En Iran, la télévision d’Etat piratée tandis que les manifestations contre le pouvoir entrent dans leur quatrième semaine.

De nouvelles protestations ont été signalées au cours du week-end dans plusieurs universités de Téhéran et dans les régions à majorité kurde du nord du pays, où des manifestants et un membre des gardiens de la révolution ont été tués.

Les manifestations et rassemblements antigouvernementaux en Iran sont entrés dans leur quatrième semaine, avec de nouvelles protestations signalées, samedi 8 et dimanche 9 octobre, dans plusieurs universités de Téhéran et dans les régions à majorité kurde du nord du pays, d’où était originaire Mahsa Amini.

La mort de cette jeune femme de 22 ans, le 16 septembre après son arrestation par la police des mœurs pour un port de voile non réglementaire, a été l’étincelle qui a allumé la contestation. Depuis, les rassemblements quotidiens dans presque toutes les provinces du pays, contre le règlement vestimentaire religieux et plus largement contre le régime théocratique, sont sévèrement réprimés.

La chaîne de télévision d’Etat a par ailleurs été brièvement piratée samedi, pendant la retransmission d’une prise de parole du Guide suprême, Ali Khamenei. Une photographie de l’ayatollah entouré de flammes, est apparue pendant une quinzaine de minutes avec les phrases « Rejoins-nous et soulève-toi »« Le sang de notre jeunesse coule de tes griffes » ainsi qu’une chanson reprenant le slogan du soulèvement de la jeunesse iranienne, « Femme, vie, liberté ».

Samedi, des manifestations ont eu lieu dans les universités de Sharif et d’Azad, ainsi que dans plusieurs quartiers et dans le bazar de Téhéran, selon Associated Press. Le campus de Sharif, la plus importante université scientifique d’Iran, est fermé depuis de violents incidents entre étudiants et policiers le week-end dernier.

« Nous attendons tous que quelque chose se passe, comme une bombe à retardement »

La province iranienne du Kurdistan, d’où était originaire Mahsa Amini, continue d’être l’un des épicentres des manifestations depuis quatre semaines. Selon le Kurdistan Human Rights Network, une ONG basée en France, des rassemblements ont eu lieu samedi dans la capitale, Sanandaj, et dans les villes de Javanrud, Kamyaran, Bukan et Mahabad, au cours desquels deux personnes ont été tuées et cinquante-sept autres arrêtées.

Selon Iran Human Rights (IHR), ONG basée à Oslo, au moins quatre-vingt-douze manifestants ont été tués et des centaines d’autres arrêtés depuis le 16 septembre. Le dernier bilan donné par les médias officiels iraniens remonte au 27 septembre, avec un bilan « d’une soixantaine » de morts. Quant aux policiers, membres des gardiens de la révolution ou de la milice des bassidji, le nombre de tués atteint quatorze, selon Téhéran. L’Etat iranien a également mis en place de sévères restrictions à l’accès à Internet pour contrôler ce qu’il appelle « des émeutes », notamment des blocages d’Instagram et de WhatsApp, ainsi qu’une surveillance des VPN.

Le président iranien appelle les étudiants à être « vigilants »

Pendant que la contestation continuait dans certaines universités de Téhéran, le président iranien, Ebrahim Raïssi, était Al-Zahra, première université exclusivement féminine de l’Iran, pour démentir toute implication des forces de l’ordre dans la mort de Mahsa Amini. Selon un communiqué de la présidence iranienne, il a déclaré devant les étudiantes :

« L’ennemi pensait qu’il pouvait atteindre ses objectifs dans les universités, ignorant le fait que nos étudiants et professeurs sont vigilants et ne permettront pas aux faux rêves de l’ennemi de se réaliser. »

Selon un rapport médical rendu public le 7 octobre par les autorités iraniennes, la mort en détention de Mahsa Amini est liée à une maladie du cerveau et n’a pas été causée par des coups. Peu de temps après sa mort, son père avait pourtant assuré à l’agence FARS que sa fille était « en parfaite santé ».

