Iran : arrestation d’un membre de l’équipe de négociateurs sur l’accord nucléaire

0
288

Téhéran a annoncé dimanche avoir arrêté un membre de l’équipe iranienne des négociateurs nucléaires pour des soupçons d’espionnage.

Le porte-parole de l’autorité judiciaire iranienne, Gholam Hossein Mohseni-Ejeie, a déclaré lors d’une séance d’information hebdomadaire que le suspect a été libéré sous caution après plusieurs jours de prison, mais que l’enquête se poursuit.

Selon les médias iraniens, le porte-parole n’a pas révélé le nom du suspect se référant à lui en tant qu’”un espion ayant infiltré l’équipe des négociateurs nucléaires.”

Des médias iraniens ont cependant rapporté qu’un binational identifié comme Abdolrasoul Dorri Esfahani et décrit comme un comptable expérimenté impliqué dans les aspects bancaires des discussions sur le nucléaire, avait été arrêté pour espionnage.

Le 16 août, le procureur de Téhéran avait fait état de l’arrestation d’une personne ayant la double nationalité britannique et iranienne pour liens présumés avec les services de renseignements du Royaume-Uni, sans toutefois décliner son identité et son sexe. Il avait indiqué que la personne interpellée était active dans le secteur de l’économie iranienne et liée aux services de renseignements britanniques.

Mais il n’est pas clair si l'”espion” et la personne irano-britannique mentionnée mi-août par le procureur sont les mêmes individus.

L’agence officielle ISNA a elle toutefois indiqué que M. Esfahani ne faisait ni partie de l’équipe de négociation ni du ministère des Affaires étrangères.

Cette annonce intervient au même moment que la visite de la ministre française de l’Environnement Ségolène Royal à Téhéran.

Cette dernière a annoncé une série de projets de partenariats avec l’Iran qui veut réchauffer ses relations avec l’Occident, plus d’un an après la conclusion d’un accord sur son programme nucléaire controversé.

En juillet 2015, un accord destiné à mettre fin à douze ans de tensions autour du dossier nucléaire iranien a été formellement conclu à Vienne entre les grandes puissances et l’Iran, qui a accepté de réduire son programme nucléaire en échange de la levée des sanctions qui pesaient sur lui.

i24news

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.