’ordre établi, mais devenu plus tard carriériste, s’affublant des étiquettes gauchistes à la mode, “écolo, européen “.
    Bref un sale mec se moquant de ses pignoufs d’électeurs comme de sa 1ère paire de chaussettes.

  5. Je suis juif, dit-il, mais je ne sais pas ce que cela veut dire. Alors pourquoi vient-il nous le dire? Et pourquoi va-t-il en Israël pour s’introspecter? Ne pouvait-il pas le faire ici? Franchement je m’en tape de “son” judaïsme ou non-judaïsme, qu’il se sente juif ou pas! Ca ne concerne que lui et je ne comprends pas qu’Arte en fasse un sujet universel. En réalité, retraité, il avait envie de faire un séjour en Israël, sans rien payer, alors qu’il est plein de fric, sa retraite plus ses apparitions quotidiennes à la télé et à la radio, il avait donc envie d’aller en Israël. Grâce à sa notoriété, il va faire un reportage en Israël, puisque, grâce à vous j’apprends qu’il est interviewé et interviewer! Il a le chic pour ça, pour se faire prendre en charge. Pendant une coupe du monde, il se fait prendre en charge pour aller dans le pays organisateur assister à tous les matchs sans rien payer. Il écrira une petite chronique dans l’Equipe. Là, un voyage payé par Arte. Il y a deux types de retraités. Ceux qui, comme la plupart d’entre nous, n’ont plus que les mots fléchés pour passer le temps et les squatteurs des plateaux de télé, devenus des ephad pour les soixante-huitards qui ne veulent pas quitter la scène et qui, après avoir formater leur époque, veulent formater le monde de demain qui n’est plus leur monde. Y’en a marre des retraités! J’aimerais aller en Ouzbékistan, Arte me permettra-t-elle de réaliser mon rêve?

  6. Ce que je retiens de tout cela et après avoir vu l’émission et je ne doute pas que tous les commentateurs l’aient également vu donc ce que je retiens c’est que le Daniel quoiqu’en disent certains possède au fond de lui sa judaité
    Il est juif à sa façon et comme il le ressent
    Loin de toute injonction à être selon des critères défini par les uns pour les autres
    La richesse du peuple juif a toujours été d’être divers et universel
    Il y a eu des rabbin et des révolutionnaires
    Il y a eu des prophètes et des Freud
    Il y a eu des hassidiques et des Einstein
    Il y a eu des croyants et des athées
    Et n’en déplaisent aux religieux ce sont des socialistes qui ont fondé l’état d’Israël pour que ces mêmes religieux puissent prier sur la terre de leurs ancêtres sous la protection d’une armée moderne et au plus haut niveau technologique
    Dany s’interroge sur lui et par la même il est juif parce que il se reconnait comme tel …

  7. Vos explications ne vont lui faire ni chaud ni froid à cet étron d’islamo-gaucho-pédo-boboiste de Konne-Ben-Dhîte.
    Son ADN a été contaminé par le gêne AJ (“Anti-Juif”).
    Il dort.
    Il sera réveillé le jour où ses copains islamo-gauchistes le traiteront de “sale juif”.

    • Vous dîtes n’importe quoi , j’ai suffisamment connu Dany en 1968 pour voir dire que c’est un homme intégré , profondément attaché a la paix , il n’a jamais caché ses origines juives mais ne s’en sert pas comme d’un étendard
      Quand aux rumeurs sur sa pédophilie ,c’est pire calomnie

  8. Daniel , ne désespère pas de ton passé et reviens à tes racines si tu le veux vraiment, il n’est jamais trop tard , fais ton chemin dans cette direction en Israël , à Jérusalem de préférence car en fait tu n’es pas responsable de n’ avoir jamais su ce qu’est être Juif . Investis donc ton énergie , jusqu’à présent déplacée chez les autres , dans la voie de ton Peuple et D.ieu t’aidera .

  9. Dany, je vais t’expliquer. Ecoute bien !

    Le peuple juif est le SEUL peuple sur la terre qui connaît précisément son père et sa mère. Nous le disons tous les jours dans nos prières, et nos enfants le savent depuis qu’il ont l’âge de comprendre. Nous sommes les enfants de Abraham, Isaac et Jacob. Et nos mères sont Sarah, Rivka, Lea et Rachel. Ils nous ont transmis des valeur et un patrimoine extraordinaire, et nous le transmettons à notre tour à nos enfants, et cela depuis 3500 ans.

    Pas mal, non ? C’est ce qui explique que nous sommes là pour l’éternité, et que les autres peuples qui se veulent “progressistes”, universalistes …. disparaissent les uns après les autres après avoir atteint leur apogée. Nous, nous ne cherchons pas être autre chose que nous m^mes, fidèles à nos traditions, à l’enseignement de la Thora, attachés viscéralement à la Terre d’Israel et à Jérusalem.