L’Iran, ennemi irascible d’Israël, est en train de connaître le sort réservé à ceux qui veulent s’en prendre au peuple Juif.  Exode 14-14 L’Éternel combattra pour vous ; et vous, gardez le silence. Ce régime de mollahs qui a armé les terroristes qui ont tué des centaines d’innocents dans le monde au nom d’Allah voit sa fin arriver à grands pas. Il fera preuve d’une grande férocité, mais cette dernière se retournera contre tous ceux qui ont participé à l’asservissement du peuple iranien pendant des années et aura assassiné des milliers d’innocents à travers le monde. Une fois de plus, il faut souligner que la Morale gouverne l’histoire. Et si elle prend du temps pour se manifester, c’est pour mieux faire comprendre à l’homme qu’il est le premier responsable du malheur qu’il met en œuvre ou qu’il laisse se réaliser sous ses yeux sans jamais réagir.

Un groupe se faisant appeler Edalat-e Ali (La justice d’Ali) est parvenu à interrompre les programmes de la télévision nationale iranienne pour diffuser des messages de soutien à la contestation dans le pays. Un groupe soutenant la contestation en Iran, déclenchée par la mort de Mahsa Amini, a piraté une chaîne de la télévision d’État, diffusant une image du guide suprême Ali Khamenei en feu.

« Le sang de nos jeunes dégouline de tes doigts », indique un message apparu à l’écran lors de la diffusion samedi soir du journal télévisé, accompagnant une photo manipulée d’Ali Khamenei,  montré entouré de flammes, la tête dans le viseur. « Il est temps de ranger tes meubles (…) et de te trouver un autre endroit pour y installer ta famille à l’extérieur de l’Iran », peut-on lire sur un autre message accompagnant la photo. La cyberattaque, qui a duré quelques secondes, a été revendiquée par un groupe se faisant appeler Edalat-e Ali (La justice d’Ali) qui appuie le mouvement de contestation en Iran, le plus important depuis les manifestations contre la hausse des prix l’essence en 2019.

L’Iran est le théâtre de manifestations depuis la mort le 16 septembre de Masha Amini, une femme kurde iranienne de 22 ans décédée trois jours après son arrestation par la police des mœurs à Téhéran pour avoir, selon celle-ci, enfreint le code vestimentaire strict pour les femmes en République islamique d’Iran.

L’ONG Iran Human Rights basée à Oslo a fait état d’au moins 95 morts depuis le 16 septembre. 

L’ONG Iran Human Rights basée à Oslo a fait état d’au moins 95 morts depuis le 16 septembre. Selon un dernier bilan iranien donné le 27 septembre, environ 60 personnes ont été tuées, dont une dizaine de policiers. En août 2021, Edalat-e Ali avait mis en ligne des vidéos montrant des gardiens de la prison d’Evine à Téhéran, en train de battre ou de maltraiter des détenus.

On peut voir le présentateur du journal télévisé l’air crispé, ses yeux fixant la caméra. Plusieurs médias en persan basés à l’étranger ont partagé sur les réseaux sociaux une vidéo montrant la cyberattaque de samedi. Vers la fin de la vidéo, on peut voir le présentateur du journal télévisé l’air crispé, ses yeux fixant la caméra. En Iran, l’agence de presse Tasnim a confirmé que la télévision d’État avait « été piratée pendant quelques instants par des agents anti-révolutionnaires ».

——————————————-

Soulèvement en Iran – 192 noms de martyrs du soulèvement publiés jusqu’à présent.

L’Organisation des Moudjahidine du peuple d’Iran (OMPI/MEK) a publié les noms de 10 autres martyrs du soulèvement du peuple iranien à midi ce 8 octobre 2022. De cette manière, 192 noms de martyrs de ce soulèvement ont été publiés jusqu’à présent, dont un grand nombre ont moins de 18 ans.

