Trois députés de la coalition ont menacé de ne pas voter avec le gouvernement pour exprimer leur opposition à l’évacuation d’israéliens à Hébron.

En réponse à des députés de l’aile droite de sa majorité qui menaçaient de voter contre le gouvernement, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a affirmé dimanche qu’il soutenait “à tout moment” les implantations en Cisjordanie. “Le gouvernement soutient les implantations à tout moment, surtout ces derniers jours au cours desquels nous avons été sous le coup d’attaques terroristes auxquelles nous faisons face avec détermination et courage”, a affirmé Benjamin Netanyahu lors du conseil des ministres hebdomadaire, selon un communiqué de son bureau.

Ces déclarations interviennent à la suite de l’évacuation vendredi par l’armée de deux bâtiments à Hébron dans le sud de la Cisjordanie, de dizaines d’Israéliens qui affirment détenir des titres de propriété, mais qui ne les ont pas soumis à la validation officielle requise. Trois députés de la coalition (dont deux du Likoud, le parti de Benjamin Netanyahu et un du Foyer Juif) ont menacé de ne pas voter avec le gouvernement pour exprimer leur opposition à cette évacuation.

La poudrière d’Hébron

Une telle défection menacerait la coalition de Benjamin Netanyahu qui ne dispose que d’une seule voix de majorité au Parlement. Le Premier ministre s’est engagé à ce que la procédure de contrôle de la validité juridique des titres de propriété débute dès dimanche et “s’achève le plus vite possible”. “Si ce n’est pas le cas d’ici une semaine, je ferai en sorte que le dossier soit transmis au cabinet”, a prévenu le Premier ministre.

Des dizaines d’Israéliens s’étaient installés jeudi dans deux bâtiments qu’ils affirment avoir achetés dans le centre historique de Hébron. Leur arrivée a provoqué des heurts avec les Palestiniens et les maisons occupées ont été fermées. L’installation de juifs au milieu de la population palestinienne est extrêmement controversée, a fortiori à Hébron, poudrière du sud de la Cisjordanie où environ 500 israéliens vivent retranchés sous haute protection des forces israéliennes parmi 200 000 Palestiniens.

156 terroristes tués

Hébron, la plus grande ville au Sud de Jérusalem, est sacrée pour les juifs qui y révèrent Abraham et les patriarches, enterrés dans un monument appelé tombeau des Patriarches. Les deux immeubles concernés sont situés près du site sacré. Le ministère israélien de la Défense avait affirmé que les israéliens n’avaient pas les autorisations requises pour s’y installer.

Hébron a concentré une grande part des violences qui secouent la Cisjordanie, Jérusalem et Israël depuis le 1er octobre. Selon un décompte de l’AFP, 156 terroristes Palestiniens et 24 Israéliens y ont péri. La majorité des Palestiniens tués sont des auteurs d’attaques contre des civils ou des membres des forces israéliennes, commises principalement à l’arme blanche. Un Américain et un Érythréen sont également morts dans ces violences.

AFP – Corrigé par JForum

1 COMMENTAIRE

  1. C’est très bien d’être pour les implantations qui sont de récupérer nos terres car les palestiniens nous les ont volés. Donc que les nations soient contre, on en a rien à faire et il faut obligatoire se battre pour les récupérer La Judée Samarie entière et le plateau du Golan et pourquoi Gaza. Il faut se battre contre un état palestinien qui serait dangereux pour Israël. Israël doit vivre sans ces chiens de palos

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.