    Voilà Dany ce qu’est être juif. Et si cela ne te suffit pas, va passer un Chabbat chez un juif et tu verras ce qu’est le sens de la famille, le bonheur d’être un jour par semaine en unité avec Hachem. Nous sommes plus écologistes que tous les écologistes de la terre réunis : grâce au Chabbat, une fois par semaine il n’y a pas d’émission de carbone, ni consommation d’énergies fossiles. Il suffirait que tout le monde fasse Chabbat pour réduire de plus de 14% la pollution. Merveilleux Chabbat qui permet aux gens de ne pas être qu’un consommateur, mais d’être aussi un être spirituel.

    Et si cela ne te suffit pas, va faire un tour en Israel, le vrai, pas la Palestine. Tu y verras le génie juif (dont tu manques hélas cruellement) qui invente, innove, transforme le désert en champs cultivés, maîtrise la nature et les sciences.

    Il y a un mot que je conseille d’apprendre : TECHOUVA. Il est encore temps.

  10. Le peuple juif est le seul peuple au monde qui connait précisément son origine. Nous le disons tous les jours dans nos prières et nos enfants depuis leur plus jeune âge le savent : nos pères sont Abraham, Isaac et Jacob. Et nos mères Sarah, Rivka, Lea et Rahel.
    Ils nous ont transmis un patrimoine et des valeurs, et cela fait 3500 ans que nous transmettons à notre tour cela à nos enfants. C’est ce qui fait que nous sommes toujours là jusqu’à l’éternité, et que les autres peuples aussi grands soient-ils finissent par disparaitre.

  11. Dany le rouge ,vénéré par les bobos enrichis par le socialisme ,et adulé par les journalistes ( tous ) dont le fond de commerce est la diffusion en continue de la haine de l’ état JUIF .
    Ce TYPE ,n est que le produit de marketing bien ficelé par les socialos communistes ,au même titre que Arafat ,Castro ,Che Guevara ,mao !
    Et Macron .
    Non ! Il n est pas Juif !

  12. Un Maître z’l à moi m’avait dit qu’on a le droit d’être ignorant…
    Jusqu’à ce qu’on s’en aperçoive, et celle et celui qui s’y trouvent à l’aise, dans cette terrible crasse temporelle, c’est là leur choix, délibéré.
    Des Edmond Fleg, Benny Levy et nombreux autres ont eu ce courage de revenir à cette embranchement raté, et escalader de leurs mains propres ce mont de souffrances, spoliations, brulaisons et conversions forcées, jusqu’à atteindre le Mont Sinaï lui-même, et renouer à nouveau l’Alliance…
    Mais rester dans son trou, au milieu des nations ?
    Alors que les aïeux remontent au premier Grand Prêtre de l’histoire du Monothéisme Hébraïque !??
    Ah ça !

  13. Moi je suis juif et je sais ce que cela veut dire
    J’appartiens par mes parents d’in grand peuple élu par Elohim pour donner l’exemple de la justice et l’amour aux autres peuples barbares
    Je sais que je suis juif par mon alliance avec Elohim par ma circoncision qui perpétue l’alliance d’Abaham juif d’UR avec Hachem et le premier monothéisme en détruisant les idoles et transmis à Itzhak et Jacob qui a pris le nom d’israel et donné par ses 12 fils et sa fille les 12 tribus d’Israël qui ont été la base de ce peuple élu
    Je sais que je suis juif par les prières adressées au l’Eternel tous les jours et en particulier le Shabbat et par ma Bar Misvah à 13 ans faisant de moi un homme juif responsable qui respectera les différents fêtes établies lors de l’exode
    Je suis juif parce que mon peuple a reçu par Elohim par Moise la notion de liberté en nous libérant de l’esclavage en Égypte par l’intervention de l’ange envoyé par Elohim et par ses 10 commandements le cadre de la civilisation que les autres peuples se sont appropriés et j’en suis fier de cet héritage
    Je sais que je suis juif parce que les persécutions durant 18 siècles par les sectes chrétiennes issues du judaïsme et 13 siècles par l’idéologie de l’islam m’ont conforté que le judaïsme est la seule religion qui applique et sans hiérarchie les valeurs essentielles et qui donnent à l’Homme sa force de croire en lui
    Je sais que je suis juif car si on attaque un juif je ressens cette attaque et quand on attaque Israël je serai prêt à donner ma vie pour sa défenseur et je suis viscéralement attaché au pays de mes ancêtre et à son peuple de 3500 ans et a survécu et retrouvé sa terre après 18 siècles d’esclavage par les européens et les arabes
    Moi à la différence de Cohn Bendit je n’ai jamais oublié de défendre mes frères et sœurs juifs et Israël attaqués par les goyim , lui et tant d’autres qui onrpt été des traîtres à notre peuple et à notre wTere encore occupée par les colons arabes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.