Mme Maryam Radjavi, présidente élue du Conseil national de la Résistance iranienne (CNRI), a déclaré que le souvenir des martyrs, des jeunes et des adolescents, du Kurdistan au Lorestan, de l’Azerbaïdjan au Sistan-Baloutchistan, du Mazandaran au Guilan et de Téhéran à Kerman vit dans le cri de « à bas Khamenei » lancé par des millions d’Iraniens aux quatre coins de la patrie enchainée. Leur souvenir renforce encore plus la détermination du peuple iranien à poursuivre le soulèvement jusqu’à la liberté. Elle a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU, l’Union européenne et ses pays membres à prendre des mesures immédiates pour faire cesser les tueries et les effusions de sang par le régime et faire libérer les prisonniers du soulèvement.

Noms de 10 autres martyrs du soulèvement :

Prénom et nom                  Tué à      Le

1. Mohammad Amin Tekoli Téhéran 22 septembre 2022
2. Morteza Soltanian Ispahan septembre 2022
3. Abdul Jalil Qanbar Zahi Zahedan 30 septembre 2022
4. Abdullah Narouyi Zahedan 30 septembre 2022
5. Abdul Vahid Tawhid Nia Zahedan 30 septembre 2022
6. Omid Safar Zahi Zahedan 30 septembre 2022
7. Behzad Rigi Zahedan 30 septembre 2022
8. Najmuddin Tajik Zahedan 30 septembre 2022
9. Ahmad (Jamma) Sarani (Alizahi) Zahedan 30 septembre 2022
10. Emad Heydari Ahwaz 6 octobre 2022

Noms de 192 martyrs du soulèvement publiés par l’OMPI jusqu’à présent :

