Elle a appelé la hotline de la police pour « commander une pizza » – la policière s’est rendu compte que la femme était en détresse. Ecoutez

Après qu’on lui ait demandé si elle était menacée, la résidente de Sharon qui a appelé la hotline a répondu « Oui, je suis avec un ami », puis si le menaçant était encore à la maison, elle a répondu : « Oui, nous voulons des olives et des champignons ». À la fin de la conversation, une voiture est arrivée sur les lieux et a arrêté un suspect qui avait la trentaine.

 

Une résidente du Sharon a appelé la hotline de la police et a demandé à « commander une pizza », le policier qui lui a répondu a compris que la femme était en danger et a réussi à lui soutirer les informations nécessaires pour l’aider. L’opérateur a demandé si quelqu’un la menaçait, et la femme a répondu : « Oui, je suis avec un ami. » On lui a alors demandé si le menaçant était toujours à la maison, ce à quoi elle a répondu : « Oui, avec des olives et du maïs ».

Au terme de la conversation, une voiture de police a été dépêchée sur les lieux, les agents ont interpellé un homme d’une trentaine d’années, soupçonné d’agressions et de menaces. Le tribunal de Petah Tikva a prolongé sa détention jusqu’à demain. « L’opératrice a agi avec une grande ingéniosité et a en même temps transféré le signalement aux mobiles sur le terrain. Toute femme qui se sent en danger peut appeler le 100, et nous avons les capacités pour l’assister », a déclaré le commandant en charge de l’opératrice.

 

L'opérateur policier. Porte-parole de la police, site officiel

 

JForum.fr

3 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.