Chronique du Djihad sur Seine

Certains slogans, par leur négativité même, ont le mérite d’être éclairants sur les intentions et motivations de ceux qui les clament et les soutiennent. En l’occurrence, certains militants patentés du Parti de Gauche ont passé la semaine entière à condamner l’initiative de coopération culturelle d’Anne Hidalgo, maire de Paris et à filer le train des groupes extrémistes qui ont lancé une campagne de boycott sous demande d’annulation de la fête, à partir d’un « buzz » réalisé à grands renforts de réseaux sociaux. Le Journal « Libération », espérant ainsi, sans doute, alimenter des heurts, est allé jusqu’à annoncer « officiellement » que la LDJ assurait la sécurité d’un rassemblement se déroulant en plein Paris sous les auspices de la Mairie et, par conséquent, sous bonne garde de… la Préfecture de police de Paris (eh oui, comme il se doit). 

Ce petit message pourrait s’intituler « la haine de l’autre en 5 photos ». Il s’agit du programme ethnopolitique de la gauche radicale raciste et antisémite française. Si l’on suit bien les indications sur les panneaux, en effet, selon cette gauche radicale, il n’y a plus place sur terre pour l’existence de « deux Etats, l’un Juif, l’autre Arabe », selon les recommandations de la résolution 181 du 29 novembre 1947. (photos communiquées par un réseau What’sapp intitulé : L’autre fête du 13/08)

 

IMG-20150813-WA004

La « Palestine » doit s’étendre du Jourdain jusqu’à la Mer, dit fièrement une de ces banderoles étalées dans Paris. Et, soutenant le programme du groupe islamiste Hamas, issu des Frères Musulmans, elle sera, très logiquement « Libre, Laïque et Démocratique », comme l’affirme avec virulence la « Voie Prolétarienne ». Le Cheikh Ben Karl Marx a encore une sacrée force dialectique de frappe…

IMG-20150813-WA000

Lorsqu’il s’agit de tracer les nouvelles dénominations de pays sur la carte d’un Proche-Orient actuellement redécoupé par la poussée de Daesh, les partisans de la « Palestine » savent de quoi ils parlent : les règles qu’ils entendent faire adopter aux Parisiens et au monde sont les suivantes : Israël doit être rayé de la Carte car tout Israël n’est jamais qu’une « Palestine occupée ». Voilà à quoi collaborent les extrémistes du parti de Mélenchon : l’éradication d’un pays allié, reconnu par l’ONU et tant qu’à faire le génocide d’un peuple, d’une nation existante pour les remplacer par leurs chimères.

Parmi les groupes enragés sur la toile : facebook.com/pages/Ligue-de-defense-musulmane-LDM

1560630_1477262259179752_8876752545944035892_n


IMG-20150813-WA007

Gaza, le Hamas, sont les véritables tenants de la « Résistance palestinienne », puisque ce groupe est parmi les seuls avec les autres Djihad Islamique, Comités populaires, FPLP à refuser la moindre négociation avec l’Etat Juif. Leur « Palestine » sera le chef-lieu du Califat ou ne sera pas!

IMG-20150813-WA009

Comme il se doit, Anne Hidalgo partageant des valeurs culturelles avec Tel Aviv, « soutient l’occupation israélienne », sachant, sur le même mode, que Tel Aviv serait, par définition une ville de la « Palestine occupée »! Autre déclinaison du désormais célèbre : « Les Juifs à la Mer! », aujourd’hui entonné sous le cri de guerre : « Mort aux Juifs! »

IMG-20150813-WA001

Même mot d’ordre : « on ne doit plus dire « Israël », sans être un « collabo » comme la Maire de Paris, mais « Palestine occupée ».

IMG-20150813-WA006

Israël n’a tout simplement pas droit de cité en France et l’une de ses villes ne doit pas être accueillie dans sa capitale.

Mais, au fait, il n’y a pas un seul « Palestinien » au sein de ces groupuscules, pas plus que le Front de Gauche ne saurait citer l’un de ses membres comme un digne héritier de cette pseudo-Palestine » occupée. Au contraire, tout Juif né sabra depuis 8 ou 10 générations à Tel Aviv, Kfar Saba ou ailleurs est bien plus, géographiquement parlant, « palestinien juif », que tous les militants du Front de Gauche et consorts réunis!

Il se trouve que tous ceux qui ont travaillé à la mise en place de cet étalage de propagande sont simplement des citoyens désoeuvrés  de ce pays qui emploient leur énergie à dresser des murs de haine, au motif d’une fête tenue sur une parcelle de sable importé à Paris. Leur programme politique paraît, cependant on ne peut plus clair : Mort à tous les symboles, toutes les festivités, tous les sourires et mains tendues de l’Autre : l’Israélien, le Juif.

La gauche (comme la droite) qui pense que la voie la plus courte vers la paix doit édifier des ponts et favoriser les échanges de toute nature (culturels, scientifiques, diplomatiques), y compris et surtout lorsqu’on n’est pas d’accord sur les solutions politiques ou militaires, ne devrait-elle pas rompre ses alliances avec des groupuscules incitant à la haine, comme le résiduel Parti Communiste et le Parti dit de « Gauche » opportuniste du tribun Mélenchon, qui, au passage, soutiennent également le tueur en Syrie Assad? Quelle différence cela fait-il entre un Jean-Marie Le Pen qui, hier (1987) s’arrangeait pour faire de la Shoah un « détail de l’histoire », et ces coalisés antijuifs issus de ces groupuscules qui prônent les conditions idéologiques d’un programme génocidaire, celui du Hamas, ou celui consistant à nier toute solution plus équilibrée, du type de celle prévalant dans le cadre de négociations?

Et au fond, quelle différence, entre l’Etat Islamique qui extermine tout peuple n’ayant pas une vision rigoriste et moyenâgeuse de l’islam et ces partisans de la fin d’Israël?

Est-ce bien avec ces points de vue radicaux-là que Madame Hidalgo et l’ensemble de la « gauche raisonnable » comptent s’allier pour les prochains scrutins électoraux? N’est-il pas temps de considérer comme anti-Républicains tous les partis, mouvances qui surfent électoralement sur l’incitation à la haine et à la violence, sont adversaires de toute solution institutionnalisée, y compris par l’ONU? Sur quel genre de volcan bien français, celui-là, les parlementaires acceptent-ils de s’asseoir, en attendant que cette belle jeunesse ait fini d’alimenter ses slogans incendiaires? 

Marc Brzustowski, JForum

11887861_948546325188468_4503675127187540941_n

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.