N° Prénom et nom         Tué à            Le
1. Fereidoun Mahmoudi Saqqez 19 septembre 2022
2. Mohsen Mohammadi Divandareh 19 septembre 2022
3. Reza Lotfi, Dehgolan, 19 septembre 2022
4. Zakaria Khayal Piranshahr 20 septembre 2022
5. Farjad Darvishi Oroumieh 20 septembre 2022
6. Milad Zareh Babol 20 septembre 2022
7. Mino Majidi Kermanshah, 20 septembre 2022
8. Farzin Lotfi Rezvanshahr, 20 septembre 2022
9. Reza Shahparnia Kermanshah 20 septembre 2022
10. Sasan Bagheri Rezvanshahr, 20 septembre 2022
11. Nika Shakarami Téhéran 20 septembre 2022. Le 20 septembre elle disparaît pendant les manifestations et le 29 septembre, la famille est informée que son corps a été retrouvé.
12 Sadr al-Din Litani Oshnavieh 21 septembre 2022
13 Danesh Rahnama Oroumieh 21 septembre 2022
14 Amin Marafi (Marifat) Oshnavieh 21 septembre 2022
15. Milan Haghighi Oshnavieh 21 septembre 2022
16 Mohsen Qaysari Ilam 21 septembre 2022
17. Ghazaleh Chalavi Amol 21 septembre 2022
18. Abdullah Mahmoudpour Oroumieh 21 septembre 2022
19. Matin Abdallahpour Oroumieh 21 septembre 2022
20. Fouad Qadi Divandareh 21 septembre 2022
21. Ali Mozaffari Qouchan 21 septembre 2022
22. Behnam Layeghpour Rasht 21 septembre 2022
23. Saeed Mohammadi Islamabad, 21 septembre 2022
24. Hanane Kia Noshahr 21 septembre 2022
25. Amir Ali Foladi Islamabad, 21 septembre 2022
26 Iman Mohammadi Islamabad, 21 septembre 2022
27. Amir Hossein Shams Noshahr 21 septembre 2022
28. Mehrdad Qorbani Zandjan 21 septembre 2022
29 Irfan Rezaei Amol 21 septembre 2022
30. Mehdi Asgari Garmsar 21 septembre 2022
31. Mohammad Farmani, Shahr-e-Ray 21 septembre 2022
32. Yasin Jamalzadeh Rezvanshahr 21 septembre 2022
33. Fereidoun Ahmadi Saqqez 21 septembre 2022
34. Pouya Sheida Oroumieh 21 septembre 2022
35. Mehrab Najafi Zarinchahr 21 septembre 2022
36. Arash Pahlavan Machad 21 septembre 2022
37. Mohsen Mal Mir Noshahr 21 septembre 2022
38. Saeed Iranmensh Kerman 21 septembre 2022
39. Abolfazl Akbari Doust Langroud, 21 septembre 2022
40 Irfan Khazaei Shahriar 21 septembre 2022
41 Mehdi Babranjad Qouchan 21 septembre 2022
42. Roshana Ahmadi Boukan 21 septembre 2022
43. Abolfazl Mahdipour Babol 21 septembre 2022
44. Mohammad Hasan Turkman Amol 21 septembre 2022
45. Hossein Ali Kia Noshahr 21 septembre 2022
46.Mohammad Fallah Amol 21 septembre 2022
47. Seyyed Sina Mousavi Amol 21 septembre 2022
48. Fardine Bakhtiari Sanandaj, 21 septembre 2022
49. Alireza Fathi Sanfar 21 septembre 2022
50. Mahsa Mogoui Foulad Shahr 21 septembre 2022
51. Seyyed Abbas Mirmousavi Langroud 21 septembre 2022
52. Mohsen Mohammadi Kochaksarai, Qaemchahr 21 septembre 2022
53 Mohammad Zamani, Téhéran 21 septembre 2022
54. Amir Hossein Mahdavi, Rasht 21 septembre 2022
55 Mohammad Zarei Sanqar 21 septembre 2022
56 Amir Bastami Kermanshah 21 septembre 2022
57. Mazia Salmanian Rasht 22 septembre 2022
58. Sasan Qurbani Razvanshahr, 22 septembre 2022
59. Mehrdad Behnam Asl Dehdasht 22 septembre 2022
60. Pedram Azarnoosh Dehdasht 22 septembre 2022
61. Amir Nowrozi Bandar Anzali 22 septembre 2022
62. Rozbeh Khademi Karaj 22 septembre 2022
63. Mehdi Mousavi Zanjan, 22 septembre 2022
64. Javad Heydari Qazvin 22 septembre 2022
65. Mehrdad Awadpour Nowshahr 22 septembre 2022
66. Mohammad Hosseinkhah Mazandaran 22 septembre 2022
