Benyamin Netanyahou avait informé la coalition de sa vive opposition

La Commission interministérielle des lois a approuvé dimanche à l’unanimité un projet de loi controversé visant à régulariser le statut de l’implantation d’Amona en Cisjordanie (NDLR territoires disputés), afin d’empêcher son évacuation pourtant déjà ordonnée par la Cour Suprême.

La ministre de la Justice Ayelet Shaked a présenté ce projet dimanche contre l’avis du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou.

Gali Tibbon (AFP/File)

Gali Tibbon (AFP/File) Justice Minister Ayelet Shaked 

Netanyahou avait exprimé son opposition à cette loi plus tôt dimanche dans un discours officiel supposé « clarifier la situation » et tenté jusqu’au dernier moment de reporter le vote.

Il a expliqué que ce vote allait « porter atteinte » à la demande présentée à la Cour suprême de retarder de plusieurs mois l’évacuation d’Amona tout en soulignant que ce texte avait toute chance d’être retoqué par la haute instance judiciaire du pays.

« Je voudrais souligner que personne ne se soucie plus que nous des implantations », avait-il précisé.

Le procureur général, Avichai Mandelblit s’était également opposé au projet et avait exhorté les ministres à voter contre, affirmant que le report de l’évacuation serait alors « indéfendable devant la Cour suprême, et contre la loi internationale ».

Menahem Kahana (AFP/File)

Menahem Kahana (AFP/File) de gauche à droite Gilad Erdan ministre de la communication Benjamin Netanyahou et Avichaï Mandelbit, secrétaire de Cabinet

La Cour suprême a ordonné fin 2014 l’évacuation, d’ici à fin 2016, de cette implantation construite dans les années 90 sans autorisation sur des terres privées palestiniennes.

Situé sur une colline près de l’implantation d’Ofra au nord de Jérusalem, Amona a été établie en 1995 et est l’un des plus anciens avant-postes des « territoires disputés », habité par une cinquantaine de familles majoritairement ultra-orthodoxes, soit 300 personnes dont 200 sont des enfants.

I24news

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires