Le sinistre message derrière «  Israël ne fait que favoriser sa contre-propagande et ses relations publiques  » – analyse

Israël, en tant que chef de file mondial des missions de recherche, de sauvetage et d’intervention en cas de catastrophe, a beaucoup à offrir au Liban en cette période de grande nécessité.

Le casque d'un soldat israélien et membre d'une délégation d'aide est vu alors qu'il attend un vol pour le Népal à l'aéroport international Ben Gourion près de Tel Aviv, Israël, le 26 avril 2015 (Crédit photo: REUTERS)
On aperçoit le casque d’un soldat israélien et membre d’une délégation d’aide, alors qu’il attend un vol pour le Népal à l’aéroport international Ben Gourion près de Tel Aviv, Israël, le 26 avril 2015. (crédit photo: REUTERS)

Dans les heures qui ont suivi l’énorme explosion du port de Beyrouth, le ministre de la Défense Benny Gantz et le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi ont annoncé qu’ils avaient approché des organisations internationales pour offrir de l’aide au Liban.

Une heure plus tard, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé qu’il avait demandé au conseiller à la sécurité nationale Meir Ben-Shabbat de proposer à l’Envoyé spécial de l’ONU pour le processus de paix au Moyen-Orient Nickolay Mladenov l’aide qu’Israël pourrait apporter au Liban.

Gantz et Netanyahu ont réitéré leur offre jeudi, Netanyahu le faisant à nouveau depuis la Knesset.

Peu de temps après, il y a eu des critiques en Israël et à l’étranger qui ont prétendu que ce n’était que pour le spectacle, juste un mouvement de pure diplomatie et de relations publiques.

Interrogé jeudi matin sur la radio KAN pour savoir si l’offre d’aide était une initiative de relations publiques, Ashkenazi a déclaré : «Dans cette réalité, en plus de protéger notre sécurité, nous devons offrir une aide humanitaire. Vous ne pouvez pas être indifférent à ces photos. « 

Les Israéliens qui ont fait ces remarques ou les journalistes qui ont posé cette question étaient probablement pour la plupart des cyniques et des désillusionnés par les politiciens de notre pays. Ils ont des doutes raisonnables qu’un gouvernement comprenant le Hezbollah accepterait l’offre.

Mais ces voix renforcent le chœur anti-israélien qui prétend que tout ce qu’Israël fait de bien est réalisé pour camoufler et blanchir d’autres maux.

Premièrement, les faits. Israël n’a pas seulement fait des annonces explosives; il a vraiment fait une offre. Ben-Shabbat et d’autres ont fait des propositions sérieuses aux représentants de l’ONU dans la région, qui ont transmis le message d’Israël aux responsables libanais. Il n’y a pas eu de réponse et au moment où ces mots sont écrits, on ne sait toujours pas si le Liban acceptera réellement l’aide.

Israël a offert du matériel et de soigner les victimes dans les hôpitaux israéliens. Parce qu’Israël et le Liban sont des États ennemis, et que le Liban n’enverrait probablement aucun de ses citoyens à la frontière, Israël a proposé d’aider les ressortissants étrangers. La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) a déclaré jeudi matin que la plupart de ses soldats blessés, qui sont bangladais, étaient dans un état stable et n’auraient pas besoin d’être transférés en Israël.

Israël, en tant que chef de file mondial des missions de recherche, de sauvetage et d’intervention en cas de catastrophe, a beaucoup à offrir au Liban en cette période de grande nécessité. Israël a envoyé des missions d’aide humanitaire dans le monde entier depuis le tremblement de terre de 1953 dans les îles Ioniennes en Grèce. En 2016-2018, il a traité les victimes de la guerre civile syrienne dans le cadre de l’opération Bon voisin.

De plus, il existe des ONG israéliennes, telles que IsrAID et Israel Flying Aid, qui se rendent dans les zones de guerre et de catastrophe pour aider les personnes ayant besoin de soins médicaux, de nourriture, de vêtements et d’autres fournitures, ou Save a Child’s Heart, qui amène des enfants de partout dans le monde, en Israël pour traitement et chirurgie cardiaque.

Mexique

ABC News aux États-Unis a déjà consacré un reportage entier aux hôpitaux de campagne que les médecins de Tsahal ont mis en place après le tremblement de terre d’Haïti de 2010, Diane Sawyer qualifiant l’effort de «légendaire» et l’expert médical du programme, le Dr Richard Besser, soulignant qu’Israël avait obtenu ses tentes opérationnelles du jour au lendemain, quelques jours avant l’arrivée de l’équipe américaine sur l’île.