67. Hadith Najafi Alborz 22 septembre 2022
68. Mehdi Lelazi Karaj 22 septembre 2022
69. Mohsen Pazouki Pakdasht Varamine 22 septembre 2022
70. Mohammad Rasool Momenizadeh Rasht 22 septembre 2022
71. Mohammad Reza Eskandari Pakdasht Varamine 22 septembre 2022
72. Kanaan Aghaei Karaj 22 septembre 2022
73. Mohammad Amin Takoli, Téhéran, 22 septembre 2022
74. Yaser Jafari Ilam 22 septembre 2022
75. Hossein Maruti Qarchak Varemine 23 septembre 2022
76. Pouya (Ali) Ahmadpour Pasikhani, Rasht 23 septembre 2022
77. Hediyeh Naimani Noshahr 23 septembre 2022
78. Alireza Hosseini Téhéran 23 septembre 2022
79. Javad Khansari Téhéran 23 septembre 2022
80. Parsa Rezadoust Hashtgerd 23 septembre 2022
81. Sarina Ismailzadeh Karaj 23 septembre 2022
82. Hamid Foulad Vand Pakdasht 23 septembre 2022
83. Ehsan Alibazi Shahr-e-Qods 23 septembre 2022
84. Morteza Nowrozi Langroud 24 septembre 2022
85. Mahmoud Keshvari Karaj 24 septembre 2022
86. Mohammad Jameh Bozorg Karaj 25 septembre 2022
87. Abdus Salam Galvani (Qadir Galvan) Oshnavieh 26 septembre 2022
88. Siavash Mahmoudi Téhéran 27 septembre 2022
89. Samad Barghi Niya Piranshahr 28 septembre 2022
90. Amir Reza Naderzadeh Noshahr 28 septembre 2022
91. Amir Mehdi Farkhipour Téhéran 29 septembre 2022
92. Irfan Nazar Begi Téhéran 29 septembre 2022
93. Mohammad Reza Adib Totazahi Zahedan 30 septembre 2022
94. Lal Mohammad Anshini Zahedan 30 septembre 2022
95. Bilal Anshini, Zahedan 30 septembre 2022
96. Mohammad Barahui, Zahedan 30 septembre 2022
97. Mahmoud Barahui, Zahedan 30 septembre 2022
98. Riassat (Badel) Balouch Zahedan 30 septembre 2022
99. Abdurrahman Balouchi Zahedan 30 septembre 2022
100. Ali Akbar Halgheh-Begoush Zahedan 30 septembre 2022
101. Mohammad Farooq Rakhsh Zahedan 30 septembre 2022
102. Mansour Rakhshani, Zahedan 30 septembre 2022
103. Jalil Rakhshani, Zahedan 30 septembre 2022
104. Abdul Majeed Rigi Zahedan 30 septembre 2022
105. Mohammad Rigi Zahedan 30 septembre 2022
106. Ahmad Sargolzaei, Zahedan 30 septembre 2022
107. Samad Shahouzahi Zahedan 30 septembre 2022
108. Ahmad Shah-Bakhsh Zahedan 30 septembre 2022
109. Abdul Malik Shah-Bakhsh Zahedan 30 septembre 2022
110. Imran Shah-Bakhsh, Zahedan 30 septembre 2022
111. Farzad Shah-Bakhsh Zahedan 30 septembre 2022
112. Amin (élève du séminaire Badr al-Uloum), Zahedan 30 septembre 2022
113. Yaser Shah-Bakhsh Zahedan 30 septembre 2022
114. Iqbal Shahnawazi Zahedan 30 septembre 2022
115. Omar Shahnavazi Zahedan 30 septembre 2022
116. Mohammad Iqbal Shahnawazi, Zahedan, 30 septembre 2022
117. Amir Hamzeh Shahnavazi Zahedan 30 septembre 2022
118. Mohammad Sediq Narouyi Zahedan 30 septembre 2022
119. Lal Mohammad Ali Zahi Zahedan 30 septembre 2022
120. Abu Bakr Ali Zahi Zahedan 30 septembre 2022
121. Hamid Isa Zahi Zahedan 30 septembre 2022
122. Aminullah Qoljai Zahedan 30 septembre 2022
123. Mohammad Qoljai Zahedan 30 septembre 2022
124. Nematullah Kabedani Zahedan 30 septembre 2022
125. Ibrahim Gorgij Zahedan 30 septembre 2022
126. Mohammad Ali Gamshadzehi, Zahedan 30 septembre 2022
127. Mohammad Amin Gamshadzehi Zahedan 30 septembre 2022
128. Vahed Gamshadzehi Zahedan 30 septembre 2022
129. Salahuddin Gamshadzehi, Zahedan 30 septembre 2022
130. Jalil Mohammad Zahi Zahedan 30 septembre 2022
