Une image fantomatique au milieu de l’espace intergalactique. Une nouvelle photographie de la «La main de Dieu», (aussi surnommée «la bouche de la bête») a été dévoilée par le Très Grand Téléscope de l’ESO (European Southern Observatory), un observatoire astronomique localisé au Chili.

Le globule cométaire CG4 est un énorme nuage de gaz et de poussière et reste encore peu connu des scientifiques. «Bien qu’il paraisse extrêmement lumineux sur cette image, le globule cométaire est en réalité une nébuleuse assez pâle, ce qui le rend très difficile à observer pour les astronomes», indique l’ESO dans un communiqué.

View image on Twitter

A 1.300 années-lumière de la Terre

Les dimensions du globule cométaire donnent le vertige. La tête du «monstre», qu’on aperçoit sur la photo, mesure 1,5 année-lumière de diamètre. Sa queue, qui n’est pas visible ici, approche les 8 années-lumière. «Selon les normes astronomiques, il s’agit en réalité d’un petit nuage», nuance l’ESO. Cet objet céleste se situe à quelque 1.300 années-lumière de la Terre, dans la constellation de la Poupe.

Les scientifiques avancent deux théories pour expliquer la formation de ces bouches géantes, qui semblent avaler les étoiles. Ces globules cométaires pourraient être des restes de nébuleuses sphériques dont le contenu aurait été perturbé par l’explosion d’une supernova à proximité. D’autres astronomes suggèrent que leur forme proviendrait de vents stellaires soufflés par les étoiles et du rayonnement ionisant émis par certaines étoiles chaudes et massives.

View image on Twitter

20 minutes.fr

 

 

 

1 COMMENTAIRE

  1. bonjour,
    il est aberrant de faire une comparaison entre un nuage de gaz et un main de d.ieu, soyons intelligent !
    que ce passe t- il chez jforum, les titres aguicheur et un contenu sans lien ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.