Il paraît qu’il n’y a pas d’antisémites en France !

2
798
BUISSON Patrick, journaliste et un conseiller politique français
Benoît Rayski
Bernard Cazeneuve, Roger Cukierman, Francois Hollande, Dalil Boubakeur et Mohamed Louanoughi, à l’Elysée en 2015. Crédit ERIC FEFERBERG / AFP

Hausse des actes antisémites: mais il paraît qu’il n’y a pas d’antisémites en France !

C’était sur BFM TV. Mario Stasi, le président de la LICRA, était interrogé sur la dramatique hausse des actes antisémites (69 % en moins d’un an).

Il déclara que la situation des juifs en France était insupportable et intenable. Une telle outrance langagière choqua le journaliste de la chaîne qui l’interviewait. Il interrompit Mario Stasi : « Nous ne sommes pas en 1937, quand même… »

Une phrase lumineuse, belle et magnifique. En effet, il n’y a pas de nos jours de Nuit de Cristal en France. Aucun statut des juifs non plus. On n’a pas envoyé des wagons de la SNCF chargés de juifs vers Auschwitz.

Pareillement, nous n’avons pas été informés que des juifs aient été parqués au Stade de France pourtant si bien situé (il est dans le 93).

Beaucoup de bruit, donc, pour rien. C’est ce que voulait dire le journaliste de BFM TV, une scène qui préfère la nuance à la dénonciation.

On connaît les juifs. Toujours à gémir. Toujours à se plaindre. Toujours à prendre la France pour le Mur des Lamentations.

Les juifs exagèrent car si je disais vrai, on parlerait des antisémites. On les désignerait. On les clouerait au pilori. Existent-ils vraiment ? En 2015 ils existaient !

Cette année-là, le  président du CRIF de l’époque, Roger Cukierman, avait osé dire : « La grande majorité des actes antisémites est le fait de jeunes issus de la communauté maghrébine ».

Que n’avait-il pas dit là… Dalil Boubakeur protesta, s’étrangla de fureur et en appela à Hollande.

Ce dernier mit en scène une photo historique qui valait son pesant d’hypocrisie.

Les deux hommes posèrent ensemble, tout sourire. Depuis, plus personne ne s’est risqué à dire ce qu’avait dit Cukierman. Ne comptez pas sur nous pour le faire. Car nous ne voulons pas mettre en péril les bonnes relations entre Atlantico et les institutions musulmanes.

Benoît Rayski

www.atlantico.fr

2 COMMENTS

  1. Au risque d’être politiquement et juridiquement “incorrect”, je peux témoigner du fait que tous les musulmans que j’ai rencontrés avaient un discours irrémédiablement antisémite.. !
    Sauf un, qui se disait mon ami. . jusqu’à ce que nous évoquions “les problèmes du proche orient” où à bout d’arguments, il m’a menacé du poing et reconduit à la porte..
    Israël n’est qu’un prétexte, c’était pareil avec 1967 et même avant 1948.. ! et ce, depuis des millénaires. .

  2. Disons les choses telles qu’elles sont :
    La quasi totalite des actes antisemites est commise par des Arabo-Musulmans.
    Ceux qui vivent au contact des Arabo-Musulmans (pas seulement des Maghrebins) constatent et sont victimes de leur antisemitisme au quotidien.
    L’antisemitisme fait partie de leur culture et de leur education.
    Les populations francaises pour masquer leur veulerie et leur soumission se donnent des alibis “moraux” du type “les pauvres Palestinien” ou “je ne suis pas antisemite mais antisioniste” et rejettent la responsablite sur les Juifs qui en sont les victimes.
    Et n’en deplaise a BFM,oui la situation est intenable.
    Quand se promener avec une Kippa ou une Etoile de David est devenu une prise de risque,cela signifie que le quotidien est dangereux pour les Juifs en France.
    Et oui c’est intenable !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.