Home International Etats-Unis: record de popularité pour Donald Trump

Etats-Unis: record de popularité pour Donald Trump

0
1089

Le président américain Donald Trump, le 6 mai 2019 à Washington (Etats-Unis). (ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

Le président américain profite des conclusions du rapport Mueller, qui a conclu à l’absence de collusion entre son équipe et la Russie.

Record de popularité pour Donald Trump. La cote du président américain a franchi la barre des 45%, selon l’institut Gallup, une première depuis son arrivée à la Maison Blanche le 20 janvier 2017. Selon les derniers chiffres publiés, lundi 6 mai, par Gallup, 46% des Américains approuvent l’action de leur président (contre 50% qui désapprouvent).

Ces chiffres interviennent après la publication d’une série de bons indicateurs économiques et la publication du rapport du procureur spécial Robert Mueller qui a conclu à l’absence de collusion entre l’équipe Trump et la Russie lors de la présidentielle de 2016.

Ces chiffres s’appuient sur une enquête menée du 17 au 30 avril, avant les dernières révélations sur le courrier de Robert Mueller au ministre de la Justice Bill Barr exprimant son mécontentement sur la façon dont son enquête a été résumée par ce dernier. La cote de popularité de Donald Trump parmi les républicains reste très élevée à 91%. Elle est de 12% parmi les démocrates.

Vidéo: actu.orange.fr

Source: mobile.francetvinfo.fr

 

Donald Trump, le faiseur de miracle économique

Donald Trump en meeting dans le Wisconsin, avril 2019. Auteurs : Andrew Harnik/AP/SIPA.

L’emploi américain est au beau fixe

Alors que les Démocrates annonçaient une catastrophe en cas de victoire de Donald Trump contre leur championne Hillary Clinton, la croissance et l’emploi américain sont au beau fixe.

Les statistiques de l’emploi pour le premier trimestre 2019 aux Etats-Unis viennent d’être publiés par le ministère du Travail. “Franchement, c’est énorme. Ce sont des chiffres historiques” commente le présentateur incrédule sur CNN. Avec une création nette de 263.000 emplois, le taux de chômage baisse à 3,6 %, soit un record depuis 1969.

Les intellectuels de gauche déconfits

La semaine précédente, les chiffres de la croissance pour le premier trimestre étaient rendus publics, marquant une progression du PIB de 3,2 % (à comparer à 0,3 % pour la même période en France).

Ces excellents résultats économiques nous rappellent que depuis juin 2015, date de l’annonce officielle de la candidature de Donald Trump à l’élection présidentielle américaine, l’élite intellectuelle de gauche en Amérique s’est trompée sur tous les sujets.

Les experts avaient prédit en premier lieu que Donald Trump n’était pas un candidat sérieux, qu’il était dénué de toute expérience en politique et qu’il ne remporterait pas les primaires républicaines face à des candidats de l’establishment aussi incontournables que Jeb Bush ou Ted Cruz.

Une fois les primaires républicaines remportées haut la main en juillet 2016, les intellectuels de gauche ont naturellement prédit que Donald Trump n’avait strictement aucune chance de remporter l’élection présidentielle.

On nous assurait que “le clown” Donald Trump allait se faire écraser par Hillary Clinton, “la candidate la mieux qualifiée pour l’élection présidentielle que le Parti démocrate ait jamais eue” précisait même Barack Obama lors de la Convention démocrate.

Source et article complet : www.causeur.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.