131. Hamzeh Narouyi Zahedan 30 septembre 2022
132. Younes Narouyi Zahedan 30 septembre 2022
133. Hamid Narouyi Zahedan 30 septembre 2022
134. Rafi Narouyi Zahedan 30 septembre 2022
135. Abu Bakrfarzand Shakur Zahedan 30 septembre 2022
136. Abdul Ghafoor Noor Barahoui Zahedan 30 septembre 2022
137. Mukhtar Ahmadi Marivan 30 septembre 2022
138. Abdul Samad Barahoui (Aidouzehi), Zahedan 30 septembre 2022
139. Mohammad Omar Shahnavazi, Zahedan 30 septembre 2022
140. Mohammad Qoljaei Zahedan 30 septembre 2022
141. Amin Goleh Bacheh Zahedan 30 septembre 2022
142. Hamzeh Narouyi, fils de Mohammad Zahedan 30 septembre 2022
143. Hamid Narouyi, fils de Mohammad Ali Zahedan 30 septembre 2022
144. Abou Bakr Nahtani Zahedan 30 septembre 2022
145. Musa Nahtani, Zahedan 30 septembre 2022
146. Samer Hashem Zahi Zahedan 30 septembre 2022
147. Ali Barahoui Zahedan 30 septembre 2022
148. Zacharie Barahoui, Zahedan 30 septembre 2022
149. Ali Aqli (Narouyi) Zahedan 30 septembre 2022
150. Mohammad Iqbal Naib Zahi Zahedan 30 septembre 2022
151. Omid Shahnavazi Zahedan 30 septembre 2022
152. Matine Qanbar Zahi Gorgij Zahedan 30 septembre 2022
153. Sedis Keshani Zahedan 30 septembre 2022
154. Musa Doveira Zahedan 30 septembre 2022
155. Imran Hasan Zahi, Zahedan 30 septembre 2022
156. Mohsen Gamshadzehi, Zahedan 30 septembre 2022
157. Abdul Ghafoor Dehmordeh Zahedan 30 septembre 2022
158. Abdulmanan Rakhshani, Zahedan 30 septembre 2022
159. Bilal Rakhshani Zahedan 30 septembre 2022
160. Omid Sarani Zahedan 30 septembre 2022
161. Jaber Shirouzhi Zahedan 30 septembre 2022
162. Suleiman Arab Zahedan 30 septembre 2022
163. Ghulam Nabi Noti Zahi Zahedan 30 septembre 2022
164. Abdul Jalil Qanbar Zahi Zahedan 30 septembre 2022
165. Abdullah Narouyi, Zahedan 30 septembre 2022
166. Abdul Vahid Towhid Nia Zahedan 30 septembre 2022
167. Omid Safar Zahi Zahedan 30 septembre 2022
168. Behzad Rigi Zahedan 30 septembre 2022
169. Najm al-Din Tadjik Zahedan 30 septembre 2022
170. Mohammad Ali Ismail Zahi (Sheh Bakhsh) Zahedan 30 septembre 2022
171. Ismail Abil Zahedan 30 septembre 2022
172. Musa Anshini Zahedan, 30 septembre 2022
173. Mehdi Anshini Zahedan 30 septembre 2022
174. Majid Baloch Zahi (Sheh Bakhsh) Zahedan 30 septembre 2022
175. Vahid Hout Zahedan 30 septembre 2022
176. Javad Pousheh Zahedan 30 septembre 2022
177. Abdul Samad Thabitizadeh (Shahouzahi), Zahedan 30 septembre 2022
178. Ahmad (Jamma) Sarani (Alizahi) Zahedan 30 septembre 2022
179. Mehrab Dolat Panah Talash 1 octobre 2022
180. Khodanour Laje’i Zahedan 1 octobre 2022
181. Poyia Rajab Nia Babol 1 octobre 2022
182. Ehsan Khan Mohammadi Téhéran 1 octobre 2022
183. Salman Maliki Zahedan 2 octobre 2022
184. Jamal Abdul Naser Mohammad Hosni Barahui Zahedan 2 octobre 2022
185. Morteza Hasan Zaei Zahedan 2 octobre 2022
186. Zulfiqar Hasan Zaei Zahedan 2 octobre 2022
187. Arman Hassan Zaei Zahedan 2 octobre 2022
188. Mahmoud Hasan Zaei Zahedan 2 octobre 2022
189. Maheddin Shiro Zahi Zahedan 3 octobre 2022
190. Nemia Shafiqdoust Oroumieh, 5 octobre 2022
191. Emad Heydari Ahvaz 6 octobre 2022
192. Morteza Soltanian Ispahan Septembre 2022

Secrétariat du Conseil national de la Résistance iranienne
Le 8 octobre 2022

JForum.fr – Le Monde – AFP 

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.