Hier et aujourd’hui, il y a des gens qui perpétuent l’idée que toute action positive d’Israël doit être guidée par une arrière-pensée machiavélique.

 

C’est la même idée que le « pinkwashing », comme pour dire qu’Israël, étant généralement favorable aux droits des LGBTQ, manigance tout un complot pour couvrir le conflit avec les Palestiniens, ou un terme plus récemment inventé, «Mizrahi-washing», comme spéculer qu’Israël aurait accueilli 850 000 réfugiés d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient dans ses premières années, juste pour marquer quelques points de relations publiques au 21e siècle.

L’une des absurdités de cette affirmation est que même le partisan d’Israël le plus enthousiaste ne dit pas que son bilan en matière de droits des homosexuels ou d’intégration des minorités – qui peuvent tous deux être améliorés – signifie que les politiques du gouvernement devraient être à l’abri des critiques.

De plus, ceux qui font ces affirmations ont tendance à effacer les personnes impliquées. Qu’il s’agisse d’activistes LGBTQ qui se battent pour l’égalité des droits ou de Mizrahim élevant la voix sur la façon dont ils font partie intégrante d’Israël et de son histoire, il est déshumanisant de dire que leurs vies ne sont que des outils de propagande.

Et dans le cas de l’aide humanitaire, le manque de respect va dans les deux sens. Il y a des médecins israéliens qui voyagent à travers le monde et travaillent jour et nuit pour sauver des vies. Et il y a vraiment des gens qui sont victimes de catastrophes, y compris ceux de Beyrouth, qui ont besoin d’aide et de soins, quelle que soit la nationalité de la personne qui les fournit.

Si le matériel de recherche et de sauvetage israélien arrache quelqu’un de sous les décombres à Beyrouth, il est peu probable que cette personne demande à être renvoyée dessous parce qu’Israël a contribué à le sauver.

Et ceci est encore un autre exemple du double standard et du relativisme moral dans tant de messages anti-israéliens. Vous auriez du mal à trouver beaucoup d’autres pays qui font face à ce genre de campagne de délégitimation pour un geste humanitaire caritatif. De plus, ne serait-il pas plus logique de critiquer les pays qui n’envoient pas d’aide humanitaire que de juger l’aide comme pas assez sincère?

Oui, Israël met en évidence les bons et minimise les mauvais. Il y a un mot pour ça. Cela s’appelle la diplomatie. Aucun pays au monde ne propose intentionnellement son pire visage. Ce n’est pas un sinistre complot sioniste.

Ce qui est sinistre, ce sont ces affirmations qui sont utilisées pour cibler et stigmatiser le seul Israël.

jpost.com

6 Commentaires

  1. Les Juifs dans toute leur Histoire son toujours venus en aide de ceux qui souffrent ou qui meurent .

    Israël représente bien le Peuple Juif et sa générosité .

  2. à ecouter les bons mots des divers discours du president français,à propos du liban on pourrait croire qu’il s’agit d’un nième departement Français.Quant au dispatching supervisé par la france des fonds versés par les organisations et les états?je doute for que cela se realise il veut absolument passer par l’onu organisation où la france a encore un peu d’influence et où son president a eté elu par le biais de cette influence Je crois qu’il y aura parallèlement une conference des corrompus des corruptibles et des vrais voleurs pour bloquer ses velléités tout en donnant l’impression d’un soutien massif Art dans lequel les libanais excellent.Evincés de tous les marchés juteux de reconstruction de la region,les Français sont bien decidés à s’emparer de celui de beirout et de son port (liban, pays largement insolvable) que recolter? un peu de grandeur?les appels d’offres seront comme il se doit truqués pour empecher la chine d’etre le mieux disant joseph

  3. Avec tous les morts et blessés en Israël causés par le Liban et sa population, il serait temps d’arrêter de délirer sur une aide israélienne à ce pays qui d’ailleurs n’en veut pas et se considère toujours en guerre contre nous. Il faut qu’Israël se concentre sur sa population son bien être sa santé
    et sa sécurité au lieu de jouer les bon samaritains .Si c’est pour faire un coup de communication c’est raté car sur les médias occidentaux personne n’en parle !!!

  4. Le Hezbollah a peur que les israéliens trouvent des traces d’explosifs , peut-être un labo clandestin pour armer les missiles stockés au port !!! ce n’est pas pour rien qu’il ne veut que des pays amis pour aider !!!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.